L’achat lo­cal et éco­lo­gique gagne du ter­rain au Qué­bec

Le Journal de Montreal - - ARGENT - DE­NISE PROULX Agence QMI

Les Qué­bé­cois sont chaque an­née plus nom­breux à consom­mer lo­cal et res­pon­sable.

Ils achètent des pro­duits éco­lo­giques lors­qu’ils sont of­ferts à des prix équi­va­lents et ils ins­tallent des am­poules fluo­com­pactes. Ils sont des adeptes du re­cy­clage, mais en­core peu du com­pos­tage.

Et ce n’est plus seule­ment une af­faire de femmes. Un nombre gran­dis­sant d’hommes opte pour des pro­duits moins dom­ma­geables pour l’en­vi­ron­ne­ment.

C’est ce qu’in­dique le tout der­nier In­dice 2013 de la consom­ma­tion res­pon­sable pré­pa­ré par l'Ob­ser­va­toire de la consom­ma­tion res­pon­sable (OCR) de l'École des sciences de la ges­tion (ESG) UQAM.

«L’ave­nir de la consom­ma­tion res­pon­sable au Qué­bec s’an­nonce pro­met­teur » , se­lon le pro­fes­seur Fa­bien Du­rif res­pon­sable de l’OCR.

Cette ana­lyse des ha­bi­tudes de consom­ma­tion dé­bou­lonne aus­si le mythe que les jeunes sont plus sen­sibles aux va­leurs de la consom­ma­tion res­pon­sable que leurs aînés.

L’In­dice 2013 dé­montre en ef­fet que les Qué­bé­cois âgés de 45 à 64 ans sont les consom­ma­teurs les plus res­pon­sables tan­dis que les jeunes âgés de 15 à 24 ans sont les ache­teurs les moins res­pon­sables.

En re­vanche, ce sont ces der­niers qui ont fait le plus d’ef­forts en fa­veur du trans­port du­rable. Les jeunes hommes ont été les cham­pions pour les dé­pla­ce­ments à pied, en au­to­bus, mé­tro et co­voi­tu­rage.

DE NOU­VEAUX COM­POR­TE­MENTS

En crois­sance de­puis 2010, l’achat lo­cal conti­nue à connaître de beaux jours. Il a pro­gres­sé de 4,1 points en trois ans et de 2,2 % du­rant la der­nière an­née.

«Dans l’es­prit de plus de 82 % des Qué­bé­cois, consom­mer res­pon­sable c’est avant tout ache­ter des pro­duits et ser­vices bons pour l’en­vi­ron­ne­ment», a sou­li­gné Fa­bien Du­rif.

Ils ont d’ailleurs été tout aus­si nom­breux à avoir ache­té des sacs d’épi­ce­rie réuti­li­sables dans la der­nière an­née.

La mode d’achat d’ar­ticles d’oc­ca­sion, de lo­ca­tion, les échanges et les dons gagnent aus­si en po­pu­la­ri­té.

La voi­ture est le pro­duit le plus ache­té d’oc­ca­sion, l’ou­til de bri­co­lage ce­lui le plus loué, le jeu vi­déo ou la console, le plus échan­gé et le livre le plus par­ta­gé gra­tui­te­ment.

Au mo­ment où le gou­ver­ne­ment Ma­rois pro­pose de sub­ven­tion­ner l’achat de la voi­ture électrique, ils sont tou­te­fois à peine 26 % à pen­ser à en ache­ter une. En­vi­ron 41 % des Qué­bé­cois pré­fé­re­raient la voi­ture hy­bride com­pa­ra­ti­ve­ment à 31,5 % en 2012.

Ce sont les femmes de 45 à 64 ans qui ont le plus re­non­cé à des achats dont elles n’avaient pas be­soin et qui af­firment avoir di­mi­nué leur consom­ma­tion de fa­çon gé­né­rale.

DES MARQUES RE­CON­NUES

Pour la troi­sième an­née consé­cu­tive, Cas­cades est à la fois la marque et l’en­tre­prise ju­gée comme la plus res­pon­sable par les Qué­bé­cois. Ener­gy Star est une cer­ti­fi­ca­tion connue par 84 %, sui­vi par Ali­ments du Qué­bec (82,6 %).

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.