La ville de Cam­rose présente les Jeux fran­co­phones de l’Al­ber­ta pour la pre­mière fois!

Du 22 au 24 mai, près de 375 par­ti­ci­pants, 55 en­trai­neurs et 13 chefs de mis­sion ont af­flué de par­tout en pro­vince dans la com­mu­nau­té hôte de Cam­rose afin de prendre part aux 21es Jeux fran­co­phones de l’Al­ber­ta (JFA). Une pre­mière pour la ville de Cam­rose

Le Franco - - Echo -

Comme chaque an­née, la Fé­dé­ra­tion du sport fran­co­phone de l’Al­ber­ta (FSFA) or­ga­nise avec l’aide de la com­mu­nau­té hôte les JFA. Un évè­ne­ment qui re­groupe plu­sieurs ath­lètes âgés de 12 à 18 ans pour par­ti­ci­per à des com­pé­ti­tions dans dif­fé­rentes dis­ci­plines officielles : soc­cer, bas­ket­ball, bad­min­ton, ho­ckey-balle et vol­ley­ball.

Mais en­core, il y avait aus­si un sport en dé­mons­tra­tion, soit le Cross­coun­try, qui était of­fert pen­dant les de­mi-fi­nales et les fi­nales afin de per­mettre aux jeunes qui n’ont pas pu s’y rendre de ten­ter leur chance dans ce sport.

Étant le seul évè­ne­ment spor­tif d’une telle en­ver­gure qui se dé­roule en fran­çais en Al­ber­ta, Yann Gin­gras, pré­sident de la FSFA, es­time qu’il s’agit d’une ex­cel­lente oc­ca­sion pour pro­mou­voir la langue. « Non seule­ment les JFA sont un trem­plin pour les fran­co­philes et les fran­co­phones pour pra­ti­quer leur sport en fran­çais, mais c’est aus­si une oc­ca­sion pour les jeunes de se ras­sem­bler en­semble pour avoir une fin de se­maine de plai­sir en fran­çais ».

Une pro­gram­ma­tion di­ver­si­fiée

Cette an­née, la FSFA a in­sa­tu­ré un nou­veau vo­let soit ce­lui de jour­na­lisme afin de se rap­pro­cher da­van­tage des dis­ci­plines qui sont of­fertes aux JFC. Les JFA pour­ront donc de­ve­nir un moyen plus ef­fi­cace pour re­cru­ter des par­ti­ci­pants pour cet évè­ne­ment na­tio­nal qui a lieu tous les trois ans, en plus d’ou­vrir l’évè­ne­ment à des jeunes qui ne sont pas des spor­tifs.

Ain­si, la collaboration de Ra­dio-Ca­na­da – Ici Al­ber­ta qui a pré­sen­té le vo­let en par­te­na­riat avec Fran­co­pho­nie jeu­nesse de l’Al­ber­ta et Le Mou­ton Noir, jour­nal étu­diant du Cam­pus Saint-Jean, était cru­ciale pour réa­li­ser un tel pro­jet. L’équipe de Ra­dio-Ca­na­da, qui com­pre­nait Oli­vier Mer­cure, Mé­la­nie Mo­rin, Ri­chard Ma­rion et Sa­muel Dan­zon-Cham­baud, était présente toute la fin de se­maine pour gui­der les 8 jeunes jour­na­listes.

La­dan Soul­dan, jour­na­liste en herbe pour la zone 6 (Ed­mon­ton), ex­plique son ex­pé­rience. «Mes ani­ma­teurs étaient su­per! C’était in­croyable. Ils m’ont vrai­ment ou­vert au monde de jour­na- lisme afin de peut-être consi­dé­rer ce­ci comme une car­rière fu­ture».

De plus, elle en était à sa pre­mière par­ti­ci­pa­tion aux JFA, « J’ai tel­le­ment ai­mé ma fin de se­maine! Il y avait beau­coup de choses à faire et c’est bien de ren­con­trer de nou­velles per­sonnes. C’est une ex­pé­rience que tout le monde de­vrait avoir au moins une fois par an­née pour ap­prendre à con­naitre des gens comme nous qui parlent fran­çais ».

Ain­si au pro­gramme, il y en avait pour tous les gouts: une cé­ré­mo­nie d’ou­ver­ture avec un spec­tacle de l’ar­tiste fran­coal­ber­tain Isaël, un spec­tacle le sa­me­di soir du groupe aca­dien Ra­dio-Ra­dio, un Pho­to Booth, des dé­fis Twit­ter-Fa­ce­book, une ap­pa­ri­tion de Grib­bit la mas­cotte de la Fête fran­co-al­ber­taine, un nou­veau dra­peau des JFA.

21e édi­tion réus­sie!

En plus du cou­ron­ne­ment de nom­breux ath­lètes à l’is­sue de com­pé­ti­tions, la FSFA aime re­con­naitre les per­for­mances de groupe au­tant sur le plan spor­tif que sur le plan so­cial. Ain­si, cinq prix sont re­mis aux dé­lé­ga­tions qui se sont le plus dé­mar­quées.

