LES MÉ­CHANTS RAI­SINS

Le Journal de Montreal - CASA - - SAVEURS - jdem.com /blogues/me­chants­rai­sins PA­TRICK DÉSY Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

On en­tend sou­vent dire qu’il est pré­fé­rable de faire vieillir les vins pour les ap­pré­cier plei­ne­ment. C’est vrai, mais… seule­ment pour une mi­no­ri­té !

La plu­part des vins ont avan­tage à être bus dans les 2 à 3 ans sui­vant leur com­mer­cia­li­sa­tion. À peine 5 % ou 6 % de la pro­duc­tion mon­diale mé­rite d’être at­ten­du. D’au­tant que ça reste une ques­tion de goûts. Cer­tains les aiment jeunes, d’autres à ma­tu­ri­té ou en­core avec de l’âge. Comme on aime les ba­nanes vertes, jaunes ou brunes. Sauf ex­cep­tion, je pré­fère boire mes bour­gognes plus tôt que plus tard. Sur­tout les blancs qui sont gé­né­ra­le­ment plus fra­giles que les rouges. À l’in­verse, les meilleurs bor­deaux, ban­dols ou ba­ro­los ne sont ja­mais meilleurs avant 10 ans, sou­vent 15 et lar­ge­ment plus pour les plus grands. Or, nul be­soin de payer des for­tunes pour se faire plai­sir. En voi­ci la preuve avec cinq vins abor­dables à ou­blier quelques an­nées dans votre cel­lier.

Bu­vez moins. Bu­vez mieux.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.