PRE­MIER MAR­CHÉ DE NOËL FRAN­CO­PHONE À CAL­GA­RY

Sa­me­di 9 dé­cembre, le pre­mier mar­ché de Noël fran­co­phone de la ville a vu le jour au C-Space. C’est avec un cho­co­lat chaud dans une main, un crois­sant dans l’autre, que les lo­caux de Cal­ga­ry ont pu faire leurs achats de Noël, en fran­çais.

Le Franco - - COMMUNAUTÉ - PAR SA­BINE VERZIER

Un mar­ché de noël pour les fran­co­phones à Cal­ga­ry, après tout, pour­quoi pas ? C’est cette idée qui a ras­sem­blé le CDEA (Con­seil de Dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique de l’Al­ber­ta), l’Al­liance fran­çaise de Cal­ga­ry et une artiste lo­cale afin de concré­ti­ser ce pro­jet.

Ol­ga Gor­don, agente de dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique aux évè­ne­ments au CDEA, nous confie que les pré­pa­ra­tions ont com­men­cé dé­but no­vembre. « Le but était de réunir des ar­tistes lo­caux par­ta­geant les va­leurs de la culture fran­co­phone en même temps que l’évé­ne­ment men­suel de l’Al­liance fran­çaise, le ca­fé­crois­sant », ex­plique-telle.

La ma­jo­ri­té des ex­po­sants, 15 en tout, sont donc fran­co­phones avec quelques fran­co­philes.

De son cô­té, Ju­lie Fa­fard, di­rec­trice du dé­ve­lop­pe­ment tou­ris­tique et de l’en­tre­pre­na­riat du CDEA pense que le mar­ché de Noël fran­co­phone est une op­por­tu­ni­té d’af­faires pour les ar­ti­sans et per­met de dé­ve­lop­per l’éco­no­mie de la ré­gion. « Or­ga­ni­ser un mar­ché de Noël en fran­çais est une oc­ca­sion de faire va­loir le bi­lin­guisme de l’Al­ber­ta, sou­hai­tant que ce soit le pre­mier d’une longue sé­rie », dé­clare-t-elle.

Mi­chael Connolly, dé­pu­té de la cir­cons­crip­tion de Cal­ga­ry-Hawkwood au sein de l’As­sem­blée lé­gis­la­tive de l’Al­ber­ta, est at­ta­ché de­puis long­temps à la cause fran­co­phone. Après être al­lé dans une école d’im­mer­sion en fran­çais et après avoir fait ses études à l’uni­ver­si­té d’Ot­ta­wa, il confit que c’est im­por­tant pour lui de ve­nir à ce genre d’évè­ne­ments fran­co­phones et de sou­te­nir la com­mu­nau­té. « La ville de Cal­ga­ry em­brasse de plus en plus son ca­rac­tère fran­co­phone et mul­ti­cul­tu­rel », se fé­li­cite-t-il.

Les 15 ex­po­sants pré­sents ont pu pro­po­ser une va­rié­té d’ob­jets par­mi les­quels on pou­vait trou­ver des bi­joux faits main, des écharpes et bon­nets tri­co­tés, des planches à dé­cou­per en bois, ou bien en­core des cartes de voeux peintes à la main.

L’ex­pé­rience du mar­ché de Noël fran­co­phone de Cal­ga­ry est un pre­mier es­sai.

On peut s’at­tendre à ce qu’une deuxième édi­tion se re­pro­duise en 2018 avec plus d’ex­po­sants et peut-être en­core plus d’or­ga­nismes fran­co­phones au ren­dez­vous.

« LA VILLE DE CAL­GA­RY EM­BRASSE DE PLUS EN PLUS SON CA­RAC­TÈRE FRAN­CO­PHONE ET MUL­TI­CUL­TU­REL »

- MI­CHAEL CONNOLLY, DÉ­PU­TÉ DE LA CIR­CONS­CRIP­TION DE CAL­GA­RY-HAWKWOOD

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.