RE­TOUR SUR LES FAITS

Le Franco - - EDMONTON -

Jeu­di 29 no­vembre, Bru­no Mer­cier choque l’au­di­toire du grand sa­lon du pa­villon La­certe au cours d’un fo­rum por­tant sur le re­nou­vel­le­ment du man­dat du doyen. « La di­ver­si­té, c’est bien beau, mais il ne faut pas que ce soit au prix de la qua­li­té », au­rait-il dé­cla­ré en pré­sence d’une cin­quan­taine de per­sonnes.

D’après plu­sieurs sources, un pro­fes­seur dans l’as­sis­tance se se­rait le­vé pour in­ter­ve­nir, ju­geant les pro­pos in­ac­cep­tables, avant de quit­ter la salle. Puis, Bru­no Mer­cier se­rait in­ter­ve­nu une deuxième fois pour dire qu’il consi­dé­rait « l’ho­mo­gé­néi­té cultu­relle » comme l’un de ses cri­tères d’em­bauche en tant que chef d’en­tre­prise.

À la suite de l’as­sem­blée pu­blique, plu­sieurs pé­ti­tions cir­culent pour de­man­der le ren­voi de Bru­no Mer­cier. La pre­mière, si­gnée le 3 dé­cembre par le per­son­nel ad­mi­nis­tra­tif du Cam­pus, s’alarme : « Nous ai­me­rions ex­pri­mer nos in­quié­tudes, sur­tout en sou­tien à nos col­lègues et étu­diants is­sus de l’im­mi­gra­tion, qui ont été pro­fon­dé­ment in­sul­tés par les

com­men­taires di­vi­seurs et ra­cistes de Mon­sieur Bru­no Mer­cier. »

Pour les si­gna­taires, les pro­pos te­nus par Bru­no Mer­cier « montrent clai­re­ment le type de com­mu­nau­té fran­co­phone qu’il dé­fend, ce qui est com­plè­te­ment dif­fé­rent de la com­mu­nau­té fran­co­phone in­clu­sive que nous connais­sons et re­pré­sen­tons au Cam­pus Saint-Jean. » En consé­quence, Bru­no Mer­cier a pris la dé­ci­sion de dé­mis­sion­ner de ses fonc­tions de membre du conseil philanthropique, du conseil consul­ta­tif com­mu­nau­taire et de l’as­so­cia­tion Alum­ni & Friends du Cam­pus SaintJean.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.