LA PRESSE PASSE AU NU­MÉ­RIQUE

C’est of­fi­ciel ! Le 1er jan­vier 2016, le quo­ti­dien La Presse ne pro­dui­ra plus d’édi­tion pa­pier en se­maine. La pu­bli­ca­tion se fe­ra seule­ment les sa­me­dis. Un chan­ge­ment ra­di­cal que cer­tains ju­ge­ront né­ces­saire, voir in­évi­table; quand d’autres y ver­ront une

Le Franco - - ÉDITORIAL - HÉ­LÈNE LEQUITTE Ré­dac­trice en chef Ed­mon­ton

Le pa­ri est lan­cé ! Le lan­ce­ment du nu­mé­rique du quo­ti­dien mont­réa­lais est pas­sé à la vi­tesse su­pé­rieure. Il se­ra à pré­sent dif­fi­cile de faire marche ar­rière. Un dé­fi osé puis­qu’il se­ra es­sen­tiel­le­ment ba­sé sur la part de marché de la vente de ta­blettes et de leur ap­pli­ca­tion. Le jour­nal avait dé­jà amor­cé un pre­mier vi­rage en 2013, avec la sor­tie de La Presse +.

Do­ré­na­vant, c’est à cette ap­pli­ca­tion ta­blette que le mé­dia se consa­cre­ra presque ex­clu­si­ve­ment d’ici plu­sieurs mois. Et comme on ne fait pas d’ome­lette sans cas­ser d’oeufs, des sup­pres­sions de postes se­ront à pré­voir no­tam­ment dans le do­maine de l’im­pres­sion et de la dis­tri­bu­tion. Il est en­core trop tôt pour an­ti­ci­per les pertes exactes dans ce sec­teur, mais cette re­struc­tu­ra­tion était à pré­voir. Cette stra­té­gie com­mer­ciale en­traî­ne­ra donc la sup­pres­sion de près de 158 postes a es­ti­mé et dé­cla­ré le jour­nal La Presse, dont 43 au sein de la salle de ré­dac­tion, 102 comme postes de cadres, ain­si que 56 sur­nu­mé­raires et em­ployés tem­po­raires.

Le ri­tuel de l’information change

Les temps changent ! Elle semble bien loin l’époque du film les temps mo­dernes de Char­lie Cha­plin où l’homme se lais­sait hap­per par la ma­chine. Au­jourd’hui, c’est la ma­chine, celle de la presse pa­pier qui à son tour se lais­ser hap­per par l’ère du nu­mé­rique. La tech­no­lo­gie évolue à son propre rythme et ne laisse pas d’autres choix aux gens que de la suivre. Si, pour les en­fants, ma­nier une sou­ris est de­ve­nu presque plus « na­tu­rel » que de te­nir un sty­lo, les per­sonnes âgées s’y mettent aus­si.

L’ère d’In­ter­net est pas­sée de pré­pon­dé­rante à om­ni­pré­sente ! C’est un phé­no­mène glo­bal. Cer­tains spé­cia­listes s’en­tendent pour dire que « con­trai­re­ment à ce qui a pu être en­vi­sa­gé au dé­part, l’In­ter­net n’est pas seule­ment un mode de dif­fu­sion mais aus­si et sur­tout un nou­veau mé­dia en tant que tel avec ses propres conte­nus et sa propre lo­gique […]. Il est en com­pé­ti­tion avec les autres mé­dias pour cap­ter l’at­ten­tion et la dis­po­ni­bi­li­té des consom­ma­teurs po­ten­tiels ». Et ce­la au dé­tri­ment des mé­dias dits tra­di­tion­nels, comme la presse pa­pier. Au­jourd’hui, nous sommes ren­dus à un car­re­four où la dis­pa­ri­tion du for­mat pa- pier n’est plus un mythe. Nous y sommes ! Quand le chan­ge­ment sur­vient, on en ques­tionne sou­vent le bien fon­dé.

La sup­pres­sion du for­mat pa­pier re­pré­sente cer­tains avan­tages. Une en­tre­prise éco­no­mi­se­ra du temps et de l ‘ar­gent, no­tam­ment sur les sa­laires, le coût du ma­té­riel, l’encre et le pa­pier. Ce chan­ge­ment au­ra peut être aus­si un im­pact po­si­tif sur l’en­vi­ron­ne­ment. Moins de pa­pier re­pré­sen­te­ra moins d’arbres à cou­per, moins de fo­rêt à dé­fo­rês­ter. Le vi­rage nu­mé­rique du quo­ti­dien mont­réa­lais se­ra une opé­ra­tion à double tran­chant, avec ses avan­tages et ses in­con­vé­nients. Les in­con­vé­nients au de­là des li­cen­cie­ments, c’est aus­si l’ac­cep­ta­tion du chan­ge­ment. In­no­ver c’est aus­si sa­voir oser, prendre des risques. La presse pa­pier à la fin du XIXe siècle était dé­jà une ré­vo­lu­tion en soi. Si les ri­tuels de mé­dia changent, et que le nu­mé­rique monte en puis­sance, ce­la ne si­gni­fie pas pour au­tant que le for­mat pa­pier est moins po­pu­laire. Beau­coup de per­sonnes y res­tent at­ta­chées et ne sont pas prêtes à le lais­ser sans al­ler.

Si le quo­ti­dien La Presse a fait son choix, ce­la ne laisse pas né­ces­sai­re­ment pré­sa­ger que le sort des autres jour­naux pa­pier soit dé­jà scel­lé.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.