LE LIVRE ''RARES, MAIS PAR­TOUT'' EX­PLIQUE LA DI­VER­SI­TÉ AUX EN­FANTS

Le Franco - - LA UNE - PAR LU­CAS PILLERI

Pu­blié en 2017 en an­glais, puis tra­duit en 2019 en fran­çais, le livre Rares, mais par­tout écrit et des­si­né par De­bo­rah Katz fait la part belle à la dif­fé­rence. Éri­gée en atout, et non en tare, l'al­té­ri­té est ain­si pré­sen­tée aux plus jeunes sous son meilleur jour.

In­fir­mière de for­ma­tion, De­bo­rah Katz s’est ren­du compte de l’im­por­tance de sen­si­bi­li­ser les plus jeunes à la di­ver­si­té. « Je vou­lais faire quelque chose pour mon­trer que nos dif­fé­rences n’étaient pas gê­nantes, qu’on peut même les cé­lé­brer », dit-elle. Té­moin d’un sen­ti­ment de so­li­tude et d’in­com­pré­hen­sion par­mi les en­fants af­fec­tés par des condi­tions chro­niques, des al­ler­gies, des dif­fé­rences par­fois in­vi­sibles, voire de can­cers, la fran­co­phone vou­lait chan­ger la fa­çon de voir les choses.

Avec son livre, De­bo­rah es­père ain­si que « les en­fants avec des dif­fé­rences se sen­ti­ront moins seuls et voient leurs dif­fé­rences d’une ma­nière po­si­tive ». Elle sou­haite éga­le­ment « gé­né­rer de l’em­pa­thie et de la com­pré­hen­sion chez les autres », grâce à l’uti­li­sa­tion qu’en fe­ront les en­sei­gnants dans la salle de classe pour ou­vrir le dia­logue entre élèves.

L'INS­PI­RA­TION DU MONDE ANI­MAL

« Dans le monde ani­mal, les dif­fé­rences sont consi­dé­rées ex­cep­tion­nelles, mais pas dans le monde des hu­mains, re­lève Louis Anc­til, des Presses de Bras-d’Apic. L’ex­cep­tion rare fait que l’ani­mal est tout à fait convoi­té. La dif­fé­rence a une va­leur. On veut voir l’ani­mal qui est dif­fé­rent. Alors que pour les hu­mains, c’est le contraire. On es­saie de ren­ver­ser cette idée-là. »

En ef­fet, ori­gi­naire de New York et éta­blie de­puis vingt ans à Van­cou­ver, De­bo­rah Katz a d’abord étu­dié l’ornithologie à l’Uni­ver­si­té Cor­nell aux États-Unis, une ex­pé­rience dé­ter­mi­nante pour sa fu­ture car­rière d’au­teure. Ins­pi­rée par la bio­di­ver­si­té du règne ani­mal, elle dit vou­loir « mon­trer que les dif­fé­rences peuvent don­ner un avan­tage ».

Rares, mais par­tout em­mène ain­si le lec­teur au­près d’ani­maux ex­cep­tion­nels : sau­te­relles roses, tigres blancs, ho­mards bleus, ou en­core ours es­prits... Onze ani­maux qui fi­gurent aux cô­tés d’illus­tra­tions et de poèmes afin d’ap­prendre aux en­fants à je­ter un re­gard po­si­tif sur ce qui dif­fé­ren­cie les êtres vi­vants.

MON­TRER L'EXEMPLE DANS LES ÉCOLES

L’ou­vrage s’adresse aux éco­liers de la 1ère à la 3e an­née, avec un fort po­ten­tiel pé­da­go­gique. « C’est un su­jet d’ac­tua­li­té dans les écoles. C’est dans l’air », avance Louis Anc­til, éga­le­ment fon­da­teur de la mai­son d’édi­tion Ren­contres in­at­ten­dues ba­sée à Van­cou­ver. À l’heure de l’in­clu­sion, l’édi­teur es­time qu’il est im­por­tant « de pré­pa­rer les jeunes à voir et ac­cep­ter des en­fants qui ont des dif­fé­rences ».

Louis Anc­til par­court le pays à la ren­contre des li­braires, écoles et gar­de­ries. Le livre se­ra ain­si dif­fu­sé à tra­vers le Ca­na­da, no­tam­ment en Al­ber­ta : « Je ren­contre les gens de la li­brai­rie Le Car­re­four en mars, et je fais des pré­sen­ta­tions aux en­sei­gnants du conseil sco­laire an­glo­phone d’Ed­mon­ton, du IISLE [Ins­ti­tute for In­no­va­tion in Se­cond Lan­guage Edu­ca­tion], puis à Cal­ga­ry avec des li­braires et des bi­blio­thé­caires. » Les conseils sco­laires fran­co­phones et les gar­de­ries en fran­çais se­ront éga­le­ment ap­pro­chés. « Les com­mis­sions sco­laires sont de plus en plus à la re­cherche de ma­té­riel ou de livres pour par­ler de ce su­jet et ou­vrir la conver­sa­tion avec leurs élèves », ponc­tue-t-il.

De­puis 2017, Rares, mais par­tout s’est écou­lé à plus de 7000 exem­plaires au Ca­na­da, aux États-Unis, en Aus­tra­lie et en Ir­lande. Tra­duit en arabe, en es­pa­gnol, en al­le­mand et au­jourd’hui en fran­çais, l’ou­vrage a même rem­por­té un Vine Award en oc­tobre 2018 dans la ca­té­go­rie lit­té­ra­ture jeu­nesse. Et l’au­teure ne compte pas s’ar­rê­ter là avec d’autres idées en tête pour de pro­chains nu­mé­ros !

De­bo­rah Katz.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.