Meh­di Bou­sai­dan, alias Zac

Temps pas­sé en stu­dio : cinq jours

Le Journal de Montreal - Weekend - - CINÉMA WEEKEND -

«Pen­dant les courses, il a fal­lu que je crée les cris et j’ai trou­vé ça très amu­sant. C’est la par­tie que j’ai le plus ai­mé.»

«Zac ne re­pré­sente pas l’ar­ché­type du mé­chant. Je trouve le «fun», sur­tout pour les jeunes, d’avoir un per­son­nage qui, au fond, est comme les autres en­fants. Il n’est pas mé­chant, il est ma­la­droit. Il fait des er­reurs parce qu’il veut plaire. Son ob­jec­tif est de ren­trer dans le groupe, mais il ne le fait pas de la bonne fa­çon. Il est dans la confron­ta­tion et dans la com­pé­ti­tion.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.