L’EN­TOU­RAGE DE LÉO Léo a beau être au coeur d’une sé­rie qui porte son nom, il est loin d’être le seul per­son­nage à ap­pa­raître à l’écran. Pour mieux ap­pri­voi­ser son uni­vers, nous avons de­man­dé à Fa­bien Clou­tier de dé­crire quelques-uns des vi­sages qui gra­vi

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND -

CIN­DY (Ma­rie-Lau­rence Mo­reau)

Ad­jointe ad­mi­nis­tra­tive chez Du­beau Gâ­teaux, Cyn­di fait tour­ner bien des têtes, mais puis­qu’elle sort d’une re­la­tion amou­reuse dif­fi­cile, elle hé­site à s’aban­don­ner à Léo. « Ça peut être épeu­rant, tom­ber en amour, dit Fa­bien Clou­tier. La souf­france que cer­tains ont vé­cue les in­cite à mettre le break. On sou­haite qu’elle réus­sisse à sur­mon­ter ses peurs. »

CHA­BOT (Steve La­plante) Ex-fê­tard ven­deur de fines herbes comme son meilleur ami Léo, Cha­bot vit dé­sor­mais avec Ka­rine et ses deux en­fants. « C’est un gars qui s’est re­mis en ques­tion avant Léo. Sa vie a chan­gé d’un coup sec quand il s’est fait une blonde. C’est un gars hon­nête qui n’a pas peur de re­mettre son chum en ques­tion. » YVON (JU­LIEN POU­LIN) C’est le père de Léo. Cé­li­ba­taire en­dur­ci, Yvon a éle­vé son fils seul après avoir per­du sa femme. « C’est un homme très, très ai­mant pour son fils. Mais il vieillit. Il perd un peu le fil, des fois. Il a de plus en plus be­soin de son gars. »

JES­SI­CA (Anne Dor­val)

C’est la mai­resse/coif­feuse/psy­cho­logue de Wal­ton. « Léo, c’est le genre de gars qui doit al­ler se faire faire un pe­tit tour d’oreille chez la coif­feuse chaque mois. Jes­si­ca, c’est une femme très im­por­tante pour lui. C’est une femme qu’il aime sin­cè­re­ment. Elle sait com­ment le bras­ser. Elle lui dit les vraies af­faires. »

POU­LIOT (Hu­bert Proulx)

Lea­der de l’an­cien groupe d’amis de Léo, Pou­liot (pro­non­cez Pould­jot) n’a au­cun sa­voir-vivre. Il conti­nue de traî­ner avec Du­gars (Sé­bas­tien Du­bé), McDo­nald (Vincent Le­clerc) et Bour­don (Luc Bou­cher). « Ce sont les chums d’ado­les­cence de Léo, la gang avec qui il a bras­sé du­rant des an­nées… la gang dont il veut se dé­faire. »

DROUIN (Si­mon La­croix)

Le meilleur ami de Per­reault. Tou­jours dis­po­nible pour lui rendre ser­vice, que ce soit pour lui don­ner un lift jus­qu’au tra­vail le ma­tin ou pour lui étendre sa crème de zinc dans le dos.

COU­TURE (Marc La­brèche)

Con­tre­maître chez Du­beau Gâ­teaux, Cou­ture gère « la bande de boys » dont fait par­tie Léo. « C’est un homme aux idées ar­rê­tées, ca­rac­té­riel et aux jokes par­fois un peu dé­pla­cées. Il re­pré­sente une part du pas­sé. »

PER­REAULT (Guillaume Cyr)

Ce grand sen­sible file du mau­vais co­ton de­puis qu’il est re­de­ve­nu cé­li­ba­taire. « Sa femme l’a lais­sé pour un autre. Et se­lon lui, tout est la faute de l’autre. Per­reault, c’est quel­qu’un qui ne s’est ja­mais vrai­ment re­mis en ques­tion. »

LAN­DRY (Ma­rio Jean)

Un autre col­lègue de tra­vail de Léo à l’usine de gâ­teaux. « Il est aus­si culti­va­teur. Le ma­tin, avant de ren­trer, il s’oc­cupe de ses vaches. Il n’a pas beau­coup de suc­cès en amour. On sent qu’il y a long­temps, il au­rait ai­mé être avec Cyn­di, mais ça n’a pas mar­ché. Pour lui, c’est l’in­ac­ces­sible étoile. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.