LA MA­GIE OPÈRE EN STU­DIO

Le Journal de Montreal - Weekend - - MUSIQUE WEEKEND - YAN LAU­ZON

Vert, Comme un fou, Duo d’hi­ver... Une seule écoute d’une de ces chan­sons re­vi­si­tées par le duo for­mé par Serge Fio­ri et Louis-Jean Cor­mier par­vient ai­sé­ment à convaincre que le spec­tacle Serge Fio­ri, seul en­semble, en col­la­bo­ra­tion avec le Cirque Éloize, se­ra spé­cial.

Dans le Stu­dio Dan­du­rand, à Mon­tréal, les deux hommes ont fiè­re­ment te­nu à pré­sen­ter, mer­cre­di, une par­tie du tra­vail ac­com­pli, soit en­vi­ron les deux tiers du ré­sul­tat fi­nal. Un en­thou­siasme jus­ti­fié, car les pièces ré­ar­ran­gées et rac­cour­cies ont du pa­nache.

« J’ai une chance de re­vi­si­ter ma musique avec des bouts que je veux re­jouer, re­vivre, s’est ré­joui Serge Fio­ri. En même temps, je suis en 2018, alors go ! Je ne vis pas dans le pas­sé, mais les “tounes” se tiennent. À par­tir de ça, c’est “amu­sons-nous”. Je n’ai pas de li­mites. C’est une planche de tra­vail gé­nial. »

CHOIX ARDUS

Serge Fio­ri, seul en­semble per­met­tra d’en­tendre 17 dif­fé­rentes chan­sons as­so­ciées à Serge Fio­ri. Un spectre in­té­res­sant de la riche car­rière de l’ar­tiste de 66 ans qui au­ra droit à une tout autre di­men­sion avec des nu­mé­ros de cirque, mais pas très large de son hé­ri­tage.

« La plus grosse dif­fi­cul­té, ç’a été les “play­lists”, a avoué le chan­teur. J’en ai fait deux mois avant de com­men­cer le pro­jet, tout seul, mais j’étais pour­ri. »

La liste et l’ordre des chan­sons re­te­nues pour­raient d’ailleurs fort bien chan­ger au cours des pro­chains mois. Louis-Jean Cor­mier est prêt à ça.

« C’est une grosse pâte à mo­de­ler et on veut la gar­der en­core fraîche jus­qu’à la fin. Moi, y’a des chan­sons qui me font mal de ne pas avoir dans le “pa­cing”. Je suis en train de me battre pour que ça rentre. Une des chan­sons qui me donnent le plus de frissons, c’est De

la chambre au sa­lon. Elle n’était pas pré­vue dans le “show”, mais je trouve ça in­con­ce­vable qu’elle n’y soit pas ».

Le lea­der d’Har­mo­nium a aus­si ses incontournables. « Y’a mes “tounes” pré­fé­rées – L’exil, Comme un sage –; si elles ne sont pas dans le “show”, je ne fais pas de “show”. Il y en a plein sur chaque al­bum, comme His­toire sans pa­role ».

DU PUR FIO­RI

Une chose est sûre tou­te­fois, Serge Fio­ri, seul en­semble se­ra du pur Fio­ri. « Mon har­mo­nie, mon écri­ture, ma musique, c’est moi. Je ne peux pas et ne veux pas m’en sor­tir (rires). »

« J’ai confiance en mes fans et je trouve qu’ils ont confiance en moi. Je le sais que si on va quelque part, ils viennent. Pour les nou­veaux, je pense que ça va être un bon “ti­ming”, a-t-il ajou­té.

Serge Fio­ri a même re­pris le mi­cro à cer­taines oc­ca­sions « pour ser­vir » cer­taines de ses com­po­si­tions. Comme ses par­te­naires dans l’aven­ture, il s’ac­corde main­te­nant une pause d’en­re­gis­tre­ment d’un mois avant d’amor­cer, en stu­dio, le der­nier droit de l’oeuvre. Le spec­tacle Serge Fio­ri, seul

en­semble, se­ra pré­sen­té du 6 au 24 mars 2019 au Théâtre St-De­nis, à Mon­tréal, puis du 20 juin au 7 juillet au Théâtre Ca­pi­tole, à Qué­bec. Les billets sont dé­jà en vente.

Serge Fio­ri et Louis-Jean Cor­mier ont pré­sen­té une par­tie des pièces en­re­gis­trées pour le spec­tacle Serge Fio­ri, seul en­semble SERGE FIO­RI ET LOUIS-JEAN COR­MIER

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.