La jeu­nesse est po­li­tique à St. John’s!

La Chambre d’as­sem­blée de Terre-Neuve-et-La­bra­dor a été prise d’as­saut par une dé­lé­ga­tion de jeunes fran­co­phones pas­sion­nés de po­li­tique pro­ve­nant de par­tout en Aca­die, du 26 au 28 oc­tobre der­nier.

Le Gaboteur - - COMMUNAUTAIRE - Ma­ri­lynn Guay Ra­ci­cot

Par­mi la cin­quan­taine de po­li­ti­ciens en herbe âgés entre 14 et 25 ans et ori­gi­naires des quatre pro­vinces de l'At­lan­tique, un pre­mier mi­nistre, une tren­taine de dé­pu­tés de trois par­tis, des pages et une équipe de lob­byistes for­maient le 8e Par­le­ment jeu­nesse de l'Aca­die (PJA), à St. John's. Au bal­con, une équipe de jour­na­listes as­su­rait la cou­ver­ture mé­dia­tique des ses­sions par­le­men­taires lors des­quelles trois pro­jets de loi concer­nant l'en­vi­ron­ne­ment, la conquête de l'es­pace par l'Aca­die et les res­sources ma­ri­times, ont été pré­sen­tés et dé­bat­tus.

Ces jeunes étaient réunis à l'oc­ca­sion d'une si­mu­la­tion par­le­men­taire qui se dé­roule tous les deux ans dans l'une des quatre pro­vinces de l'At­lan­tique. Or­ga­ni­sé par la So­cié­té na­tio­nale de l'Aca­die (SNA) de concert avec un or­ga­nisme hôte, ici Fran­co-Jeunes de Terre-Neuve et du La­bra­dor, cet exer­cice fic­tif est pris très au sé­rieux par les par­ti­ci­pants, qui s'étaient mis sur leur 36 afin de jouer leur rôle dans l'uni­vers po­li­tique. En plus de se fa­mi­lia­ri­ser avec le fonc­tion­ne­ment du sys­tème par­le­men­taire au Ca­na­da, les par­ti­ci­pants ont eu l'oc­ca­sion de dis­cou­rir en fran­çais et d'ac­qué­rir de nou­velles com­pé­tences en art ora­toire.

Le PJA re­pré­sente éga­le­ment un ter­reau riche en ren­contres, où germent des ami­tiés à tra­vers la fran­co­pho­nie aca­dienne. C'est entre autres ce qui a convain­cu la Terre-Neu­vienne Rose Avoine-Dal­ton, âgée de 14 ans, d'em­bar­quer dans l'aven­ture pour la pre­mière fois. « Je connais dé­jà quelques per­sonnes de l'Aca­die et je trouve la culture aca­dienne très in­té­res­sante », af­firme l'ado­les­cente bi­lingue, qui fré­quen­tait l'école Ro­cher-du-Nord avant de faire le saut vers le dis­trict an­glo­phone cette an­née.

Son bap­tême a été ren­du pos­sible grâce au pro­gramme de pages du Par­le­ment jeu­nesse de l'Aca­die, qui per­met à la pro­vince hô­tesse d'ini­tier trois ou cinq de ses jeunes à ce rôle. À l'ins­tar de cer­tains de ses col­lègues du PJA, l'ado­les­cente ne rêve pas né­ces­sai­re­ment d'une car­rière en po­li­tique. Du moins, pour l'ins­tant. Ce­la ne l'em­pêche pas de s'in­té­res­ser de près à la vie par­le­men­taire. « Ce sont les jeunes qui vont vivre avec les po­li­tiques que les adultes dé­cident de créer main­te­nant. C'est im­por­tant de nous im­pli­quer le plus tôt pos­sible dans les dé­ci­sions, par exemple avec le vote à 16 ans. Nous sommes le fu­tur », conclut-elle avec convic­tion.

Pho­to : Ma­ri­lynn Guay Ra­ci­cot

Âgée de 14 ans, la Terre-Neu­vienne Rose Avoine-Dal­ton s’in­té­resse à la po­li­tique et s'est glis­sée dans la peau de page lors de sa pre­mière par­ti­ci­pa­tion au Par­le­ment jeu­nesse de l’Aca­die.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.