Pour une qua­trième an­née consé­cu­tive, la zone 8 (ré­gions de Ri­vière-la-Paix), re­çoit le prix de la dé­lé­ga­tion en cu­mu­lant le plus grand nombre de points. De plus, elle s’est vue at­tri­buer le Prix Linda-Beau­det par les of­fi­ciels pour le meilleur es­prit d’équipe.

Des ac­com­plis­se­ments qui ont en­chan­té James Ba­zan, chef de mis­sion de la zone 8, qui en était à sa 18e par­ti­ci­pa­tion. « On ne vient pas aux Jeux pour ga­gner, mais c’est cer­tai­ne­ment plai­sant avoir du suc­cès. De plus, on re­pré­sente la ré­gion du Nord qui est peu peu­plée, alors nous étions très sa­tis­faits d’être la dé­lé­ga­tion la plus nom­breuse avec 70 par­ti­ci­pants! »

Pour sa part, la zone 3 (Cal­ga­ry) a rem­por­té le prix de l’amé­lio­ra­tion avec un pour­cen­tage im­pres­sion­nant de 95%. Sté­pha­nie Trottier, an­cienne co­or­di­na­trice des JFA et main­te­nant chef de mis­sion pour la zone 3, ex­plique qu’elle était sa­tis­faite de la par­ti­ci­pa­tion de sa dé­lé­ga­tion au­tant sur le plan so­cial que spor­tif.

« C’est vrai­ment gé­nial! Nos ath­lètes ont su­per bien per­for­mé. C’est notre deuxième fois dans les trois der­nières an­nées d’ob­te­nir ce prix alors ça prouve que nos équipes s’amé­liorent et qu’elles par­ti­cipent bien. Ça nous donne un bon es­poir que notre zone de­vient de plus en plus nom­breuse, » sou­tient Mme Trottier. D’ailleurs la zone 3 était la deuxième plus nom­breuse avec 60 par­ti­ci­pants.

La Zone 6 (Ed­mon­ton) est re­par­tie avec le Prix de l’ami­tié dé­ter­mi­né par un vote po­pu­laire des par­ti­ci­pants. Tan­dis que la Zone 4 (en­vi­rons d’Ed­mon­ton & Jas­per), a rem­por­té le Prix In­ter­ac­tion qui était une nou­veau­té l’an der­nier. Cette dé­lé­ga­tion avait re­çu le plus grand nombre de points en réa­li­sant des dé­fis Twit­ter-Fa­ce­book.

Des prix qui re­flètent bien le cô­té so­cial de l’évè­ne­ment, « J’ai ai­mé le cô­té so­cial des Jeux, c’est-à-dire que j’ai vu beau­coup de dé­lé­ga­tions qui se sont fait des amis entre les dé­lé­ga­tions, a af­fir­mé Mme Du­may. Alors les jeunes ont quand même par­ta­gé l’ex­pé­rience avec des jeunes d’autres ré­gions de l’Al­ber­ta».

De plus, Mme Du­may se dit être ra­vie du dé­rou­le­ment de la fin de se­maine étant don­né qu’il s’agis­sait de sa pre­mière fois en tant que co­or­di­na­trice, « C’était ma pre­mière ex­pé­rience, mais j’avais une équipe so­lide. Dans l’en­semble, il y a tou­jours des pe­tits ac­cro­chages qui peuvent ar­ri­ver du­rant un évè­ne­ment, mais je suis très sa­tis­faite du dé­rou­le­ment ».

Pour sa part, le pré­sident de la FSFA, Yann Gin­gras, était ex­trê­me­ment sa­tis­fait de l’or­ga­ni­sa­tion de l’évè­ne­ment, « Je pense que non seule­ment la tem­pé­ra­ture était belle, mais l’or­ga­ni­sa­tion en gé­né­rale a été très bien ef­fec­tuée. On a eu beau­coup de jeunes et ils étaient ex­trê­me­ment contents aus­si. C’est tou­jours une ré­com­pense pour nous de voir leurs sou­rires à la fin! »

M. Gin­gras ter­mine donc en re­mer­ciant plu­sieurs per­sonnes qui ont contri­bué à faire de cet évè­ne­ment un vé­ri­table suc­cès, « J’ai­me­rais re­mer­cier l’équipe for­mi­dable de la FSFA, la ville hôte de Cam­rose, Cam­rose Com­po­site High School, à tous nos com­man­di­taires et sans ou­blié tous nos bé­né­voles, près d’une cen­taine d’entre eux avaient ré­pon­du à l’ap­pel. Tout le monde a fait un tra­vail ex­tra­or­di­naire! »

La FSFA a an­non­cé que la com­mu­nau­té fran­co­phone de Beau­mont es­père ac­cueillir les JFA en 2017, et ce du 13 au 15 mai juste avant la longue fin de se­maine.

Amy Va­chon-Cha­bot

Pho­tos: cour­toi­sie Va­lé­rie Gil­bert

Par­ti­ci­pants, en­trai­neurs, chef de mis­sion

Car­son Hve­ne­gaard, ath­lète en Bad­min­ton de la zone hôte qui était POR­TEUR DU flAM­BEAU.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.