L'IMMIGRATION CÉ­LÉ­BRÉE

Le Franco - - COMMUNAUTÉ - PAR JO­RIS DES­MARES-DE­CAUX

La se­maine na­tio­nale de l’immigration fran­co­phone 2016 s’est ter­mi­née de la plus belle des ma­nières le sa­me­di 5 no­vembre der­nier à la Ci­té des Ro­cheuses. La co­opé­ra­tion de plu­sieurs or­ga­nismes a per­mis d’of­frir un mo­ment d’échange et de ras­sem­ble­ment pro­met­teur pour l’ave­nir.

TOUR­NOI FUT­SAL DES NA­TIONS DE CAL­GA­RY : 2E ÉDI­TION

Le jeune club de soc­cer bi­lingue de la ville a te­nu son se­cond tour­noi de fut­sal (soc­cer in­té­rieur) au gym­nase de l’école Sainte Mar­gue­rite Bour­geoys. Pour son pre­mier an­ni­ver­saire, le Cal­ga­ry Olym­pic FC a re­nou­ve­lé la for­mule ga­gnante de l’an­née pas­sée : cé­lé­brer l’immigration par le fut­sal en in­vi­tant des com­mu­nau­tés im­mi­grantes. Cette an­née, le Ca­na­da, le Ca­me­roun, la Gui­née et le Yé­men furent conviés au tour­noi ain­si que deux in­vi­tés spé­ciaux: Jean Spliant You­dom, en­traî­neur ayant no­tam­ment rem­por­té la coupe d’Afrique des na­tions avec le Ca­me­roun en 2000, et Ethan Gage, joueur de soc­cer pro­fes­sion­nel ori­gi­naire de Co­chrane, Al­ber­ta, qui a por­té les cou­leurs de l’équipe du Ca­na­da. « J’aime ce que le Cal­ga­ry Olym­pic FC est en train de construire », com­mente le joueur al­ber­tain pas­sé par de nom­breux clubs eu­ro­péens. « C’est la se­conde an­née que le club or­ga­nise ce tour­noi et beau­coup de gens viennent. C’est un club qui gran­dit très vite » conclut-il.

Dans une très bonne am­biance, les joueurs ont pu re­pré­sen­ter leur pays d’ori­gine pro­cu­rant un sen­ti­ment d’ap­par­te­nance unique. La qua­li­té de jeu et la pas­sion des quatre équipes en­ga­gées ont éga­le­ment été sou­li­gnées par l’ar­bitre de la com­pé­ti­tion Mad’as­su­rer ma­dou Dou­coure. «Je tiens à fé­li­ci­ter les équipes pour l’es­prit de jeu. Les joueurs ont été très res­pon­sables et cha­cun a mon­tré un res­pect vis-à-vis de l’ar­bitre, des ad­ver­saires et des par­ti­sans. Les joueurs étaient ve­nus pour avoir du fun, ils l’ont eu à 100%.» Concer­nant la com­pé­ti­tion, c’est le Ca­me­roun qui a rem­por­té le tour­noi de­vant la Gui­née, le Yé­men et le Ca­na­da. Un to­tal de 60 buts ont été ins­crits en 6 matchs pour le plus grand plai­sir des vi­si­teurs.

« C’EST LA SE­CONDE AN­NÉE QUE LE CAL­GA­RY OLYM­PIC FC OR­GA­NISE CE TOUR­NOI ET BEAU­COUP DE GENS VIENNENT. LE CLUB GRAN­DIT TRÈS VITE »

- ETHAN GAGE

L’en­semble des ac­teurs a éga­le­ment pu pro­fi­ter de nom­breux plats aux ori­gines di­verses pré­pa­rés par les cui­si­nières de l’autre ate­lier : cui­sine com­mu­nau­taire et col­lec­tive d’ici et d’ailleurs.

UNE CUI­SINE AUX SA­VEURS MUL­TI­CUL­TU­RELLES

Co-or­ga­ni­sé par le Por­tail de l’im­mi­grant As­so­cia­tion (PIA) et la SPEFSA, l’ate­lier de cui­sine com­mu­nau­taire a at­ti­ré de nom­breux ama­teurs ve­nus pré­pa­rer des plats de leurs pays d’ori­gine. « Nous avons vé­cu de beaux échanges cu­li­naires, cultu­rels et hu­mains sa­me­di dans le cadre de la cui­sine col­lec­tive», men­tionne Ch­ris­tiane Tan­guay, di­rec­trice de la SPEFSA. «Des femmes et des en­fants de France, du Ma­roc, du Nou­veau-Bruns­wick, de l’Al­ber­ta, de l’On­ta­rio, du Ca­me­roun, ou en­core de la Co­lom­bie étaient réunis pour par­ta­ger le plai­sir de cé­lé­brer l’immigration fran­co­phone par leur cui­sine, » pour­suit-elle.

L’at­mo­sphère très cha­leu­reuse a per­mis aux par­ti­ci­pants de faire connaître leurs dif­fé­rentes spé­cia­li­tés, d’échan­ger leurs re­cettes et des conseils cu­li­naires. Les vi­si­teurs et par­ti­ci­pants des ac­ti­vi­tés ont ain­si pu se re­grou­per dans la salle de ré­cep­tion de la Ci­té des Ro­cheuses et dé­gus­ter les plats. Se­lon Her­vé Sté­cle­bout, di­rec­teur de la Ci­té des Ro­cheuses, « ces évé­ne­ments per­mettent un sen­ti­ment d’ap­par­te­nance à la com­mu­nau­té. Ce grand suc­cès nous fait pen­cher à créer d’autres ac­ti­vi­tés de cui­sine pro­chai­ne­ment. » Le re­grou­pe­ment de plu­sieurs évé­ne­ments a aus­si été sou­li­gné par M. Sté­cle­bout, ap­puyant les ef­forts réa­li­sés par les dif­fé­rents or­ga­nismes : «les gens pré­sents ont vrai­ment ap­pré­cié. C’était une for­mule ga­gnante pour tout le monde » conclut-il.

Le fut­sal est une va­riante du soc­cer pri­vi­lé­giant la tech­ni­ci­té des joueurs. La ra­pi­di­té des sé­quences per­met d’of­frir de nom­breux buts aux spec­ta­teurs.

Les vi­si­teurs et les nom­breux par­ti­ci­pants des ac­ti­vi­tés or­ga­ni­sées ont pu se re­trou­ver et par­ta­ger les plats pré­pa­rés.

La pré­pa­ra­tion des plats s'est réa­li­sée en fa­mille avec la par­ti­ci­pa­tion de cui­si­niers en herbe.

Le Ca­me­roun ins­crit son nom au pal­ma­rès en rem­por­tant le tour­noi fut­sal des na­tions de Cal­ga­ry et la ré­com­pense de 400$ ac­com­pa­gnant le tro­phée.

Les par­ti­ci­pantes de la cui­sine com­mu­nau­taire sont ori­gi­naires des quatres coins du globe

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.