BIEN AC­CUEILLI PAR LES PORTES PA­ROLE DES COM­MU­NAU­TÉS FRAN­CO­PHONES

Le Franco - - NOUVELLE CUISINE - DAN­NY JON­CAS (Fran­co­presse)

Dans son pre­mier dis­cours du Trône, ven­dre­di der­nier, le pre­mier mi­nistre Jus­tin Trudeau a mi­sé sur la conci­sion. Ceux qui s’at­ten­daient à des pri­meurs et à des an­nonces flam­boyantes, ils ont été dé­çus, le dis­cours re­pre­nant les grandes lignes de la pla­te­forme élec­to­rale des li­bé­raux.

Dès le dé­part, le chef li­bé­ral a in­sis­té sur le fait que son gou­ver­ne­ment en­ten­dait faire les choses dif­fé­rem­ment au cours du pro­chain man­dat, vou­lant ain­si mar­quer une cou­pure entre le gou­ver­ne­ment ac­tuel et ce­lui de l’ère Har­per. On a d’ailleurs sen­ti un dé­sir de la part de M. Trudeau de ré­gler cer­tains comptes avec Ste­phen Har­per, lors de ce dis­cours lu par le gou­ver­neur gé­né­ral Da­vid Johns­ton, tra­di­tion oblige.

« Il faut sou­li­gner ce que le gou­ver­ne­ment ne fe­ra pas : il n’uti­li­se­ra pas les pu­bli­ci­tés du gou­ver­ne­ment à des fins par­ti­sanes, il n’en­tra­ve­ra pas le tra­vail des agents par­le­men­taires, et il n’au­ra pas re­cours à des mé­ca­nismes tels que la pro­ro­ga­tion et les pro­jets de loi om­ni­bus pour évi­ter les exa­mens mi­nu­tieux », a lais­sé tom­ber Jus­tin Trudeau.

« Le gou­ver­ne­ment prou­ve­ra aux Ca­na­diens et Canadiennes ain­si qu’au monde en­tier qu’un en­vi­ron­ne­ment sain et une éco­no­mie forte vont de pair. L’un est im­pos­sible sans l’autre. La pro­tec­tion de l’en­vi­ron­ne­ment et la crois­sance de l’éco­no­mie ne sont pas des ob­jec­tifs in­com­pa­tibles », a-t-il pour­sui­vi dans une cri­tique peu sub­tile à l’en­droit de son pré­dé­ces­seur.

Les pro­messes

Au cha­pitre des en­ga­ge­ments du gou­ver­ne­ment, en cette se­maine où pas moins de 197 nou­veaux dé­pu­tés fai­saient leur en­trée à la Chambre des com­munes, le pre­mier mi­nistre en a pro­fi­té pour ré­ité­rer les pro­messes for­mu­lées par son par­ti en cam­pagne élec­to­rale.

Entre autres, le Par­ti li­bé­ral s’en­gage à ré­duire le far­deau fiscal de la classe moyenne, à in­ten­si­fier la lutte aux chan­ge­ments cli­ma­tiques, à ac­cueillir 25 000 ré­fu­giés sy­riens au pays, à dé­clen­cher une en­quête pu­blique sur la dis­pa­ri­tion de nom­breuses femmes au­toch­tones et à pro­cé­der à une ré­forme du sys­tème élec­to­ral en vue des pro­chaines élec­tions gé­né­rales.

D’autre part, il était im­pen­sable que l’on évite la ques­tion du Sé­nat dans ce pre­mier dis­cours du Trône, les ré­centes contro­verses im­pli­quant des sé­na­teurs ayant tel­le­ment fait cou­ler d’encre.

« Pour ré­ta­blir la confiance de la po­pu­la­tion et mettre fin à la par­ti­san­ne­rie, le gou­ver­ne­ment res­pec­te­ra son en­ga­ge­ment concer­nant la ré­forme du Sé­nat en met­tant sur pied un nou­veau pro­ces­sus non par­ti­san et fon­dé sur le mé­rite afin de conseiller le pre­mier mi­nistre concer­nant les no­mi­na­tions au Sé­nat », pro­met Jus­tin Trudeau.

