LA FÊTE DE LA MU­SIQUE EN FRAN­ÇAIS

Le Franco - - ÉVÈNEMENT - PAR SABINE VERZIER

« J’AI BEAU­COUP AI­MÉ L’EX­PÉ­RIENCE, ENTRE LA VA­RIÉ­TÉ DE LA MU­SIQUE ET L’EN­THOU­SIASME DU PU­BLIC, C’ÉTAIT TRÈS EN­TRAέNANT. » - CAMILIA THIEBA, SEULE FRAN­CO­PHONE DU GROUPE ALL OF OUR WORSHIP

« JE SUIS AUS­SI VE­NUE POUR M’INS­PI­RER ET PEUT-ÊTRE POUR INS­PI­RER LES AUTRES AVEC MA MU­SIQUE » - LETICIA FRENETTE, AR­TISTE

Le fran­çais ré­son­nait dans les cou­loirs du cSpace le 21 juin, et c’est avec brio que la deuxième édi­tion de la fête de la mu­sique s’est dé­rou­lée à Calgary. Une de­mi-dou­zaine d’ar­tistes, en groupe ou en so­lo, se sont pro­duits sur scène afin de fê­ter en­semble cette cé­lé­bra­tion mu­si­cale. Re­tour sur trois ar­tistes fran­co­phones, cha­cun d’un coin dif­fé­rent du monde, qui ont par­ta­gé avec nous leur ex­pé­rience.

« J’avais dé­jà en­ten­du par­ler de la fête de la mu­sique, mais je ne pen­sais pas que ça se dé­rou­lait à Calgary », par­tage Leticia Frenette, une des ar­tistes pré­sente ce soir-là. La fête de la mu­sique à Calgary se dé­ve­loppe, dou­ce­ment, mais sû­re­ment.

La deuxième édi­tion est l’oc­ca­sion de cé­lé­brer la fête de la mu­sique à plu­sieurs en­droits dans la ville. Dans les lo­caux de l’Al­liance fran­çaise de Calgary jus­qu’au quar­tier containR de Ken­sing­ton, la soi­rée a été l’oc­ca­sion pour des ar­tistes fran­co­phones de se faire une place sur la scène mu­si­cale de Calgary.

D’EST EN OUEST

« Je viens de Mon­tréal mais j’ha­bite à Calgary de­puis 15 ans. Bien que mon coeur soit par­tout, je vis ici », confie Leticia. Mu­si­cienne de­puis des an­nées, la fête de la mu­sique s’est ré­vé­lée être l’oc­ca­sion par­faite afin de ren­con­trer d’autres ar­tistes fran­co­phones et ex­pri­mer son art. « Je suis aus­si ve­nue pour m’ins­pi­rer et peut-être pour ins­pi­rer les autres avec ma mu­sique. Je trouve que c’est im­por­tant qu’il y ait des ar­tistes fran­co­phones du­rant cette fête. Ça fait du bien d’en­tendre du fran­çais », ajoute-t-elle.

« La fête de la mu­sique, ce n’est pas seule­ment la France, c’est uni­ver­sel. C’est une oc­ca­sion de se réunir en­semble, même si nous sommes des quatre coins du monde », ex­plique Sa­rah Des­sert. Pro­fes­seure à l’Al­liance fran­çaise, c’est sa pas­sion de la danse et du coun­try qui l’a pous­sée à mon­ter sur scène jeu­di der­nier. En­chaî­nant les chants en fran­çais et en an­glais, Sa­rah es­père que l’an­née pro­chaine, un peu plus de francophonie se­ra au ren­dez-vous pour ho­no­rer cette fête de la mu­sique.

D’UN AUTRE CON­TINENT

Camilia Thieba est la seule fran­co­phone du groupe All of Our Worship, un col­lec­tif d’ar­tistes afri­cains ras­sem­blés pour l’oc­ca­sion pour par­ta­ger de la mu­sique qui « bouge, danse et qui fait du bien ».

« Nous ve­nons du Bur­ki­na Fa­so, de la Sier­ra Leone, et même du Ni­gé­ria. Nous chan­tons dans nos églises res­pec­tives mais par­fois nous nous re­trou­vons en­semble pour nous en­traî­ner et chan­ter », dé­clare Camilia. Ayant connu la fête de la mu­sique à Mon­tréal, la mu­si­cienne est heu­reuse de re­trou­ver cette tra­di­tion à Calgary. « J’ai beau­coup ai­mé l’ex­pé­rience, entre la va­rié­té de la mu­sique et l’en­thou­siasme du pu­blic, c’était très en­traî­nant. » Bien que seule­ment pour le temps d’une soi­rée, la fête de la mu­sique au­ra bat­tu son plein. Un suc­cès qui ou­vri­ra peut-être les portes à en­core plus de di­ver­si­té, de par­ti­ci­pants et de cu­rio­si­té les an­nées sui­vantes.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.