LA VOIX DES ROCHEUSES DONNE LA NOTE

Le Franco - - LA UNE - PAR LU­CAS PILLERI

Avis aux ama­teurs de chant : une soi­rée portes ou­vertes se­ra or­ga­ni­sée le lun­di 11 sep­tembre à 19h à Be­tha­ny Cha­pel par le ras­sem­ble­ment mu­si­cal fran­co­phone de la Voix des Rocheuses. Ce se­ra l’oc­ca­sion de faire connaître l’as­so­cia­tion au plus grand nombre et de s’im­mer­ger, le temps d’une soi­rée, dans la pra­tique de la cho­rale fran­co-al­ber­taine qui fête ses 40 ans l’an pro­chain. Ce­la fait main­te­nant plu­sieurs an­nées que la cho­rale fran­co­phone de Calgary or­ga­nise des soi­rées portes ou­vertes. « C’est une fa­çon de nous faire connaître, ça per­met aux gens de voir à quoi res­semble un groupe vo­cal », ex­plique Ma­rie-Hé­lène Bilodeau, en charge des com­mu­ni­ca­tions et de la pro­mo­tion de l’as­so­cia­tion. Une tren­taine de per­sonnes l’an pas­sé avaient fait le dé­pla­ce­ment, dont « beau­coup de gens qu’on connaît dé­jà, mais aus­si cer­tains qui veulent es­sayer pour la pre­mière fois et pra­ti­quer pour le fun », ajoute-t-elle.

UNE DÉ­MONS­TRA­TION PRA­TIQUE ET CONVIVIALE

Tout le monde est convié lun­di 11 sep­tembre à ve­nir chan­ter pour une mi­ni-pra­tique de 1 heure, lors de la­quelle le groupe « ex­plique comment ça fonc­tionne et comment on lit une par­ti­tion entre autres », in­dique la res­pon­sable. La pé­da­go­gie est en­suite sui­vie par une pré­sen­ta­tion du groupe et de ses ac­ti­vi­tés, et « la soi­rée se ter­mine en gé­né­ral par une lé­gère col­la­tion et des dis­cus­sions très ami­cales entre les gens ».

À l’oc­ca­sion du 40e an­ni­ver­saire du groupe, ce qui en fait l’une des cho­rales fran­co­phones les plus an­ciennes de la pro­vince, les deux chan­sons pré­sen­tées lors de la soi­rée fe­ront éga­le­ment par­tie du concert de fin d’an­née, en mai 2018, qui au­ra pour thème une ré­tros­pec­tive de la cho­rale de­puis sa créa­tion en 1978.

UN GROUPE ATY­PIQUE

De­puis quatre dé­cen­nies, la Voix des Rocheuses pro­pose une ex­pé­rience in­édite aux ha­bi­tants de Calgary. « On chante très mo­derne, des chan­sons très rythmées. C’est as­sez dif­fé­rent des autres cho­rales », in­dique Mme Bilodeau. Avec un ré­per­toire très va­rié à leur dis­po­si­tion, les pas­sion­nés de

« ON CHANTE TRÈS MO­DERNE, DES CHAN­SONS TRÈS RYTHMÉES. »

- MA­RIE-HÉ­LÈNE BILODEAU

chan­sons n’hé­sitent pas à s’at­ta­quer à des mor­ceaux fran­çais, qué­bé­cois, voire même afri­cains. « On bouge beau­coup, on n’est pas statiques sur scène, il y a aus­si beau­coup d’ef­fets vi­suels », in­forme la res­pon­sable des com­mu­ni­ca­tions.

Si les mor­ceaux sont ma­jo­ri­tai­re­ment chan­tés en fran­çais, le groupe s’adonne par­fois à l’ita­lien, l’es­pa­gnol ou l’an­glais. « On ai­me­rait plus de chan­sons de jeunes fran­co-al­ber­tains mais il faut que les chan­sons soient dé­jà har­mo­ni­sées pour les groupes vo­caux pour qu’on puisse les uti­li­ser », en­vie-t-elle.

En­fin, chan­ter en fran­çais n’est pas seule­ment di­ver­tis­sant. C’est aus­si un moyen de faire vivre la langue et la culture fran­co­phones : « La mu­sique joue un rôle im­por­tant, les gens sont ou­verts aux arts et aiment se re­grou­per pour par­ta­ger cette culture, re­voir en­semble des chan­sons fran­co­phones qui les ras­semblent », ex­prime Ma­rie-Hé­lène Bilodeau.

Si la soi­rée portes ou­vertes de La Voix des Rocheuses est l’oc­ca­sion idéale pour joindre le groupe, celles et ceux qui ne pour­ront pas y as­sis­ter peuvent s’ins­crire à tout mo­ment en en­trant en contact avec la cho­rale via leur site : www.voix­des­ro­cheuses.com.

« ON BOUGE BEAU­COUP, ON N’EST PAS STATIQUES SUR SCÈNE, IL Y A AUS­SI BEAU­COUP D’EF­FETS VI­SUELS » - MA­RIE-HÉ­LÈNE BILODEAU

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.