18 GROUPES POUR LA 18E CHI­CANE

Le Franco - - MUSIQUE - PAR AMY VA­CHON-CHA­BOT

Du ja­mais vu pour la 18e édi­tion de la Chi­cane al­ber­taine qui s’est dé­rou­lée à Nor­degg du 19 au 22 avril 2018. Plus de 80 jeunes mu­si­ciens et mu­si­ciennes de la 7e à la 12e an­née se sont « chi­ca­nés » au coeur des mon­tagnes Ro­cheuses pour rem­por­ter les grands hon­neurs lors de ce concours pré­sen­té par le Centre de dé­ve­lop­pe­ment mu­si­cal (CDM).

Il y a quelques an­nées, le CDM avait éta­bli un maxi­mum de 16 groupes ad­mis­sibles par édi­tion. Ce­pen­dant, la 18e édi­tion a fait ex­cep­tion. « Cette an­née, nous avons eu le beau défi d’avoir 18 groupes », ex­plique Ma­rie-Jo­sée Oui­met, co­or­don­na­trice de l’évè­ne­ment. En fait, cette der­nière sou­ligne que la ca­pa­ci­té maxi­male du site Gol­deye per­met­tait au CDM d’ac­com­mo­der seule­ment 14 groupes cette an­née, no­tam­ment en rai­son de la taille de cer­tains. Les groupes des cours cré­di­tés of­ferts de la 10e à la 12e an­née par le CDM de­vaient d’ailleurs être prio­ri­sés, même si l’évè­ne­ment est ou­vert aux jeunes de la 7e à la 12e an­née. « On ne trou­vait pas ça juste de cou­per des groupes qui étaient hors de nos cours cré­di­tés parce que plu­sieurs avaient au­tant de ta­lent et de dis­ci­pline que nos groupes en cours », ren­ché­rit Mme Oui­met. Ain­si, les or­ga­ni­sa­teurs ont pris la dé­ci­sion de maxi­mi­ser la ca­pa­ci­té du site pour pou­voir ac­com­mo­der tout le monde. Après avoir dis­cu­té avec le centre Gol­deye, une ins­tal­la­tion qui était à l’ha­bi­tude uti­li­sée pour la cé­ré­mo­nie d’ou­ver­ture et quelques ate­liers, fut ré­amé­na­gée pour la fin de se­maine afin de créer un es­pace d’hé­ber­ge­ment. Ain­si, les 18 groupes re­pré­sen­tèrent huit écoles se­con­daires fran­co­phones, soit celles de Fal­her, Pla­mon­don, Bon­ny­ville, St-Paul, StAl­bert et Edmonton. Tous avaient l’es­poir d’épa­ter le ju­ry, com­po­sé de Stéphanie Blais, Car­line Le­mire et Lise Ville­neuve. La dé­ci­sion de gar­der tous les groupes a d’ailleurs por­té fruit puisque ce sont des jeunes-filles de la 7e à la 9e an­née de l’école Hé­ri­tage de Fal­her qui ont rem­por­té les grands hon­neurs. Il s’agit de la pre­mière fois que l’évè­ne­ment dé­cerne le pre­mier prix à un groupe de la 7e à la 9e an­née. « Nous sommes vrai­ment sur­prises et fières de nous… C’était la pre­mière fois pour toutes qu’on par­ti­ci­pait à cet évè­ne­ment » ex­plique Da­ni­ka Au­bin, membre du groupe Étin­celles.

LE CON­SEIL SCO­LAIRE CENTRE-EST À L’HON­NEUR

En plus d’être un évè­ne­ment pré­sen­té par le Con­seil sco­laire Cen­treEst, ce der­nier a su se dé­mar­quer en ap­por­tant la plus grande dé­lé­ga­tion avec un to­tal de sept groupes, dont quatre de l’école Beau­sé­jour. Une pre­mière pour cette école qui avait pour ha­bi­tude d’ap­por­ter qu’un ou deux groupes. D’ailleurs, l’at­ti­tude po­si­tive dont les jeunes de Beau­sé­jour ont fait preuve n’est pas pas­sée in­aper­çue. Ils se sont vus at­tri­buer le prix du meilleur es­prit d’équipe. « Les élèves, chaque fois qu’ils viennent, sont tel­le­ment po­si­tifs et contents de leur ex­pé­rience en rai­son du fait que tout le monde les en­cou­rage. Tous les jeunes par­ti­ci­pants sont cha­leu­reux. C’est une am­biance qu’ils ne vivent nulle part ailleurs, » men­tionne Ka­ren Le­voir, en­sei­gnante à l’école Beau­sé­jour et for­ma­trice pour le CDM. Les jeunes du Con­seil sco­laire Centre-Est ont éga­le­ment ra­flé plu­sieurs autres prix. Trois jeunes ont rem­por­té des prix de mu­si­ciens dis­tin­gués, 7up, un groupe de la 7e à la 9e an­née de l’école Beau­sé­jour, a re­çu le prix de la troi­sième place et le prix du pu­blic, et fi­na­le­ment le groupe Ju­ge­ment, com­po­sé d’élèves de la 8e à la 12e an­née de l’école des Beaux-Lacs de Bon­ny­ville, a ga­gné la deuxième place, ain­si que le prix coup de coeur Fes­ti­val Edmonton Chante. Au to­tal, les jeunes du Con­seil sco­laire Cen­treEst sont re­par­tis avec 9 des 13 prix at­tri­bués. « Moi je pense qu’il y a quelque chose dans l’eau du Centre-Est puis­qu’il y a tou­jours tel­le­ment de ta­lent dans cette ré­gion… Il y a une re­lève très forte qui s’en vient, » ter­mine Ma­rie-Jo­sée Oui­met.

Le groupe 7 up a rem­por­té le 3e prix, le prix du pu­blic et le prix du meilleur es­prit d’équipe.

Le groupe 7 up a rem­por­té le 2e prix et le prix coup de coeur Fes­ti­val Edmonton Chante

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.