JO­CE­LYNE BA­RI­BEAU BRASSE DE L’AIR !

Le Franco - - TOURNÉE ALBERTAINE -

La for­mule de Che­min chez Nous lui per­met­tra aus­si de ren­con­trer de nou­veaux fans. « J’aime bien ren­con­trer du monde car on a le fran­çais en com­mun, pré­cise-t-elle. Ce sont des spec­tacles in­times, mais ce­la reste une belle oc­ca­sion de ren­con­trer et d’en ap­prendre plus sur son pu­blic.

Double vie

« Je suis fatiguée de ma fin de semaine, on a veillé tard. Ça va vite ces temps ci et ça fait un peu rock star ! », com­men­tait-elle en riant de sa plus ré­cente fin de semaine, où elle a joué et fes­toyé à To­ron­to. Jo­ce­lyne Ba­ri­beau ne semble pas ar­rê­ter un ins­tant de­puis que son plus ré­cent al­bum est pa­ru en avril der­nier. Son rythme ne semble d’ailleurs pas près de ra­len­tir comme elle est aus­si nom­mée au Prix de mu­sique folk ca­na­dienne dans la ca­té­go­rie Au­teur-com­po­si­teur fran­co­phone de l’an­née.

Ajou­tons à ce­la la se­conde vie de Jo­ce­lyne Ba­ri­beau : celle en tant que Ma­dame Di­va, où elle offre des spec­tacles pour en­fants. Ain­si, le jour elle fait des spec­tacles plus sco­laires où elle di­ver­tit les jeunes, et le soir, en for­mule grand pu­blic. Elle a d’ailleurs joué presque ex­clu­si­ve­ment pour les en­fants pen­dant six ans. « J’étais stres­sée à l’idée de chan­ter mes tounes au grand pu­blic après avoir fait des chan­sons pour en­fants aus­si long­temps. » Pour­tant, la cri­tique ac­tuel­le­ment se fait très fa­vo­rable à l’oeuvre de Jo­ce­lyne Ba­ri­beau, Entre toi et moi, au grand plai­sir de l’ar­tiste qui trans­met par­tout à tra­vers la fran­co­pho­nie ca­na­dienne ses chan­sons et sa bonne hu­meur. En tout cas, elle ne laisse per­sonne in­dif­fé­rent. Et comme elle se­ra en spec­tacle à peu près par­tout dans les vil­lages al­ber­tains, les oc­ca­sions ne manquent pas pour dé­cou­vrir cette ar­tiste de ta­lent qui a quelque chose à ex­pri­mer à tra­vers son art et son éner­gie.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.