Voi­ci mon at­taque à cinq

Le Franco - - LETTRES ET JOURNAUX INTIMES - MA­RIO GI­GUÈRE @coin­du­rai­sin

Chaque se­maine, j’offre une pers­pec­tive sur le ho­ckey pour les fran­co­phones de l’Ouest. Mon at­taque à cinq, qui fait ré­fé­rence à un avan­tage nu­mé­rique en si­tua­tion de jeu, met en lu­mière cinq actualités qui ont mar­qué le cours de ma se­maine. La voi­ci!

1 UNE NOU­VELLE IMAGE

Pour com­men­cer la nou­velle sai­son de ho­ckey, cer­taines équipes de la Ligue ca­na­dienne de ho­ckey fé­mi­nin (LCHF) ont dé­voi­lé de nou­veaux noms, de nou­veaux em­blèmes et de nou­veaux gi­lets pour leurs fran­chises. Les Stars de Montréal ont été re­bap­ti­sées « les Ca­na­diennes », une ré­fé­rence di­recte à une équipe fé­mi­nine des an­nées 1930. Le lo­go sur leurs uni­formes illustre la Sainte fla­nelle avec un nouvel em­blème qui in­cor­pore le « C » du Ca­na­dien et l'étoile sty­li­sée des Stars. Les Fu­ries de To­ron­to ont dé­voi­lé un nouvel em­blème qui re­pré­sente mieux leur at­ta­che­ment aux Maple Leafs et la ville de To­ron­to. L'In­fer­no de Cal­ga­ry, qui por­tait les cou­leurs des Flames de­puis 2013, au­ra un nou­veau lo­go, qui rem­pla­ce­ra le mot « Cal­ga­ry » sur le de­vant de leur uni­forme.

2 ÇA PREND UN NOU­VEAU CHEF

Lors des matchs d'ex­hi­bi­tion, les équipes de la ligue na­tio­nale de ho­ckey (LNH) ont te­nu leurs pre­miers es­sais avec le nou­veau for­mat de pro­lon­ga­tion à trois contre trois. Voi­ci quelques ob­ser­va­tions: Pre­miè­re­ment, le for­mat fonc­tionne bien pour dé­ter­mi­ner un ga­gnant. Dans la ma­jo­ri­té des cas, une équipe réus­sit à trou­ver le fond du fi­let dans le dé­lai al­loué de cinq minutes. Deuxiè­me­ment, le but vain­queur est nor­ma­le­ment le ré­sul­tat d'une échap­pée ou d'une si­tua­tion de sur­nombre. Troi­siè­me­ment, il est très dif­fi­cile d'ef­fec­tuer des chan­ge­ments sur la glace. Étant don­né que les jeux de tran­si­tion sont très ra­pides, les joueurs risquent d'être fa­ti­gués ou hors de leur po­si­tion, sur­tout si leur équipe ne pos­sède pas la ron­delle. Pour mieux se pré­pa­rer, cer­taines équipes, dont les Blues, conçoivent un nou­veau poste d'en­trai­neur-ad­joint pour ré­pondre à ces dé­fis.

3 MO­RIN­VILLE TIENT SON SOUFFLE

L'ai­lier gauche ori­gi­naire de Mo­rin­ville, Bryce Van Bra­bant, âgé de 23 ans, tente de cra­quer l'ali­gne­ment des Flames alors que camp d'en­trai­ne­ment tire sa fin. Le 14 juillet, il a ac­cep­té un contrat d'un an à deux vo­lets de 874 125 dol­lars. Re­con­nu pour sa ro­bus­tesse, le grand de près de deux mètres pe­sant 93 ki­los, veut amé­lio­rer son jeu pour de­ve­nir un joueur plus com­plet. Pen­dant l'été, il s'est en­trai­né avec l'an­cien joueur Ga­ry Ro­berts pour tra­vailler sa force, sa vi­tesse et sa sou­plesse : « C'est du ré­glage mi­nu­tieux: Être plus fort dans les si­tua­tions dé­li­cates et être plus ex­plo­sif ». Van Bra­bant a mar­qué 15 points et ob­te­nu 54 minutes de pé­na­li­té en 52 matchs avec les Flames d'Adi­ron­dack la sai­son der­nière. De 2008 à 2011, il a joué dans la ca­té­go­rie ju­nior pour les Saints de Spruce Grove avant de pas­ser au ho­ckey uni­ver­si­taire de 2011 à 2014 avec les Bob­cats de Quin­ni­piac.

Le joueur russe An­ton Sle­py­shev s'est dé­mar­qué par­mi les nom­breux choix de pre­mière ronde lors du camp de dé­ve­lop­pe­ment des Oi­lers. Re­la­ti­ve­ment peu connu en Amé­rique du Nord, l'ai­lier gauche de 21 ans a joué trois sai­sons dans la ligue conti­nen­tale de ho­ckey (KHL) avec l'équipe Sa­la­vat Iou­laïev Ou­fa. Le 27 mai, il a si­gné son contrat d'en­trée de 925 000 dol­lars par an­née sur trois ans avec Ed­mon­ton. Me­su­rant 1,89 mètre et pe­sant 85 ki­los, il a eu la chance de jouer sur le trio de Con­nor McDa­vid et de Leon Drai­saitl pen­dant les der­niers matchs à Win­ni­peg et à Sas­ka­toon, même si les trois joueurs sont gau­chers. Ac­cè­de­ra-t-il l'ali­gne­ment du grand club? « En ce mo­ment, il [pousse les autres joueurs dans le dos] et c'est tout ce qu'on peut es­pé­rer », ré­pond l'en­trai­neur-chef Todd McLel­lan.

5 LE REN­FORT

Cet été, les Jets ont dé­ci­dé de ne pas re­nou­ve­ler le contrat des agents libres Jim Sla­ter, Lee Stemp­niak, Ji­ri Tlus­ty et Mi­chael Fro­lik, ce qui li­bère quatre postes pour la re­lève. La pro­fon­deur du sys­tème des Jets est bien évi­dente—te­nez, par exemple, les at­ta­quants Ni­ko­laj Eh­lers (aile gauche/droite), Brendan Le­mieux (aile gauche), J. C. Li­pon (aile droite), Chase de Leo (centre), An­drew Copp (centre) et Nic Pe­tan (centre), qui ont tous de l'ex­pé­rience dans des com­pé­ti­tions in­ter­na­tio­nales. Se­lon l'en­trai­neur-chef Paul Maurice, les sé­lec­tions sont dif­fi­ciles : « Chaque soir, les dif­fé­rentes ap­pa­rences et les dif­fé­rents styles des joueurs se­ront pris en compte ».

4 « UN JOUEUR ÉLITE », SE­LON CON­NOR MCDA­VID

Bryce Van Bra­bant

PHO­TOS: COUR­TOI­SIE

Le nou­vel uni­forme des Ca­na­diennes

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.