CASSE-NOI­SETTE EN TOUR­NÉE!

Le Gaboteur - - La Une -

Ren­contre avec son cho­ré­graphe Mar­tin Val­lée et té­moi­gnages de jeunes dan­seuses.

Voi­là main­te­nant plus de trois dé­cen­nies que Casse-Noi­sette sème la ma­gie de Noël à St. John’s. De­puis bien­tôt 10 ans, Mar­tin Val­lée as­sure la di­rec­tion ar­tis­tique de ce cé­lèbre bal­let, qui se­ra en tour­née pour la toute pre­mière fois en de­hors de la ca­pi­tale, à Gan­der et Ste­phen­ville. Par Ma­ri­lynn Guay Ra­ci­cot

Chaque di­manche après-mi­di, de­puis sep­tembre, c'est la même ri­tour­nelle. Chaus­sons et cos­tumes de bal­let en­fi­lés, de jeunes dan­seuses – il y des gar­çons mais ils sont peu nom­breux – en­chaînent les pas de bour­rée autres ara­besques dans la salle de danse du Centre des arts et de la culture de St. John's.

Le cho­ré­graphe Mar­tin Val­lée leur en­seigne les rou­tines, les cor­rige, ajoute des élé­ments, peau­fine. Les jeunes s'exé­cutent a cap­pel­la d'abord, puis sur les cé­lèbres mé­lo­dies de Tchaï­kovs­ky. « Vous avez fait du bon tra­vail. C'est tout pour au­jourd'hui! », lance-t-il en an­glais, une heure plus tard, à son pre­mier groupe de la jour­née. Les fillettes, qui in­ter­prètent une bande de chats persans dans le ta­bleau de la danse arabe du bal­let Casse-Noi­sette, se fau­filent comme des fé­lines en de­hors de la salle.

Pour lui, par contre, ce n'est pas tout pour au­jourd'hui. Une autre bri­gade prend place dans la salle, puis une autre, et une autre. Ce se­ra comme ça jus­qu'à 19 h.

Pour créer de la féérie avec des ap­pren­tis, ça prend quelques ré­pètes. Néan­moins, Mar­tin Val­lée a l'ha­bi­tude de tra­vailler avec les jeunes. Voi­là main­te­nant 8 ans qu'il co-signe avec sa femme Jen­ni­fer Fo­ley la mise en scène de la pro­duc­tion terre-neu­vienne de Casse-Noi­sette réa­li­sée par la com­pa­gnie Kit­ti­wake Dance Theatre

Une pre­mière tour­née pro­vin­ciale

Pour la pre­mière fois en 32 ans, Casse-Noi­sette sor­ti­ra de la ca­pi­tale, et ce­la exige quelques gym­nas­tiques de lo­gis­tique. Pour réa­li­ser son bal­let, Mar­tin Val­lée a dû re­cru­ter plus de 200 dan­seurs. Le nombre im­pres­sionne, mais à l'ex­cep­tion des dan­seurs se­mi-pro­fes­sion­nels, chaque re­crue ne per­for­me­ra qu'une ou deux fois sur les huit re­pré­sen­ta­tions à l'ho­raire.

Des au­di­tions ont eu lieu plus tôt cet au­tomne à St. John's et dans les deux autres villes où s'ar­rê­te­ra la tour­née afin de sé­lec­tion­ner les sou­ris, les clowns, les rennes, les flo­cons de neige, les chats, etc. qui mon­te­ront sur scène quelques jours avant Noël. Âgés entre 7 et 16 ans, ils sont une ving­taine à avoir été sé­lec­tion­nés à Ste­phen­ville pour ces rôles mi­neurs et une tren­taine à Gan­der. À St. John's, pas moins d'une cen­taine de dan­seurs en herbe di­vi­sés en deux groupes se par­ta­ge­ront les quatre re­pré­sen­ta­tions. Une ving­taine de dan­seurs se­mi-pro­fes­sion­nels em­ployés par la com­pa­gnie Kit­ti­wake as­surent les rôles ma­jeurs.

