Voi­ci mon at­taque à cinq

Le Franco - - NEWS - MA­RIO GI­GUÈRE @coin­du­rai­sin

Chaque se­maine, j’offre une pers­pec­tive du ho­ckey pour les fran­co­phones de l’Ouest. Mon at­taque à cinq, qui fait ré­fé­rence à un avan­tage nu­mé­rique en si­tua­tion de jeu, met en lu­mière cinq ac­tua­li­tés qui ont mar­qué le cours de ma se­maine. La voi­ci! 1 UNE PRE­MIÈRE POUR L’OUEST

Le 13 mars pas­sé, l’In­fer­no de Cal­ga­ry a pas­sé à l’his­toire en dé­fai­sant les Ca­na­diennes de Mon­tréal par la marque de 8-3 au Centre Ca­na­dian Tire d’Ot­ta­wa. Blayre Turn­bull, Brianne Jen­ner, Jes­si­ca Camp­bell et Re­bec­ca Johns­ton ont ins­crit deux fi­lets cha­cune pour l’In­fer­no, tan­dis que Ma­rie-Phi­lip Pou­lin, Noe­mie Ma­rin et Kim Deschenes ont comp­té les trois buts des Ca­na­diennes. La gar­dienne de but De­layne Brian de l’In­fer­no a re­pous­sé 38 tirs, tan­dis que Char­line La­bon­té des Ca­na­diennes a fait face à 25 tirs. Ha­ley Wi­cken­hei­ser, qui vient de rem­por­ter les hon­neurs de tous les ni­veaux du ho­ckey fé­mi­nin, pen­sait à ses co­équi­pières suite à la vic­toire : « Je pen­sais à ces joueurs. On a une po­li­cière, une en­sei­gnante, une avo­cate et rem­por­ter un cham­pion­nat de la sorte, ça leur re­vêt beau­coup d’im­por­tance. C’est la rai­son pour la­quelle cette ligue est si im­por­tante ». Mal­gré leur dé­faite, les Ca­na­diennes ont par­ti­ci­pé dans six des huit fi­nales, ayant rem­por­té le tro­phée trois fois.

2 LE MOU­TON NOIR

En plus de la Coupe Clark­son, il y a un autre hon­neur qui pré­oc­cupe les Al­ber­tains, spé­cia­le­ment les par­ti­sans des Oi­lers. Je me ré­fère bien sûr au tro­phée Cal­der, un prix re­mis an­nuel­le­ment à la re­crue de l’an­née de la LNH. Con­nor Mc-Da­vid (Oi­lers), Ar­te­mi Pa­na­rin (Black­hawks), Jack Ei­chel (Sabres), Dy­lan Lar­kin (Red Wings), Max Do­mi (Coyotes) et Shayne Go­tis­be­here (Flyers) sont tous des can­di­dats, mais d’après An­drew Berk­shire de SportlogiQ, la course se ré­sume réel­le­ment aux deux pre­miers joueurs. Pa­na­rin est le meilleur bu­teur et poin­teur de toutes les re­crues sur l’an­née avec 25 buts et 37 passes, tan­dis que Mc-Da­vid se classe sep­tième au cha­pitre des points. Donc, pour­quoi consi­dé­rer Mc-Da­vid? Même si ce der­nier ne peut jouer qu’un maxi­mum de 45 matchs (un peu plus de la moi­tié du nombre de matchs joués par les autres can­di­dats), il mène tous les autres au cha­pitre des chances de mar­quer sur le but, les passes dans l’en­clave et les passes en at­taque (tous à forces égales par 20 mi­nutes de jeu). À ce rythme, Mc-Da­vid pour­ra ter­mi­ner la sai­son avec 48 points en 45 matchs (1,07 point par match), tan­dis que Pa­na­rin au­ra 74 points en 80 matchs (0,93 point par match). L’écart est plus grand à cinq contre cinq, grâce aux 37 points en 45 matchs (0,82 point par match) pour Mc-Da­vid et 52 points par 80 matchs (0,65 point par match) pour Pa­na­rin. Mc-Da­vid dé­clenche des tirs plus dan­ge­reux avec 35,8 % de ses tirs dans l’en­clave contre 12,7% pour Pa­na­rin, même si ce der­nier a plus de chances de mar­quer par 20 mi­nutes (5,9 contre 4,65 chances). Mal­gré sa sai­son rac­cour­cie, ses com­pa­gnons de trio moins ta­len­tueux et son dé­fi­cit d’âge (Pa­na­rin est âgé de cinq ans de plus), Mc-Da­vid se dé­marque comme un joueur hors pair dans la LNH.

