CAR­NA­VAL DE ST-ISIDORE

TA­PIS ROUGE POUR LES 35 ANS

Le Franco - - LA UNE - PAR LUCAS PILLERI

Les 17, 18 et 19 fé­vrier, le car­na­val a bat­tu son plein à Saint-Isidore. Spec­tacles, hu­mour, ani­ma­tions, cou­ron­ne­ment du Roi et de la Reine, mets tra­di­tion­nels, sculp­tures et re­trou­vailles étaient au ren­dez-vous. Un 35e an­ni­ver­saire qui cé­lé­brait aus­si ces nom­breuses an­nées de plai­sir, de joie de vivre et de créa­ti­vi­té.

Chaque an­née, le Car­na­val de Saint-Isidore at­tire fran­co­phones et fran­co­philes dé­si­reux de goû­ter à la cul­ture francophone ef­fer­ves­cente du Nord de l’Al­ber­ta. Cette édi­tion spé­ciale a per­mis de mettre en avant les meilleurs mo­ments du car­na­val de ces 34 an­nées écou­lées à égayer les rues de Saint-Isidore. « C’est im­por­tant pour les membres de la communauté de voir qu’il y a une conti­nui­té dans la cé­lé­bra­tion de notre francophonie à tra­vers les âges », té­moigne Chan­tal Mon­fette, présidente du Co­mi­té or­ga­ni­sa­teur du Car­na­val.

In­édite cette an­née, une soi­rée de ga­la co­lo­rée et élé­gante s’est te­nue sa­me­di avec la pré­sence de co­mé­diens et ar­tistes lo­caux afin de ré­com­pen­ser leur ta­lent et leur par­ti­ci­pa­tion. « C’était aus­si l’oc­ca­sion d’échan­ger de vieux sou­ve­nirs et de faire une ré­tros­pec­tive », sou­ligne Mme Mon­fette.

MU­SIQUE, ANI­MA­TIONS, JEUX, ET BIEN PLUS EN­CORE !

Beau­coup d’ar­tistes étaient pré­sents pour ani­mer les fes­ti­vi­tés : le groupe de mu­sique Lé Twés, l’or­chestre Fran­co-Party d’Edmonton, l’ar­tiste Joël La­voie, le conteur Ro­ger Dal­laire, ou en­core la troupe de danse Plein So­leil, ain­si que plu­sieurs ani­ma­teurs, sculp­teurs de neige et ar­ti­sans lo­caux avaient ré­pon­du pré­sents.

Au ni­veau des ac­ti­vi­tés pro­po­sées, on ne pou­vait pas s’en­nuyer. Entre feux d’ar­ti­fice, ma­quillage, glis­sades, la­by­rinthe, jeux de cordes, ani­ma­tions pour enfants, com­pé­ti­tions de course et de sculp­tures sur neige, pro­me­nades en traî­neaux, feux de joie, tire sur la neige, pou­tine et tente du hou­blon, il y avait de quoi faire au car­na­val !

UN ÉVÉ­NE­MENT QUI MET LA FRANCOPHONIE À L’HON­NEUR

Pour ani­mer et or­ga­ni­ser toutes ces fes­ti­vi­tés, ce sont plus de 120 bé­né­voles qui ont été sol­li­ci­tés. Chan­tal Mon­fette l’as­sure, « Ça prend toute la communauté pour faire le car­na­val, tout le monde met la main à la pâte ». Si l’en­traide est si im­por­tante, c’est aus­si parce que la ville compte seule­ment 300 ha­bi­tants. « Nous sommes une pe­tite communauté et ce que nous ar­ri­vons à mettre sur pied est ex­cep­tion­nel. C’est le plus grand spec­tacle francophone dans le Nord de l’Al­ber­ta. Nous en sommes très fiers », se fé­li­cite la présidente du Co­mi­té or­ga­ni­sa­teur.

Au-de­là de l’amu­se­ment et des di­ver­tis­se­ments of­ferts par le Car­na­val, c’est aus­si la francophonie qui s’ex­prime. Se­lon Mme Mon­fette, « L’im­por­tant, c’est d’être tou­jours ca­pable de pro­mou­voir notre cul­ture et tout ce qu’on a au­tour de nous de ca­na­dien-fran­çais. Il faut pro­mou­voir notre francophonie ». Un mes­sage qui s’adresse aus­si aux nou­velles gé­né­ra­tions. « On es­père que la re­lève se­ra là », songe-t-elle.

De nom­breuses ac­ti­vi­tés et spec­tacles ont ani­mé le 35e Car­na­val de St-Isidore. Pho­to : Co­mi­té cultu­rel de St-Isidore

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.