LE CHAN­TEUR VOU­DRAIT CAS­SER SON IMAGE SEXY

Le chan­teur Claude Bé­gin a beau­coup joué la carte sexy de­puis le dé­but de sa car­rière, mais il dé­sire ten­ter de cas­ser l’image de beau gar­çon à la­quelle on fait sou­vent ré­fé­rence lors­qu’on parle de lui.

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND - MA­RIE-JO­SÉE R. ROY

On a abon­dam­ment vu sa poi­trine ta­touée dé­nu­dée dans ses clips et sur Ins­ta­gram, de même que dans la sé­rie

Che­val-Ser­pent, à Ra­dio-Ca­na­da. Sa co­pine, la man­ne­quin Clo­delle, qui chante no­tam­ment en duo avec lui sur la pièce-titre de son deuxième al­bum,

Bleu nuit, s’est elle aus­si prê­tée au jeu en s’adon­nant avec Claude à des poses amou­reuses sug­ges­tives sur les ré­seaux so­ciaux. Or, Bé­gin vou­drait dé­sor­mais qu’on s’at­tarde da­van­tage à sa mu­sique qu’à ses pec­to­raux.

« Je n’y prends pas tou­jours du plai­sir », a-t-il af­fir­mé sans dé­tour au Ga­la de l’ADISQ, di­manche.

« Être as­so­cié juste à ça, ce n’est pas un avan­tage non plus. Mon al­bum a beau­coup été as­so­cié au “beau gars” dont on n’écou­te­ra pas né­ces­sai­re­ment la mu­sique. Je ne suis pas juste le gars qui veut être beau, qui est beau. Ce n’est pas mon in­ten­tion du tout. »

« En tant qu’ar­tistes, on est sen­sibles, on vit des crises iden­ti­taires. Je me suis dit : “What if, je ne suis pas du tout ça !” J’ai­me­rais qu’on tende un peu plus l’oreille, avec du re­cul », a-t-il ajou­té.

UNE AN­NÉE BIEN REM­PLIE

La der­nière an­née a été char­gée pour Claude Bé­gin, qui lan­çait en avril son deuxième disque en so­lo, Bleu nuit. Il s’est aus­si pro­duit en tour­née avec ses com­parses d’Ala­clair En­semble cette an­née. Le groupe re­vient d’ailleurs tout juste d’Eu­rope après une fruc­tueuse sé­rie de spec­tacles en Suisse, en Bel­gique et en France.

« Je suis plus sur Ala­clair ces temps-ci, on donne beau­coup de shows, a spé­ci­fié Claude. C’était la troi­sième fois qu’on al­lait en Eu­rope. La pre­mière fois, on a vrai­ment réa­li­sé qu’on avait un bas­sin de fans là-bas, qui est très fi­dèle, qui res­semble beau­coup à ici, et qui ne cesse d’aug­men­ter, chaque fois qu’on y va. »

En so­lo, Claude Bé­gin de­vait s’at­te­ler d’ici trois à six mois à une pro­po­si­tion de spec­tacles acous­tiques, qu’il of­fri­ra en tan­dem avec sa soeur. Elle y joue­ra du pia­no, et lui chan­te­ra les titres de son ré­per­toire en s’ac­com­pa­gnant à la gui­tare.

Quant à l’ac­teur, Claude Bé­gin re­çoit suf­fi­sam­ment d’offres pour son­ger à per­fec­tion­ner son jeu et s’as­su­rer de pou­voir « ré­pondre à la de­mande ».

« Je ne suis pas juste le gars qui veut être beau, qui est beau. Ce n’est pas mon in­ten­tion du tout. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.