FC ED­MON­TON

Le Franco - - SPORTS - JORIS DES­MARES-DE­CAUX

Ça y’est, c’est of­fi­ciel ! Les Ed­dies se sont qua­li­fiés pour les sé­ries éli­mi­na­toires de la LSNA. La co­hé­sion et la force men­tale des joueurs a su ti­rer l’équipe vers une qua­li­fi­ca­tion his­to­rique où elle ren­con­tre­ra l’In­dy Ele­ven pour une place en fi­nale. Cette fois, ce se­ra quitte ou double.

FC ED­MON­TON - TAM­PA BAY ROWDIES

Après leur vic­toire incroyable face à l’In­dy Ele­ven, le FC Ed­mon­ton a réus­si à confir­mer face à des flo­ri­diens lé­gè­re­ment do­mi­na­teurs (51% de pos­ses­sion de balle - 14 tirs pour 2 ca­drés contre 8 pour 1 cô­té Ed­mon­ton). L’unique but de la rencontre fût ins­crit par Ben Fisk sur un ser­vice de Dus­tin Co­re­ra (13e) pen­dant que Matt VanOe­kel as­su­rait un re­cord dans l’ère mo­derne de la LSNA : le 15ème match de la sai­son sans concé­der le moindre but. Mal­gré un Joe Cole re­dou­table dans l’équipe ad­verse, les Bleus sont par­ve­nus à as­su­rer les trois points es­sen­tiels.

VIC­TOIRES, PUIS DÉ­FAITES La confiance ac­quise avec les deux vic­toires consé­cu­tives (ndlr In­dy Ele­ven et Rowdies) s’est ébran­lée en dehors du Clarke Field. Le dé­pla­ce­ment en Flo­ride pour y af­fron­ter les Stri­kers de Fort Lau­der­dale était craint par Miller sou­li­gnant no­tam­ment les qua­li­tés in­di­vi­duelles de l’équipe. Avec deux ab­sences dans le XI de dé­part (Adam Eckers­ley sus­pen­dus, et le ca­pi­taine Al­bert Wat­son, bles­sé) les Ed­dies ont abor­dé un sché­ma dé­fen­sif 4-1-4-1. Mal­grés tout, il se sont fait sur­prendre par une équipe bien or­ga­ni­sée, dé­faite 1-0 (but par Gei­son Mou­ras à la 11e mi­nute). Pro­cé­dant prin­ci­pa­le­ment en contre, les Stri­kers e sont as­su­rés un grand nombre d’oc­ca­sion sur l’en­semble de la rencontre (11 tirs pour 4 ca­drés - 8 pour 2 chez les Ed­dies).

Le FC Ed­mon­ton s’est en­suite ren­du à Min­nea­po­lis. So­lide 4ème avant la rencontre, le Min­ne­so­ta Uni­ted FC a lit­té­ra­le­ment fait cou­ler nos al­ber­tains avec une vic­toire 3-1. Pour­tant, comme un sym­bole, c’est Al­bert Wat­son de nou­veau ti­tu­laire après une bles­sure qui a ou­vert le score dès la 16e mi­nute. Mal­heu­reu­se­ment, quelques mi­nutes ont suf­fit pour que les lo­caux re­viennent au score par Ch­ris­tian Ra­mi­rez (23e). Ce même Ra­mi­rez dou­bla la mise à 53e avant que Sté­fa­no Pin­ho par­achève le suc­cès des américains à la 84e.

UNE DER­NIÈRE VIC­TOIRE À LA MAI­SON

Pour son der­nier match de la sai­son ré­gu­lière à do­mi­cile, le FC Ed­mon­ton vou­lait as­su­rer une belle fête à ses par­ti­sans face à l’Ar­ma­da FC de Jack­son­ville. Ce fût chose faite avec un pré­cieux suc­cès (1-0) qui en­voi les Ed­dies en sé­rie et conclut une sai­son incroyable à do­mi­cile (8 vic­toires, 2 nuls contre une seule dé­faite). Mais que ce fût dif­fi­cile ! Dans une rencontre dis­pu­tée mais do­mi­née par les Ed­mon­to­niens (14 tirs - 4 ca­drés), les Ed­dies n’ont réus­si qu’à faire plier l’Ar­ma­da à la 90+7ème mi­nute sur pé­nal­ty. Con­tre­ver­sé, c’est Da­ryl For­dyce qui s’est char­gé de le ti­rer et le trans­for­mer. Por­tés par un pu­blic nom­breux (2 700 spec­ta­teurs) et une am­biance fes­tive, les joueurs de Col­lin Miller ont réus­si une belle per­for­mance d’équipe. «Je suis très fier de fi­nir le cham­pion­nat à do­mi­cile de cette ma­nière là” dé­cla­ra Miller no­mi­né pour le titre d’en­trai­neur chef de la sai­son LSNA 2016.»

À cette nou­velle s’ajoute à la confir­ma­tion par Miller de res­ter en LSNA la sai­son pro­chaine à l’in­verse du Ot­ta­wa Fu­ry FC. Le club on­ta­rien a en ef­fet of­fi­cia­li­sé son dé­part pour re­des­cendre d’un étage dans la hié­rar­chie du soccer nord-amé­ri­cain et re­joindre l’USL (Uni­ted Soccer League). Nos al­ber­tains se­ront donc les seuls re­pré­sen­tants ca­na­diens.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.