LES CLAS­SIQUES DES FÊTES À LEUR MEILLEUR !

Le Franco - - COMMUNAUTAIRE - PAR CHARLES-OLI­VIER DUMONT

« C’ÉTAIT VRAI­MENT UNE SOI­RÉE FRAN­CO­PHONE CLAS­SIQUE. ÇA M’A RAP­PE­LÉ LE BON VIEUX TEMPS » - MI­CHELLE MARGARIT

« ON DE­VRAIT AVOIR PRÈS DE 500 JEUNES AU CENTRE RÉ­VO­LU­TION. CETTE UNE NOU­VELLE INI­TIA­TIVE DE CETTE AN­NÉE ET NOUS AVONS BIEN HÂTE DE LA VOIR SE CONCRÉ­TI­SER »

- MI­CHELLE MARGARIT, PRÉ­SI­DENTE DE L’ACFA DE GRANDE PRAIRIE

C’est ce sa­me­di 2 dé­cembre que se sont te­nues les tra­di­tion­nelles cé­lé­bra­tions de fin d’an­née de l’ACFA ré­gio­nale de Grande Prairie. Au me­nu, dinde rô­tie, sauce aux can­ne­berges et soi­rée dan­sante ont su s’ins­crire dans la plus grande tra­di­tion des soi­rées ca­na­diennes-fran­çaises afin de cé­lé­brer l’ar­ri­vée du temps des fêtes.

Pré­sen­té à l’école Nou­velle-Fron­tière, l’évè­ne­ment a per­mis de ras­sem­bler une qua­ran­taine de par­ti­ci­pants de la ré­gion.

Pour la pré­si­dente de l’ACFA de Grande Prairie Mme Mi­chelle Margarit, la fête de fin d’an­née re­vêt éga­le­ment l’as­pect nos­tal­gique des cé­lé­bra­tions de Noël. « C’était vrai­ment une soi­rée fran­co­phone clas­sique. Ça m’a rap­pe­lé le bon vieux temps », men­tionne-telle.

Bien que la fête fût moins po­pu­laire que les an­nées pré­cé­dentes, Mme Margarit as­sure que cette di­mi­nu­tion du nombre de par­ti­ci­pants s’ex­plique par un conflit d’ho­raire avec les soi­rées fes­tives des di­verses en­tre­prises de la ré­gion. « L’an­née der­nière, nous avions or­ga­ni­sé la soi­rée le 15 dé­cembre et nos membres trou­vaient que c’était un peu tard dans le ca­len­drier. Cette an­née, c’était le 2 dé­cembre et beau­coup de membres nous ont men­tion­né qu’ils ne pou­vaient pas être pré­sents en rai­son d’autres en­ga­ge­ments », pré­cise Mme Margarit.

« On es­saie de faire plai­sir à tout le monde, mais ce n’est pas tou­jours simple », ajoute-t-elle.

Tou­te­fois, Mme Margarit in­siste sur l’am­biance fes­tive et cha­leu­reuse de l’évè­ne­ment. «On a bien man­gé, on a bien bu et on a dan­sé jus­qu’aux pe­tites heures», af­firme la pré­si­dente d’un ton en­joué.

PRO­CHAI­NE­MENT, À GRANDE PRAIRIE…

Bien que la soi­rée marque la fin de l’an­née 2017, l’ACFA ré­gio­nale de Grande-Prairie n’en­tend pas se conten­ter de cette unique soi­rée afin de cé­lé­brer la nou­velle an­née.

Dès les pre­mières se­maines de jan­vier, l’ACFA ré­gio­nale convie­ra ses membres pour un pe­tit dé­jeu­ner ayant pour thé­ma­tique les plai­sirs de l’érable. Ga­lette des Rois, ba­con, jam­bon, crêpes et gaufres se­ront au ren­dez-vous.

Éga­le­ment pré­sen­té au re­tour des fêtes, l’ACFA de Grande-Prairie or­ga­ni­se­ra un Car­na­val Hockey le 26 jan­vier, en col­la­bo­ra­tion avec les com­mis­sions sco­laires ca­tho­liques, pu­bliques et fran­co­phones de l’Al­ber­ta.

« On de­vrait avoir près de 500 jeunes au Centre Ré­vo­lu­tion. Cette une nou­velle ini­tia­tive de cette an­née et nous avons bien hâte de la voir se concré­ti­ser », conclut Mme Margarit.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.