Cel­lu­laire à La Grand’Terre : la pro­vince em­barque

Le Gaboteur - - La Une - Aude Pi­doux

Le 17 oc­tobre pro­chain, la con­som­ma­tion, la pro­duc­tion, la vente de can­na­bis de­vien­dront lé­gales au Ca­na­da, tout comme son achat. Chaque pro­vince a dé­ve­lop­pé sa propre loi pour ac­cueillir cette nou­veau­té. Qu’en est-il à Terre-Neuve-et-La­bra­dor?

Qui peut vendre du pot? Qui peut en consom­mer? Et où? Les gou­ver­ne­ments pro­vin­ciaux ont dû prendre un cer­tains nombres de dé­ci­sions ces der­nières an­nées afin de se pré­pa­rer à la lé­ga­li­sa­tion du can­na­bis au Ca­na­da, qui entre en vi­gueur le 17 oc­tobre 2018.

À Terre-Neuve-et-La­bra­dor, le gou­ver­ne­ment a choi­si de confier une par­tie de la vente de pot au sec­teur pri­vé. Pour être au­to­ri­sés à le faire, les com­mer­çants de­vaient ob­te­nir une li­cence dé­li­vrée par la New­found­land La­bra­dor Li­quor Cor­po­ra­tion (NLC) qui en contrôle l'ap­pro­vi­sion­ne­ment, la dis­tri­bu­tion et le prix. Avant d'ou­vrir des points de vente, ces com­mer­çants doivent éga­le­ment ob­te­nir un per­mis de leur mu­ni­ci­pa­li­té.

À ce jour, la NLC a ac­cor­dé des li­cences don­nant le feu vert à l'ou­ver­ture d'une tren­taine de points de vente dans la pro­vince, cou­vrant ain­si la plu­part des villes et mu­ni­ci­pa­li­tés de moyenne taille de l'île et du La­bra­dor. À elle seule, la so­cié­té Lo­blaw contrô­le­ra pra­ti­que­ment le tiers des points de vente, avec des sec­tions can­na­bis dans dix de ses mar­chés d'ali­men­ta­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.