Si la troupe de St. John's a la chance d'être di­ri­gée par le maître de créa­tion en per­sonne lors de ses ré­pé­ti­tion do­mi­ni­cales, celles de Gan­der et de Ste­phen­ville sont cha­peau­tés par des gens de ces lo­ca­li­tés. « Nous avons em­bau­ché une per­sonne à Ste­phen­ville et nous col­la­bo­rons avec le Gan­der Dance Stu­dio pour en­ca­drer les ré­pé­ti­tions qui ont lieu toutes les deux à trois se­maines », ex­plique-t-il. Au terme des au­di­tions, Mar­tin et son équipe se sont ren­du deux fois dans chaque ville pour en­sei­gner les cho­ré­gra­phies aux jeunes re­crues.

Ain­si, au­tant à Gan­der qu'à Ste­phen­ville, la seule ré­pé­ti­tion avec le met­teur en scène, les dan­seurs ama­teurs et les membres de la pro­duc­tion se fe­ra lors de la gé­né­rale... quelques heures avant le spec­tacle! Après les re­pré­sen­ta­tions à St. John's, des ca­mions et un au­to­bus no­li­sé sillon­ne­ront la trans­ca­na­dienne avec, à leur bord, les dé­cors, cos­tumes et membres de la pro­duc­tion, in­cluant les dan­seurs pro­fes­sion­nels qui jouent les pre­miers rôles.

L’ef­fet Casse-Noi­sette

Et pour­quoi ne pas trim­ba­ler les jeunes dan­seurs de St. John's en tour­née pro­vin­ciale? Cette fa­çon de faire ne sus­ci­te­rait pas le même en­goue­ment dans les ré­gions, ré­pond Mar­tin Val­lée, en fai­sant al­lu­sion à ce qu'il ap­pelle « l'ef­fet Casse-Noi­sette ». « Les pa­rents, la fa­mille et les amis sont ex­ci­tés de voir les en­fants qu'ils connaissent per­for­mer dans le bal­let. » Un ef­fet sur le­quel surfe la com­pa­gnie Kit­ti­wake. « Pour nous, c'est aus­si la porte d'en­trée pour les in­té­res­ser à la danse pro­fes­sion­nelle et à nos autres pro­duc­tions plus contem­po­raines », jus­ti­fie-t-il.

S'il ose da­van­tage dans ses autres créa­tions, Val­lée est plu­tôt tra­di­tion­nel dans la di­rec­tion ar­tis­tique de Casse-Noi­sette. Les cho­ré­gra­phies changent très peu d'une pro­duc­tion à l'autre; les dé­cors, la mise en scène et la di­rec­tion ar­tis­tique ne sont re­tou­chés que tous les deux ans. Ce­la n'em­pêche pas le pu­blic d'être au ren­dez-vous, an­née après an­née. « Plus de 50 % du pu­blic re­vient chaque an­née, parce que c'est de­ve­nu une tra­di­tion », af­firme le cho­ré­graphe.

De­puis qu'il a pris les rênes de la créa­tion en 2010 après le dé­part de la fon­da­trice de Kit­ti­wake, Lin­da Rim­say, Mar­tin Val­lée a re­vu la forme de la cé­lèbre pro­duc­tion russe. « Lin­da uti­li­sait plu­tôt le théâtre, le mime. Il y avait peu de danse », af­firme le dan­seur. Ce der­nier est donc re­ve­nu aux sources et a op­té pour un bal­let clas­sique. Au plus grand plai­sir du pu­blic, semble-t-il, puisque l'in­té­rêt gran­dis­sant per­met main­te­nant à la pro­duc­tion de faire voya­ger la féérie de Casse-Noi­sette en de­hors de la ca­pi­tale.

Quatre re­pré­sen­ta­tions de Casse-Noi­sette au­ront lieu au Centre des arts et de la culture de St. John’s du 14 au 16 dé­cembre. La pro­duc­tion s’ar­rê­te­ra en­suite à Gan­der les 17 et 18 dé­cembre avant de conclure avec deux re­pré­sen­ta­tions à Ste­phen­ville le 20 dé­cembre. Billets : art­sand­cul­tu­re­centre.com

Pho­to : Cour­toi­sie de Kit­ti­wake Dance Theatre

Pho­to : Cour­toi­sie de Kit­ti­wake Dance Theatre

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.