LES MÉ­CHANTS RAI­SINS jdem.com/blogues/ me­chants­rai­sins

Le Journal de Montreal - CASA - - LES MÉCHANTS RAISINS -

PA­TRICK DÉSY Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

Avec le mil­lé­sime 2019 qui dé­bute, voi­ci trois ré­so­lu­tions que je vous in­vite à prendre :

1. BOIRE PLUS DE VINS DU QUÉ­BEC

Ceux qui me lisent de­puis un mo­ment au­ront un sou­rire en coin en li­sant ce­la. J’ai long­temps été scep­tique à pro­pos de la qua­li­té des vins que l’on pro­duit ici. Qu’à ce­la ne tienne, la qua­li­té gé­né­rale a énor­mé­ment pro­gres­sé de­puis quelques an­nées. Sans par­ler des nou­velles règles qui per­mettent aux pro­duc­teurs de vendre en épi­ce­rie et de la re­con­nais­sance (en­fin !) d’une ap­pel­la­tion In­di­ca­tion géo­gra­phique pro­té­gée (IGP) Qué­bec qui an­nonce de beaux jours pour les vins d’ici. À nous d’en pro­fi­ter !

2. BOIRE PLUS DE VINS BIO

Le vin bio a de plus en plus la cote et c’est tant mieux. At­ten­tion : un vin bio n’est pas né­ces­sai­re­ment meilleur que ce­lui qui ne l’est pas, mais la qua­li­té étant sou­vent liée à la ma­tière pre­mière, vous avez plus de chances d’avoir du plai­sir avec du bio. La mode du vin na­ture (presque tou­jours bio) semble quant à elle avoir at­teint son som­met. Mé­fiez-vous tout de même de ceux qui prêchent uni­que­ment par ce genre de vin sans se re­mettre en ques­tion quant aux nom­breuses va­ria­tions de qua­li­té qui les af­fectent (trop sou­vent).

3. BOIRE PLUS DE VINS BLANCS

Au Qué­bec, on boit du rouge ! Se­lon les der­niers chiffres de la SAQ, c’est plus de 60 % des vins ache­tés. Mal­gré une pro­gres­sion constante, les vins blancs re­pré­sentent à peine un tiers des achats des Qué­bé­cois. Et pour­tant, les vins blancs ont tel­le­ment à of­frir, sans par­ler du fait qu’ils sont sou­vent des can­di­dats de choix tant à table que pour la cave. Bref, en 2019, je vous in­vite à ten­ter la pa­ri­té et à es­sayer plus de vins blancs.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.