Les élec­teurs se­ront d’ailleurs en me­sure de ju­ger par eux-mêmes de l’ef­fi­ca­ci­té de ce nou­veau pro­ces­sus dès le dé­but de la nou­velle an­née, puisque le pre­mier mi­nistre au­ra à com­bler cer­tains postes va­cants à la Chambre haute.

« En­cou­ra­ger l’uti­li­sa­tion des langues of­fi­cielles »

En­fin, en ce qui concerne la ques­tion des langues of­fi­cielles et des fran­co­phones vi­vant en si­tua­tion mi­no­ri­taire, elle a été abor­dée dans un court pa­ra­graphe en­glo­bant éga­le­ment le fi­nan­ce­ment de la culture et du dif­fu­seur pu­blic.

« Le gou­ver­ne­ment ap­puie­ra la so­cié­té CBC/ Ra­dio- Ca­na­da, en­cou­ra­ge­ra l’uti­li­sa­tion des langues of­fi­cielles du pays, et in­ves­ti­ra dans les in­dus­tries cultu­relles et créa­tives canadiennes », a in­di­qué le nou­veau pre­mier mi­nistre.

Bien que très peu dé­taillé, cet en­ga­ge­ment de la part du gou­ver­ne­ment a sem­blé ras­su­rer le mi­lieu cultu­rel, si l’on se fie au di­rec­teur de la Fé­dé­ra­tion cultu­relle ca­na­dienne-fran­çaise (FCCF), Mar­tin Thé­berge.

« Une nou­velle ère de col­la­bo­ra­tion de notre sec­teur avec les dé­ci­deurs et in­fluen­ceurs po­li­tiques du Ca­na­da vient de com­men­cer. Je suis heu­reux des en­ga­ge­ments pré­sen­tés dans le dis­cours du Trône où l’uti­li­sa­tion des langues of­fi­cielles est en­cou­ra­gée et où l’ap­pui aux in­fra­struc­tures cultu­relles et créa­tives, dont la So­cié­té Ra­dio- Ca­na­da, est ré­af­fir­mé. Tous ces en­ga­ge­ments se re­trouvent sous le thème de la di­ver­si­té, cette di­ver­si­té qui en­ri­chit notre éco­sys­tème cultu­rel », a com­men­té M. Thé­berge.

Pour sa part, la Fé­dé­ra­tion des com­mu­nau­tés fran­co­phones et aca­dienne (FCFA) du Ca­na­da a elle aus­si ac­cueilli fa­vo­ra­ble­ment le dis­cours du Trône, voyant un signe d’ou­ver­ture de la part du gou­ver­ne­ment en ce qui a trait à l’en­ga­ge­ment de ce­lui-ci à « en­cou­ra­ger l’uti­li­sa­tion des langues of­fi­cielles ».

« Nous voyons dans cette for­mu­la­tion une vo­lon­té d’agir pour que les langues of­fi­cielles prennent leur place au pays, tant dans l’offre de ser­vices en fran­çais de la part du gou­ver­ne­ment que dans l’ap­pui à la vi­ta­li­té des com­mu­nau­tés elles-mêmes », sou­tient la pré­si­dente de la FCFA, Syl­viane Lanthier.

Main­te­nant que le coup d’en­voi à la 42e ren­trée par­le­men­taire a of­fi­ciel­le­ment été don­né, les or­ga­nismes porte-pa­role en ma­tière de fran­co­pho­nie vou­dront en­tre­prendre dès que pos­sible des dis­cus­sions avec les nou­veaux in­ter­lo­cu­teurs au sein du gou­ver­ne­ment.

Or, ces pro­messes énon­cées pour le moins briè­ve­ment ont lais­sé les membres de l’op­po­si­tion of­fi­cielle sur leur faim.

« Il est dé­ce­vant de consta­ter que les Li­bé­raux n’ont pu don­ner aux Ca­na­diens les ré­ponses à de nom­breuses ques­tions d’une im­por­tance vi­tale. Le dis­cours du Trône est une oc­ca­sion de mon­trer clai­re­ment com­ment les choses vont se dé­rou­ler, mais nous at­ten­dons de sa­voir quelle se­ra l’orien­ta­tion du Ca­na­da sur de nom­breux en­jeux ma­jeurs », a dé­cla­ré le vé­té­ran conser­va­teur To­ny Cle­ment.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.