Concours na­tio­nal de ré­dac­tion

Le Franco - - LA UNE - http:// french-fu­ture.org/ MARTIN BOU­CHARD

Pour sa 11e édi­tion, le Concours na­tio­nal de ré­dac­tion, une ini­tia­tive de l’or­ga­nisme Le fran­çais pour l’ave­nir, a of­fert un to­tal de 215 000 $ en bourses d’études. Deux jeunes al­ber­taines font par­tie du lot des lau­réats.

Cette an­née, près de 500 élèves fran­co­phones et fran­co­philes ont par­ti­ci­pé au Concours en sou­met­tant une ré­dac­tion de 750 mots qui com­mence par « C'est en par­lant fran­çais que… ».

Pour Sa­rah Dick­son, élève de 12e an­née d'Ed­mon­ton, et lau­réate d'une bourse de 2000 $ dans la ca­té­go­rie Fran­çais langue se­conde pour étu­dier au Cam­pus Saint-Jean de l'Uni­ver­si­té de l'Al­ber­ta, c'est en par­lant fran­çais qu'elle en­tre­voit non seule­ment son pas­sé, mais aus­si son pré­sent et son fu­tur. «Lorsque je com­mu­nique en fran­çais, j'ai un sens de fier­té d'être as­so­ciée à cette com­mu­nau­té cultu­relle forte et proche », a-t-elle écrit.

L'autre lau­réate est Ch­loé Ben­der-Thor­sen, élève de fran­çais langue ma­ter­nelle en 10e an­née à Le­th­bridge, et lau­réate d'une bourse de 2000 $ afin d'étu­dier elle aus­si au Cam­pus Saint-Jean. « C'est en par­lant fran­çais que je suis moi. Le fran­çais est une langue qui me dé­fi­nit », a-t-elle ra­con­té dans son texte.

Se­lon l'or­ga­nisme, le Concours na­tio­nal de ré­dac­tion per­met de sou­te­nir les élèves dans la pour­suite de leurs études post­se­con­daires, par­tiel­le­ment ou com­plè­te­ment en fran­çais, et ce, grâce à son par­te­na­riat avec 8 uni­ver­si­tés par­ti­ci­pantes. Les bourses of­fertes va­rient entre 1000$ et 12 000$.

Du même coup, Le fran­çais pour l'ave­nir sou­haite dif­fu­ser le mes­sage des par­ti­ci­pants, qui prônent le bi­lin­guisme au Ca­na­da, avec leurs propres mots et à tra­vers leurs propres ex­pé­riences.

Il est pos­sible de lire les textes des lau­réats sur le site

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.