La Pè­le­rine

Le Franco - - MUSIQUE -

« Cette douce ba­lade Tan­tôt mé­lan­co­lique Tan­tôt lourde Tan­tôt lé­gère… Tu danses avec ton ombre Tu danses avec les rayons. Tu pié­tines ton ombre Tu ca­resses le vent chaud Tes joues se font bai­ser par la pluie Et des larmes Un caillou dans ton sou­lier Le poids d’un ba­gage Le pas­sé… Le che­min avance Il n’y a que de­vant. Tu suis les tour­nants de la ri­vière Tu dé­rives. Ton ombre s’al­longe De­vant toi Celle que tu re­dou­tais tant. At­tends! Une lu­mière Douce, ac­cueillante Qui éclaire le che­min Un foyer, un chez-soi Qui te connaît, la Pè­le­rine! Un puits Pour com­bler ta soif Un ro­cher Pour dé­po­ser ta croix Ré­pit… Hé­las L’ho­ri­zon t’ap­pelle Le che­min est tra­cé vers lui Tu sou­pires Les beaux sou­ve­nirs sont-ils der­rière Ou de­vant? Fa­ti­guée, Tu es si fa­ti­guée… Un pied de­vant l’autre L’im­pres­sion de ne ja­mais vrai­ment y ar­ri­ver En­core un autre pas Et un autre et un autre… Par­tie Pour en­fin ar­ri­ver! Ar­ri­ver à l’ho­ri­zon Ce­lui qui t’ap­pe­lait. La Pè­le­rine Doit voya­ger le che­min Pour être chez soi Tu as ré­pon­du Au par­cours de tes pas Et tes vieux sou­liers Tu les as lais­sés der­rière. C’est ici Que tu es fi­na­le­ment Ar­ri­vée ».

© 2015 Da­nielle Lavoie

Da­nielle Lavoie de Bon­ny­ville a dé­dié un poème à sa mère Vé­ro­nique pour sou­li­gner le voyage que cette der­nière al­lait en­tre­prendre.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.