La so­cié­té Lou­gheed House Conser­va­tion So­cie­ty cé­lèbre son 20e an­ni­ver­saire

Le 25 juin, des cen­taines d'in­vi­tés em­plis­saient tous les coins de la mai­son Lou­gheed à l'oc­ca­sion du 20e an­ni­ver­saire de la Lou­gheed House Conser­va­tion So­cie­ty (LHCS). Les dis­cours d'ou­ver­ture sont brefs et riches en anec­dotes par l'his­to­rienne Tru­dy Cow

Le Franco - - CALGARY: TEMOIGNAGE DE L'HISTOIRE - Su­zanne de Courville Ni­col

« Plu­sieurs sur­prises nous at­ten­daient du­rant les an­nées de ré­no­va­tions de la mai­son Lou­gheed », ra­conte Tru­dy Co­wan. « La dé­cou­verte de sou­liers ca­chés à l’in­té­rieur de cer­tains murs nous a bien in­tri­gués. Nous n’étions pas trop cer­tains com­ment ces pe­tits sou­liers au­raient bien pu se re­trou­ver à l’in­té­rieur d’un mur et on s’ima­gi­nait plu­sieurs scé­na­rios, jus­qu’à ce qu’on ap­prenne que c’était une tra­di­tion eu­ro- péenne et, d’ailleurs, à tra­vers le monde. Ty­pi­que­ment re­trou­vés à l’in­té­rieur de che­mi­nées, sous les plan­chers, dans les pla­fonds, au­tour de portes et fe­nêtres et sous les toits, ce­la sug­gère que cer­tains sou­liers au­raient été ca­chés par su­per­sti­tion croyant que cette pièce sym­bo­lique pro­té­ge­rait les ré­si­dents de l’édi­fice contre les forces du mal telles que les dé­mons, les fan­tômes et les sor­cières. D’autres au­raient été ain­si ca­chées pour ins­tau­rer la fer­ti­li­té sur une ré­si­dente de la mai­son ou en of­frande à une déi­té. Une di­vi­ni­té du foyer, un gé­nie do­mes­tique ou un es­prit du foyer, est un dieu, un es­prit ou une autre en­ti­té do­mes­tique at­ta­chée à la pro­tec­tion de la mai­son qu’il oc­cupe, se­lon la croyance du mé­nage ou de cer­tains membres clés. »

En ef­fet, la dé­cou­verte de sou­liers ca­chés la plus an­cienne a été si­gna­lée en pre­mier der­rière les portes du cloître de la Ca­thé­drale Win­ches­ter ins­tal­lée en 1308 !

Les al­lo­cu­tions se ter­minent sous un flot de cham­pagne, C’est aus­si l’oc­ca­sion par­faite pour l’inau­gu­ra­tion de « DA­RING DE­CO: 1920s Wo­men’s Fa­shion », une ex­po­si­tion im­pres­sion­nante de ma­gni­fiques vê­te­ments d’époque, chaus­sures, bi­joux et ac­ces­soires de luxe, prê­tés par le Red Deer Mu­seum & Art Gal­le­rie, le Royal Al­ber­ta Mu­seum, Glen­bow Li­bra­ry & Archives et Lou­gheed House Col­lec­tion.

En ad­mi­rant l’ex­po­si­tion, on ne peut s’em­pê­cher de fre­don­ner quelques re­frains de mu­sique jazz comme le char­les­ton des An­nées folles, les « Roa­ring Twen­ties ». On s’ima­gine fa­ci­le­ment les danses fré­né­tiques des dames et de­moi­selles à l’es­prit libre et prêtes à tout es­sayer en toute in­sou­ciance.

La mai­son Lou­gheed est une grande mai­son bour­geoise si­tuée à Cal­ga­ry. Par­mi les in­vi­tés à cet évé­ne­ment his­to­rique, on sou­ligne la pré­sence de Jo­seph Lou­gheed, fils de l’ho­no­rable Peter Lou­gheed, an­cien Pre­mier mi­nistre de l’Al­ber­ta. Rap­pe­lons que la mai­son Lou­gheed House fut construite en 1891 pour le sé­na­teur James Alexan­der Lou­gheed et sa femme Isa­bel­la Clarke Har­dis- ty, grand-mère Mé­tis de l’ho­no­rable Peter Lou­gheed.

Aus­si nom­mée « Beau­lieu », la mai­son Lou­gheed pré­serve une ri­chesse his­to­rique à Cal­ga­ry et fut re­con­nue comme res­source his­to­rique pro­vin­ciale en 1977 et dé­si­gnée lieu d’his­toire na­tio­nal en 1992.

L’une des plus an­ciennes ré­si­dences de pres­tige des Prai­ries, cette de­meure pré­serve une élé­gance d’an­tan, de cette ville pion­nière. Elle ac­cueillit des vi­si­teurs royaux, des di­gni­taires en vi­site et des réunions mon­daines lo­cales. Une des pre­mières mai­sons en grès de Cal­ga­ry, elle in­tègre des styles his­to­riques en une so­lide com­po­si­tion vic­to­rienne.

Beau­lieu fut dé­si­gné lieu his­to­rique na­tio­nal du Ca­na­da parce qu’il semble que cette de­meure soit l’unique mo­dèle en­core exis­tant des ma­noirs éclec­tiques construits par la haute bour­geoi­sie des Prai­ries ca­na­diennes.

De nom­breuses at­trac­tions vous y at­tendent et l’ex­po­si­tion DA­RING DE­CO 1920s est ou­verte à Lou­gheed House jus­qu’au 11 oc­tobre 2015.

Photos: Su­zanne de Courville Ni­col

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.