L’ACFA DE CANMORE-BANFF FAIT PEAU NEUVE !

Le mois de sep­tembre est tou­jours le mo­ment idéal pour connaître les ac­ti­vi­tés pro­po­sées en ré­gion. En poste de­puis le dé­but de cette an­née, Ge­ne­viève Ma­len­fant, di­rec­trice du dé­ve­lop­pe­ment et des opé­ra­tions, a dé­ci­dé de s’at­te­ler à la ré­or­ga­ni­sa­tion comp

Le Franco - - RÉGIONS - PAR HÉ­LÈNE LEQUITTE

Le nou­veau mot d’ordre de l’ACFA de Can­mo­reBanff tien­drait en un mot : or­ga­ni­sa­tion.

Se­lon Mme Ma­len­fant, son tra­vail n’a pas consis­té en la créa­tion de nou­velles ap­proches ou bien en­core de nou­veaux ser­vices, mais bel et bien de ré­or­ga­ni­ser ce qui se fai­sait dé­jà.

« Quand je suis ar­ri­vée, je me suis fait ré­gu­liè­re­ment dire que la com­mu­nau­té avait l’im­pres­sion que l’ACFA ne fai­sait rien. Or, il y avait des choses dé­jà mises en place, mais de fa­çon dis­pa­rate », re­la­tet-elle. Bien sou­vent, la pro­mo­tion des évè­ne­ments se fai­sait à la der­nière mi­nute, dif­fi­cile alors dans ces condi­tions de faire une cam­pagne pro­mo­tion­nelle ef­fi­cace.

« J’ai pris la dé­ci­sion de tout re­grou­per, afin de don­ner des dé­lais rai­son­nables et d’être en me­sure d’amé­lio­rer cette pro­gram­ma­tion, de pla­ni­fier les évè­ne­ments, et d’aug­men­ter la qua­li­té des for­ma­tions don­nées », ex­plique la nou­velle ges­tion­naire. Forte de son ba­gage en or­ga­ni­sa­tion, Mme Ma­len­fant cherche à in­no­ver. Pen­dant long­temps, les cours et les for­ma­tions étaient an­non­cés seule­ment à une pe­tite por­tion de la com­mu­nau­té.

INI­TIA­TIVES

Cette an­née, la pro­gram­ma­tion se­ra di­vi­sée en trois sec­tions, de sep­tembre à dé­cembre, de jan­vier à avril et en­fin de mai à août.

Le pre­mier vo­let pro­po­se­ra des ac­ti­vi­tés et des for­ma­tions gra­tuites, ré­ser­vées aux membres de la ré­gio­nale. « Pour cette sec­tion, nous avons créé un par­te­na­riat avec la Coa­li­tion des femmes qui don­ne­ra une for­ma­tion in­ti­tu­lée Per­sonne ai­dante, in­for­mée », ex­plique la di­rec­trice.

Une as­so­cia­tion se­ra aus­si créée avec les ju­ristes d’ex­pres­sion fran­çaise. Ces der­niers vien­dront à trois re­prises don­ner des ate­liers. Des films se­ront pro­je­tés en fran­çais, ain­si que des ate­liers pour les en­fants avec la bi­blio­thèque de Canmore.

Le se­cond vo­let met­tra en avant un ser­vice de loi­sirs et de for­ma­tion. Ces cours se­ront payants, mais les membres de la ré­gio­nale pour­ront bé­né­fi­cier d’un ra­bais de 25% sur le ta­rif ré­gu­lier. En­fin, le der­nier vo­let en­glo­be­ra l’as­pect évè­ne­men­tiel. Le 14 no­vembre, Da­ny Ro­bi­taille vien­dra no­tam­ment don­ner un spec­tacle. Le but, « être ca­pable d’as­sis­ter à des évè­ne­ments de qua­li­té », sou­haite Mme Ma­len­fant.

Entre temps, une se­conde pla­te­forme a été re­mise au goût du jour avec l’ac­cord du CA afin de mettre en avant les ser­vices pro­po­sés.

On compte au­jourd’hui à Canmore une po­pu­la­tion fran­co­phone de près de 4200 per­sonnes, soit un tiers de la po­pu­la­tion et ce­la sans comp­ter ceux qui sont de pas­sage. En l’es­pace de 9 mois, le nombre des membres est pas­sé d’en­vi­ron 40 à en­vi­ron 174. Des chiffres en­cou­ra­geants de­puis le tra­vail de ré­or­ga­ni­sa­tion de la ré­gio­nale. https://www. ac­fa­can­mo­re­banff.com/ ac­ti­vites-et-eve­ne­ments

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.