Rap­port Vi­tal Si­gns – Com­ment va TNL, doc­teur?

Alors, qu’est-ce qui va bien, qu’est-ce qui va mieux, et qu’est-ce qui va moins bien ces jours-ci à Terre-Neuve-et-La­bra­dor?

Le Gaboteur - - News - Le rap­port est dis­po­nible sur in­ter­net : vi­tal­si­gnsnl.word­press.com (en an­glais) Aude Pi­doux

Éco­no­mie, san­té, di­ver­si­té, par­ti­ci­pa­tion po­li­tique, po­pu­la­tion, sé­cu­ri­té, édu­ca­tion… Chaque an­née, la Com­mu­ni­ty Foun­da­tion of New­found­land and La­bra­dor et le Har­ris Centre de l’Uni­ver­si­té Me­mo­rial prennent le pouls de la pro­vince dans dif­fé­rents do­maines. En ré­sulte un rap­port, in­ti­tu­lé Vi­tal Si­gns (signes vi­taux) qui com­pare la si­tua­tion de la pro­vince à celle du reste du Ca­na­da ain­si qu’aux an­nées pré­cé­dentes.

Pour com­men­cer avec une bonne nou­velle, une nou­velle in­dus­trie est en train de prendre place dans la pro­vince, le sec­teur de la tech­no­lo­gie. « De­puis 2014, ce sec­teur gran­dit ra­pi­de­ment, avec de nom­breuses nou­velles en­ti­tés de sou­tien à l'en­tre­pre­na­riat qui naissent pour sou­te­nir cette crois­sance », ex­plique Mi­chelle Simms, la pré­si­dente et di­rec­trice gé­né­rale de Ge­ne­sis, un in­cu­ba­teur d'en­tre­prises en dé­mar­rage re­lié à l'Uni­ver­si­té Me­mo­rial. Si les en­tre­prises ac­tives dans les nou­velles tech­no­lo­gies ne sont pas en­core très nom­breuses, celles-ci ont un très fort po­ten­tiel. Entre 2014 et au­jourd'hui par exemple, HeyOr­ca, une com­pa­gnie ac­tive dans le sup­port aux agences de mar­ke­ting, a vu son nombre de sa­la­riés pas­ser de 2 à 30.

Entre 2012 et 2017, le pay­sage éco­no­mique de la pro­vince n'a pas été au­tre­ment bou­le­ver­sé. Mal­gré une forte baisse, les in­dus­tries mi­nières et pé­tro­lières main­tiennent leur sta­tut de plus grosses contri­bu­trices au PIB (24 %), sui­vies des in­dus­tries de la construc­tion (12 %) et de l'im­mo­bi­lier (10 %). Le com­merce de gros et de dé­tail et le sec­teur de la san­té de­meurent les plus gros em­ployeurs, sui­vis de la construc­tion, de l'édu­ca­tion et de l'ad­mi­nis­tra­tion pu­blique. 59 % des sa­la­riés de la pro­vince tra­vaillent dans l'un de ces cinq do­maines.

Édu­ca­tion

Si en termes d'éco­no­mie, de san­té ou en­core de po­pu­la­tion le rap­port Vi­tal Si­gns n'ap­porte pas de grandes sur­prises, le cha­pitre consa­cré à l'édu­ca­tion fait naître des in­quié­tudes. Les élèves de notre pro­vince pré­sentent un ni­veau in­fé­rieur à la moyenne des élèves ca­na­diens tant en lec­ture qu'en ma­thé­ma­tiques et en sciences, ré­vèlent les tests na­tio­naux ef­fec­tués en 8e an­née.

En outre, chaque an­née quelque 1200 élèves aban­donnent l'école et 4500 autres sont ab­sents plus de 20 % du temps. Pour le spé­cia­liste de l'édu­ca­tion Dr Da­vid Phil­pott, ce phé­no­mène est prin­ci­pa­le­ment dû à un manque de sou­tien in­di­vi­duel. Et ce­ci alors que 22 % des élèves de la pro­vince pré­sentent des be­soins par­ti­cu­liers, montre le rap­port.

Di­ver­si­té

En termes d'ac­cep­ta­tion et d'en­cou­ra­ge­ment de la di­ver­si­té, tant sexuelle que phy­sique et cultu­relle, notre pro­vince fait de constants pro­grès. L'ap­pa­ri­tion de l'op­tion « genre neutre » sur le cer­ti­fi­cat de nais­sance place Terre-Neuve-et-La­bra­dor dans le pe­tit groupe des pro­vinces les plus pro­gres­sistes du Ca­na­da en ce do­maine. Pa­ral­lè­le­ment, le sou­tien aux trans­genres et aux genres non conformes gagne du ter­rain à tous les ni­veaux de la so­cié­té et du gou­ver­ne­ment. De même, dif­fé­rentes ini­tia­tives comme le Far­mers' Mar­ket de St. John's ou le choeur Di­verse Voices, dé­montrent une vo­lon­té d'en­cou­ra­ger la di­ver­si­té dans la pro­vince.

Po­pu­la­tion en hausse

Entre 2011 et 2016, la po­pu­la­tion de la pro­vince a aug­men­té de 5000 in­di­vi­dus, pour pas­ser à 519 716 per­sonnes. Cette lé­gère hausse est prin­ci­pa­le­ment due à l'im­mi­gra­tion et à la crois­sance des po­pu­la­tions au­toch­tones.

En re­vanche, les ré­gions ru­rales ont conti­nué à se dé­peu­pler au pro­fit des centres ur­bains ré­gio­naux (Cor­ner Brook, Grand Falls-Wind­sor, Deer Lake, Gan­der, etc.) et de St. John's. Seules ex­cep­tions : le centre du La­bra­dor et la ré­gion de Tri­ni­ty-Concep­tion, qui ont vu leur po­pu­la­tion aug­men­ter.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.