Des sé­ries té­lé en fran­çais... et gra­tuites

Le Gaboteur - - LA UNE - Co­line Tis­se­rand

Il n’est pas tou­jours fa­cile de res­ter en­fer­mé pen­dant l’hi­ver, sur­tout dans notre chère pro­vince qui nous bloque par­fois pen­dant quelques jours à l’in­té­rieur. Pour pas­ser du bon temps au chaud et contrer l’en­nui, voi­ci une sé­lec­tion de quatre sé­ries qué­bé­coises dis­po­nibles en ligne... gra­tui­te­ment. À dé­vo­rer avec ou sans mo­dé­ra­tion, tout dé­pend de vos bonnes ré­so­lu­tions ! L’ÂGE ADULTE : DU LOU­FOQUE EN RE­BON­DIS­SE­MENT

Cette web-sé­rie, réa­li­sée par le co­mé­dien et scé­na­riste Guillaume Lam­bert, se dé­vore aus­si ra­pi­de­ment qu’une ta­blette de cho­co­lat suisse. Im­pos­sible d’ap­puyer sur pause en re­gar­dant ces épi­sodes de dix mi­nutes: un mon­tage ra­pide, des si­tua­tions tra­gi-co­miques, des ré­pliques tran­chantes. La sai­son 1 com­mence par un ac­ci­dent de sport après le­quel Alex, le pi­lier d’une fra­trie trois en­fants, se re­trouve alors dans le co­ma. À son ré­veil, son orien­ta­tion sexuelle n’est plus la même : il est at­ti­ré par les hommes. On va alors suivre les pé­ri­pé­ties de la fa­mille, no­tam­ment de son frère Tom et de sa pe­tite soeur Lu­cille-Maud­det. La sé­rie est construite comme un puzzle : chaque épi­sode est construit au­tour du point de vue d’un des per­son­nages, for­mant ain­si une pièce de ce casse-tête. L’his­toire et ses re­bon­dis­se­ments nous em­mènent même jus­qu’en Afrique de l’Ouest. Des adultes bar­rés à dé­cou­vrir de toute ur­gence !

3 sai­sons de 8 épi­sodes, dis­po­nibles in­té­gra­le­ment sur ici.tou.tv.

TEODORE PAS DE H : RE­TOUR AU SE­CON­DAIRE POUR UN TREN­TE­NAIRE

Cette web-sé­rie a éga­le­ment fait par­tie des no­mi­nés du fes­ti­val Can­ne­se­ries 2019, ain­si que dans quatre ca­té­go­ries des Prix Gé­meaux. Être étu­diant au se­con­daire, c’est par­fois en­nuyant et pas fa­cile. Re­tour­ner étu­dier au se­con­daire à l’âge de trente ans, ce­la l’est en­core moins. C’est ce que dé­cide Teodore, après avoir échoué à de­ve­nir chef cui­si­nier. Re­tour dans une école pour adultes. Re­tour en co­lo­ca­tion avec Ha­bib, un per­son­nage égyp­tien at­ta­chant et drôle. La voix-off, om­ni­pré­sente, nous plonge dans la tête de Teodore, joué par Phi­lippe Au­drey Lar­rueSt-Jacques. « J’ai l’im­pres­sion que je ré­gresse, mais c’est juste tem­po­raire» dé­clare-t-il dans le pre­mier épi­sode. Teodore va dé­cou­vrir qu’il est at­teint de TDAH. Alors suivre toutes ses pen­sées, ce n’est pas tou­jours fa­cile, mais ce­la en­traîne sou­vent des scènes aus­si riches que co­casses. On se ré­gale des dia­logues, écrits par Na­tha­lie Doum­mar qui joue éga­le­ment le rôle d’Agathe dans la sé­rie.

6 épi­sodes dis­po­nibles en in­té­gra­li­té sur teo­do­re­pas­deh.com.

LA MAI­SON DES FOLLES : VIVRE EN FA­MILLE D’AC­CUEIL

Le cha­pitre 1 de cette sé­rie s’ouvre sur l’at­ter­ris­sage d’un avion Air Ca­na­da sur fond de mu­sique afri­caine. Sa­ha­ra, une mé­tisse de quinze ans, dé­barque tout juste d’Afrique pour être pla­cée dans une fa­mille d’ac­cueil qué­bé­coise. Elle se re­trouve à vivre avec quatre autres filles «à pro­blèmes», cha­cune avec leur per­son­na­li­té bien à elles et des his­toires fa­mi­liales par­ti­cu­lières. Ma­tante, une femme aux traits mar­qués dont on ne sau­rait de­vi­ner l’âge, s’oc­cupe de gé­rer tout ce beau monde et de faire res­pec­ter les règles de la mai­son, tout en fu­mant ci­ga­rette sur ci­ga­rette, et en li­sant les pe­tites an­nonces. La sé­rie, qui se passe dans les an­nées 2000, fait re­vivre l’uni­vers, les cou­leurs et le style ves­ti­men­taire de l’époque. En réa­li­sant cette sé­rie, Ma­ry Jo­ly cher­chait á mon­trer que la ré­si­lience est pos­sible en trans­met­tant un mes­sage de « Girl Po­wer ». La réa­li­sa­trice s’ins­pire de sa propre his­toire en fa­mille d’ac­cueil. Les ac­trices ont été choi­sies en cas­ting se­mi-sau­vage, c’est donc pour cer­taines leur toute pre­mière fois de­vant la ca­mé­ra. La sé­rie a re­çu plu­sieurs no­mi­na­tions et a rem­por­té le prix du pu­blic des sé­ries courtes au fes­ti­val Can­ne­se­ries en 2019.

8 épi­sodes dis­po­nibles en in­té­gra­li­té sur www.te­le­que­bec.tv

LIKE-MOI : VIVRE DANS LA GÉ­NÉ­RA­TION Y

Pour fi­nir sur une note plus lé­gère, on peut al­ler faire un tour du cô­té de cette sé­rie à sketchs qui met en scène des si­tua­tions quo­ti­diennes de jeunes adultes de la gé­né­ra­tion Y. On y re­trouve no­tam­ment Guillaume Lam­bert, réa­li­sa­teur de l’Âge adulte. Le Web, les ré­seaux so­ciaux, la vie au bu­reau, la re­cherche du bon­heur et de l’amour, la vie en couple, sont au­tant de thèmes abor­dés de ma­nière pi­quante et hu­mo­ris­tique. La sé­rie, qui existe de­puis 2015, a même été adap­tée en Al­le­magne, en France, en Suisse et en Bel­gique. Son réa­li­sa­teur, Marc Bru­net, est no­tam­ment connu pour le feuille­ton té­lé­vi­sé pa­ro­dique Le coeur a ses rai­sons. Si vous vou­lez com­men­cer l’an­née 2020 avec une bonne du rire et du po­si­tif, Like-moi est fait pour vous.

4 sai­sons de 12 épi­sodes dis­po­nibles sur www.te­le­que­bec.tv

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.