RE­DÉ­COU­VRIR L’ES­PAGNE

Le Journal de Montreal - CASA - - SAVEURS - ÉLYSE LAM­BERT

Col­la­bo­ra­tion spé­ciale Sa­viez-vous que l’Es­pagne pos­sède le plus grand vi­gnoble mon­dial ? C’est bel et bien le cas, avec une sur­face de vignes plan­tées de presque un mil­lion d’hec­tares.

Mal­gré cette réa­li­té, ce pays est le troi­sième plus im­por­tant pro­duc­teur de vins au monde der­rière la France et l’Ita­lie, qui, d’une an­née à l’autre, se par­tagent le pre­mier et le deuxième rang. Cette réa­li­té est due au fait que l’Es­pagne a beau­coup de très vieux vi­gnobles moins productifs, par­ti­cu­liè­re­ment en Cas­tille-La Man­cha, ré­gion si­tuée au coeur du pays, juste au sud de Ma­drid.

On connaît l’Es­pagne pour ses vins de la Rio­ja, qui ont fait sa ré­pu­ta­tion, mais aus­si pour ses rap­ports qua­li­té-plai­sir im­bat­tables. Si ce pays a connu beau­coup de suc­cès il y a quelques an­nées avec des vins mo­dernes quelques fois un peu trop boi­sés et pe­sants, nous as­sis­tons au­jourd’hui à un re­nou­veau avec des vins aux styles plus élé­gants et frais. Voi­ci quelques sug­ges­tions qui vous per­met­tront de dé­cou­vrir ou re­dé­cou­vrir le pays de Don Qui­chotte !

Sa­lud ! Val­deor­ras : La ré­gion de Val­deor­ras se si­tue en Ga­lice et pro­duit des vins à base des cé­pages go­del­lo et men­cia. En blanc, le go­del­lo réus­sit bien dans la par­tie plus conti­nen­tale de l’Es­pagne verte. Je vous fais dé­cou­vrir ce­lui-ci chez Tel­mo Ro­dri­guez. Pro­duc­teur de ta­lent et vi­sion­naire qui a fait le choix de mettre en va­leur les cé­pages au­toch­tones du pays, il nous pro­pose un vin aro­ma­tique avec une pe­tite pointe d’herbe fraîche. Ça se boit à l’apé­ri­tif sans fa­ti­guer le pa­lais. Azul y Ga­ran­za : Ce vin en do­mi­nance de gre­nache est un bel exemple du re­nou­veau qui s’opère avec ce cé­page. Ori­gi­naire d’Es­pagne, ce der­nier était om­ni­pré­sent il y a 30 ans. Il a per­du du ter­rain dans les der­nières an­nées, mais cu­rieu­se­ment n’a ja­mais été aus­si bon. La ré­gion de Mont­sant est à quelques ki­lo­mètres de Bar­ce­lone. Dans l’ombre de l’ap­pel­la­tion Prio­rat, elle offre des vins sem­blables à des prix im­bat­tables. Ce vin is­su de l’agri­cul­ture bio­lo­gique est bien frui­té, avec des ta­nins pré­sents, mais sans être lourd ou ca­pi­teux. Ce se­ra un vin d’au­tomne par­fait pour les der­nières grillades BBQ. At­ten­tion, ce pro­duit a une dis­tri­bu­tion li­mi­tée. Les vins Bon­homme : Voi­ci un autre vin is­su de l’agri­cul­ture bio­lo­gique à un prix plus que sym­pa­thique. C’est sous la di­rec­tion de Na­tha­lie Bon­homme, Qué­bé­coise ba­sée en Es­pagne, que les pro­duits sont éla­bo­rés. Son en­thou­siasme con­ta­gieux et sa gen­tillesse en font une vi­gne­ronne à ren­con­trer. La ré­gion de Ju­mil­la pro­duit des vins à base de mo­nas­trell, ap­pe­lé aus­si mour­vèdre en France. Le vin est simple, mais bien fait. Ses gé­né­reuses notes de fruits noirs et sa bouche ra­co­leuse en font un vin fa­cile à ap­pré­cier. Un vin de se­maine qui vous don­ne­ra bonne conscience à bien des égards. Oli­vier Ri­vière : Oli­vier Ri­vière fait par­tie des nou­velles fi­gures du vin de la Rio­ja. Jeune Fran­çais de ta­lent éta­bli de­puis presque 15 ans en Es­pagne, il nous pro­pose des vins de la Rio­ja re­vus et cor­ri­gés. Ou­bliez les éle­vages en fût pro­lon­gés et le style clas­sique at­ten­du dans cette ré­gion. Ce vin d’as­sem­blage tem­pra­nillo, gra­cia­no et gre­nache at­taque sur des notes frui­tées avec une pe­tite pointe de terre noire et de cuir. De struc­ture moyenne, il pour­ra conve­nir à une ba­vette de boeuf sauce vin rouge. Je vous sug­gère for­te­ment de pas­ser le vin en ca­rafe quelques mi­nutes avant de ser­vir. Ra­ven­tos i Blanc : Ce do­maine tra­vaille la vigne de­puis plus de 500 ans. At­ta­ché au tra­vail de la terre, les pro­duits sont éla­bo­rés en agri­cul­ture bio­lo­gique avec les cé­pages in­di­gènes ma­ca­beo, pa­rel­la­da et xa­rel­lo. L’Es­pagne est re­con­nue pour l’éla­bo­ra­tion de mous­seux à mé­thode tra­di­tion­nelle sous l’ap­pel­la­tion ca­va. Plu­sieurs pro­duc­teurs ont main­te­nant le dé­sir de faire les choses dif­fé­rem­ment, vous al­lez donc voir de plus en plus de mous­seux sor­tir sous cette ap­pel­la­tion. En voi­ci un bel exemple. Frais, droit et net, avec quelques huîtres, ce se­ra l’apé­ri­tif par­fait.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.