3 RE­TEN­TER L’EX­PÉ­RIENCE AU CENTRE

Alex Gal­che­nyuk des Ca­na­diens vient de réus­sir 11 buts et une passe en huit matchs avec le Tri­co­lore, dont trois matchs de suite avec deux buts, ce qui lui rend le poin­teur le plus pro­duc­tif de la ligue de­puis le 24 fé­vrier. Avec 13 matchs qui res­tent sur la sai­son, il de­vrait at­teindre, sans en­nuis, le pla­teau des 30 buts pour la pre­mière fois de sa car­rière. C’est tout un ac­com­plis­se­ment pour le jeune de 22 ans qui, en rai­son des nom­breuses bles­sures dans l’ali­gne­ment, a sai­si sa chance au pi­vot du ca­pi­taine Max Pa­cio­ret­ty et l’ai­lier droit Sven An­dri­ghet­to au sein du pre­mier trio. En plus de lui ac­cor­der du temps de glace sup­plé­men­taire, l’état-ma­jor du Bleu blanc rouge lui fait confiance sur la pre­mière uni­té de l’at­taque mas­sive, un scé­na­rio où il avait l’ha­bi­tude de suivre sur le banc. Ses per­for­mances ne se­ront pro­ba­ble­ment pas as­sez pour pro­pul­ser le Tri­co­lore en sé­ries éli­mi­na­toires, car ils af­fichent un re­tard de neuf points sur les Red Wings au der­nier poste de re­pê­chage. Par contre, les par­ti­sans ont droit de s’em­por­ter, peu im­porte si « Chu­cky » joue au centre ou à l’aile.

4 LE JEU DE POS­SES­SION S’EST AMÉ­LIO­RÉ

À la date li­mite des tran­sac­tions, le di­rec­teur gé­né­ral Brad Tre­li­ving des Flames a ex­por­té l’ai­lier droit Da­vid Jones et le dé­fen­seur Kris Rus­sell. Ef­fec­ti­ve­ment, ce sont les deux joueurs avec les pires sta­tis­tiques de pos­ses­sion de ron­delle (des pour­cen­tages Cor­si de 43,2 et 43,62, res­pec­ti­ve­ment, ou bien -5,88 et -5,58 re­la­ti­ve­ment à l’équipe). Todd Cor­dell, un blo­gueur pour les Flames, a re­mar­qué que, pen­dant les 60 matchs qui pré­cé­daient les tran­sac­tions, les hommes de l’en­trai­neur-chef Bob Hart­ley n’ont contrô­lé que 47,6 % des tirs ten­tés et 49,3% des chances de mar­quer à forces égales. Suite aux tran­sac­tions, Cal­ga­ry était en pos­ses­sion de 50,8 % des tirs ten­tés et 50,9 % des chances de mar­quer. L’échan­tillon est tou­jours mince avec seule­ment sept par­ties de jouées, mais les tran­sac­tions semblent avoir amé­lio­ré cet as­pect du jeu.

5 LA RI­VA­LI­TÉ ENMAX

La sai­son de 72 par­ties achève dans la Ligue de ho­ckey de l’ouest (WHL), où il ne reste que deux ou trois matchs à jouer par équipe, et les luttes sont ser­rées pour le clas­se­ment. Les Re­bels de Red Deer, clas­sé troi­sième dans la Division de l’Est, et les Hur­ri­canes de Le­th­bridge, clas­sé deuxième dans la même division, se sont af­fron­tés la fin de se­maine pas­sée lors de deux matchs col­lés. Le ven­dre­di soir, au Cen­trium ENMAX de Red Deer, les Hur­ri­canes ont cas­sé la sé­quence de cinq vic­toires consé­cu­tives des Re­bels avec un score de 6-1. Le pro­chain soir, les Re­bels leur ont joué le même tour, cette fois au Centre ENMAX de Le­th­bridge. La dé­faite des Hur­ri­canes leur ont coû­té la pre­mière place dans la division, qui se re­trouve pré­sen­te­ment à quatre points des Wheat Kings. Pour­tant, le com­bat n’est pas ter­mi­né. Les Re­bels sont à trois points de Le­th­bridge avec un match en main.

PHO­TO: JUS­TIN TANG / LA PRESSE CA­NA­DIENNE

La com­mis­sion­naire de la Ligue ca­na­dienne du ho­ckey fé­mi­nin, Bren­da An­dress, pré­sente la Coupe Clark­son à la ca­pi­taine de l’In­fer­no de Cal­ga­ry, Brianne Jen­ner, le di­manche 13 mars à Ot­ta­wa

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.