LE­VÉE DE DRA­PEAU À LETHBRIDGE

Le Franco - - LA UNE - ANNE-SO­PHIE TILLAULT Cor­res­pon­dante Le Fran­co

Ven­dre­di 3 mars 2017 à 18h, au Galt Mu­seum de Lethbridge s'est dé­rou­lé le le­ver du dra­peau fran­co-al­ber­tain. Pas moins de 150 per­sonnes étaient pré­sentes pour as­sis­ter aux dis­cours des re­pré­sen­tants po­li­tiques et pour rendre hom­mage à la com­mu­nau­té fran­co­phone.

« Êtes-vous fiers de par­ler en fran­çais ? », de­mande San­dra Di­nelle, pré­si­dente de l'ACFA ré­gio­nale de Lethbridge, pen­dant son mot de bien­ve­nue. Une vague ex­pres­sive de «oui » s'élèvent dans le pu­blic en­thou­siaste. Fran­co­phones et fran­co­philes, pe­tits et grands sont tous ve­nus as­sis­ter à cette cé­ré­mo­nie dans une am­biance ber­cée de fier­té. De­puis 9 ans main­te­nant, le dra­peau fran­co-al­ber­tain se hisse chaque 1er ven­dre­di du mois de mars aux quatre coins de l'Al­ber­ta, fai­sant de la pro­vince la cham­pionne ca­na­dienne du le­ver du dra­peau. Cette an­née 2017 est plus sym­bo­lique en­core puis­qu'elle cé­lèbre le 150ème an­ni­ver­saire du Ca­na­da et pour la toute pre­mière fois, le dra­peau flot­te­ra à la Lé­gis­la­ture du­rant tout le mois de mars. LA FRAN­CO­PHO­NIE, UNE FIER­TÉ EN AL­BER­TA « En his­sant le dra­peau fran­co-al­ber­tain, nous re­con­nais­sons l'im­por­tance des com­mu­nau­tés fran­co­phones de l'Al­ber­ta et leur con­tri­bu­tion», dé­clare Shan­non Phil­lips, mi­nistre de l'en­vi­ron­ne­ment et res­pon­sable des chan­ge­ments cli­ma­tiques, ain­si que dé­pu­tée de Lethbridge Ouest. « C'est un geste de res­pect », pour­suit-elle. Ma­ria Fitz­pa­trick, MLA Lethbridge Est, ain­si que Ra­chel Har­der, dé­pu­tée fé­dé­rale, éga­le­ment pré­sentes, s'ac­cordent à sou­li­gner l'im­por­tance du fran­çais qui est une des deux langues of­fi­cielles du Ca­na­da. Le maire de la ville de Lethbridge, Ch­ris Spear­man, a fait l'ef­fort de faire son dis­cours en fran­çais, bien qu'il ne parle pas la langue. « Fé­li­ci­ta­tion à l'ACFA de Lethbridge et à la Ci­té des prai­ries pour leur tra­vail ex­cep­tion­nel au ser­vice de la com­mu­nau­té. Je vous re­mer­cie », dé­clare-t-il. Peu après 18h30, le dra­peau est en­fin pré­sen­té et his­sé. L'églan­tine sau­vage pour l'Al­ber­ta et la fleur de lys pour la fran­co­pho­nie, les deux sym­boles se cô­toient sur le dra­peau au fond bleu et blanc. Pour cette oc­ca­sion, l'Har­mo­nie jeu­nesse de La Vé­ren­drye a en­suite in­ter­pré­té l'hymne na­tio­nal Ô Ca­na­da, ce qui a per­mis de clô­tu­rer la cé­ré- mo­nie pro­to­co­laire sur une agréable note de mu­sique. Après une pause où pop-corn et bois­sons ont été dis­tri­bués, la soi­rée s'est pour­sui­vie avec le ga­la de ré­com­penses du con­cours courts-mé­trages en fran­çais or­ga­ni­sé par Ci­né- ma­gine, le French Lan­guage Cen­ter, ain­si que l'ACFA. Des prix ont été dé­cer­nés pour les pro­jets des élèves. Rap­pe­lons que le le­ver du dra­peau marque éga­le­ment le dé­but des Ren­dez-vous de la Fran­co­pho­nie qui se dé­rou­le­ront jus­qu'au 22 mars par­tout en Al­ber­ta. En cette oc­ca­sion, de nom­breuses ac­ti­vi­tés en fran­çais se­ront of­fertes afin de faire dé­cou­vrir et par­ta­ger cet amour pour la langue fran­çaise.

« EN HIS­SANT LE DRA­PEAU FRAN­CO-AL­BER­TAIN, NOUS RE­CON­NAIS­SONS L'IM­POR­TANCE DES COM­MU­NAU­TÉS FRAN­CO­PHONES DE L'AL­BER­TA ET LEUR CON­TRI­BU­TION »

- SHAN­NON PHIL­LIPS

Le le­ver du dra­peau fran­co-al­ber­tain s'est te­nu au Galt Mu­seum où de nom­breuses per­son­na­li­tés po­li­tiques étaient pré­sentes. Pho­to Anne-So­phie Tillault

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.