Dé­fi­cit pour le CSFP en 2016-2017, cap sur l’équi­libre en 2017-2018

Le Con­seil sco­laire fran­co­phone pro­vin­cial de Terre-Neuve-et-La­bra­dor (CSFP) a en­re­gis­tré un dé­fi­cit frô­lant les 270 000 $ en 2016-2017. Ce dé­pas­se­ment des dé­penses sur les re­ve­nus est prin­ci­pa­le­ment at­tri­buables aux frais ju­ri­diques.

Le Gaboteur - - NEWS - Ja­cinthe Trem­blay

En 2016-2017, les re­ve­nus du CSFP ont at­teint 9, 2 mil­lions de dol­lars. De cette somme, 8,2 mil­lions sont consti­tués de sub­ven­tions du gou­ver­ne­ment de Ter­reNeuve-et-La­bra­dor et 850 000 $ pro­viennent du Pro­gramme des langues of­fi­cielles en édu­ca­tion (PLOE) de Pa­tri­moine ca­na­dien. Les re­ve­nus de lo­ca­tion et ser­vices auxi­liaires étaient de 128 000 $.

Le dé­fi­cit opé­ra­tion­nel du CSFP pour l'an­née fi­nan­cière 2016-2017 s'élève à près de 270 000 $, une hausse de quelque 100 000 $ sur le dé­fi­cit de l'an­née pré­cé­dente. Se­lon le di­rec­teur gé­né­ral ad­joint et di­rec­teur des fi­nances Pe­ter C. Smith, ces dé­fi­cits sont prin­ci­pa­le­ment at­tri­buables aux frais ju­ri­diques mais éga­le­ment, pour l'an­née 2016-2017, à des tra­vaux de ré­no­va­tion.

Au cours de l'exer­cice qui a pris fin le 30 juin der­nier, les dé­penses de ser­vices pro­fes­sion­nels ont to­ta­li­sé 169 178 $. Ils s'éle­vaient à 237 392 $ l'an­née pré­cé­dente. Bien que les items de cette ca­té­go­rie ne soit pas pré­ci­sés dans les états fi­nan­ciers du CSFP, les frais ju­ri­diques en consti­tuent la part du lion.

« Nous avons peu de contrôle sur la ma­jo­ri­té de nos dé­penses, mis à part les frais ju­ri­diques et les dé­pla­ce­ments. La hau­teur des dé­penses en ces ma­tières ap­par­tient aux élus. Au cours des der­nières an­nées, le re­cours aux avo­cats pour faire va­loir les droits à l'en­sei­gne­ment en fran­çais ont été une prio­ri­té » a-t-il pré­ci­sé au Ga­bo­teur. Le CA du CSFP a adop­té des pré­vi­sions bud­gé­taires 2017-2018 équi­li­brées, à 9, 8 mil­lions de dol­lars. La pro­vi­sion pour les ser­vices ju­ri­diques est de 48 000 $, dont 15 000 $ sont éva­lués comme rem­bour­sables au con­seil.

Nou­veau ve­nu et même exé­cu­tif

Da­vid Brake est le fu­tur conseiller de la ré­gion Ava­lon pres­sen­ti par le CA ac­tuel pour rem­pla­cer le poste lais­sé va­cant par la dé­mis­sion de Mar­tin Ri­chard. Mon­sieur Drake, pa­rent d'élèves de l'École des Grands-Vents, a par­ti­ci­pé à la réunion ré­gu­lière du CA du 18 no­vembre der­nier à titre d'ob­ser­va­teur, sa no­mi­na­tion of­fi­cielle de­vant d'abord être ap­prou­vée par le mi­nistre de l'Édu­ca­tion et du Dé­ve­lop­pe­ment de la Pe­tite En­fance puis par le lieu­te­nant-gou­ver­neur.

Par ailleurs, le co­mi­té exé­cu­tif 2017-2018 du CSFP se­ra à nou­veau com­po­sé de Brian Lee, à la pré­si­dence, de De­nis Mi­chaud, à la vice-pré­si­dence in­terne et de Stee­ven Proulx, à la vice-pré­si­dence ex­terne. Ces trois membres du CA sont de La­bra­dor Ci­ty.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.