SUR LA ROUTE AVEC SEL ET DIE­SEL

De gros vé­hi­cules, une cui­sine es­ti­vale et une touche de créa­ti­vi­té. C’est ce que nous pro­pose Sel et Die­sel, la nou­velle pro­duc­tion fran­co-al­ber­taine de Far West Pro­duc­tions. Leur ob­jec­tif ? Nous faire par­cou­rir 10 villes ca­na­diennes pour y dé­cou­vrir les

Le Franco - - LA UNE - PAR CHARLES-OLI­VIER DU­MONT

« Dans cha­cun des épi­sodes, il y a tou­jours une thé­ma­tique dif­fé­rente. Dans le pre­mier, qui se dé­roule à Van­cou­ver, l’his­toire porte un peu plus sur la mé­ca­nique du ca­mion, mais ça peut éga­le­ment être au ni­veau de la ren­ta­bi­li­té ou en­core de l’im­pact en­vi­ron­ne­men­tal du vé­hi­cule », men­tionne d’en­trée de jeu Co­rey Lo­ran­ger, pro­duc­teur de l’émis­sion.

UNE IN­DUS­TRIE EN PLEINE ÉVO­LU­TION

Bien que les « food trucks » soient très pré­sents dans l’Ouest du pays, toutes les villes ca­na­diennes ne sont pas en­core adeptes de cette cui­sine dé­con­trac­tée. Aux dires du pro­duc­teur, la culture et l’ef­fer­ves­cence de cette in­dus­trie mo­bile ont vrai­ment com­men­cé sur la côte-Ouest, no­tam­ment dans des villes comme Port­land, Seattle et Van­cou­ver. « Plus on se dé­place vers l’est, moins on ob­serve cette culture », pré­cise ce der­nier.

Car si cer­taines villes comme Van­cou­ver et Edmonton sont plus dé­ve­lop­pées, d’autres mar­chés comme les villes de Qué­bec et d’Ha­li­fax en sont en­core à leurs pre­miers bal­bu­tie­ments.

« À Qué­bec, il y a une quin­zaine de ca­mions­res­tau­rants qui font par­tie d’un pro­jet pi­lote… Ça a été plus dif­fi­cile de ce cô­té. Les règles de l’in­dus­trie sont très dif­fé­rentes de ville en ville », ajoute le créa­teur de l’émis­sion. La lé­gis­la­tion en ma­tière de « food trucks » est bien plus com­plexe dans l’Est du pays.

UNE LÉ­GIS­LA­TION HÉ­TÉ­RO­CLITE

Or, même si le phé­no­mène des cui­sines mo­biles gagne en po­pu­la­ri­té, cer­taines villes et leurs res­tau­ra­teurs sont par­fois mé­fiants et tardent à em­bras­ser la culture cu­li­naire de l’heure. « Ils craignent trop sou­vent de se faire vo­ler de la clien­tèle ou d’être dé­fa­vo­ri­sés au ni­veau des taxes. Au fi­nal, ce­la im­porte peu aux consom­ma­teurs », clame Co­rey Lo­ran­ger.

« Les gens veulent seule­ment voir des trucs créa­tifs et une cer­taine com­pé­ti­tion au ni­veau des prix. Ces ca­mions amènent un grand dy­na­misme dans une ville et les gens pour­ront les dé­cou­vrir grâce à l’émis­sion », pour­suit-il.

POUR LES FRAN­CO­PHONES D’ICI ET D’AILLEURS

Bien que la pre­mière sai­son vient tout juste d’être lan­cée, les créa­teurs de Sel et Die­sel voient grand. En ef­fet, après avoir dé­jà si­gné pour une se­conde sai­son sur les ondes d’Unis TV, Far West Pro­duc­tions se tourne dé­sor­mais vers l’en­semble de la fran­co­pho­nie. Les sai­sons 1 et 2 se­ront pré­sen­tées à TV5 monde pour une pos­sible ac­qui­si­tion in­ter­na­tio­nale. Si l’émis­sion est choi­sie, elle se­ra dif­fu­sée dans 200 pays et tra­duite en 24 langues. On at­tend la suite ...

Co­rey Lo­ran­ger et Eve­lyne Cha­ruest, ani­ma­teurs et pro­duc­teurs.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.