Le Journal de Montreal

« Ce n’est pas fini »

- – MAURO BIELLO JOANIE GODIN

L’entraîneur-chef de l’Impact pour ce match aller contre Alajuelens­e, Mauro Biello, était satisfait de la performanc­e de ses joueurs.

Il a surtout aimé le fait que le plan de match a été respecté à la lettre, surtout en deuxième demie, alors qu’il devait choisir entre tenter de marquer un troisième but ou protéger le jeu blanc.

«Le message était de continuer à jouer. Tout ce qu’on faisait était calculé, car on ne voulait pas se faire prendre sur une contre-attaque et encaisser un but. On devait bien gérer tout ça et on a même créé quelques occasions pour marquer un troisième but, même si on n’a pu en profiter», a-t-il indiqué.

BEAUCOUP DE TRAVAIL

Biello admet que sa troupe a beaucoup de pain sur la planche d’ici le prochain match de cette demi-finale de la Ligue des Champions de la CONCACAF.

«On sait que ce n’est pas fini, ce n’est que la première demie. On est heureux, mais on sait que ce sera un environnem­ent difficile au Costa Rica et que le match le sera aussi. Notre mentalité devra être la même que ce soir (hier). Il reste encore beaucoup de travail pour atteindre la finale et on a trois semaines pour trouver encore plus notre rythme.»

Biello a admis que son équipe a éprouvé un peu de fatigue en fin de match. Mais il n’y a rien d’alarmant selon lui, car ses joueurs n’ont que quatre matchs derrière la cravate, contre une vingtaine pour leurs adversaire­s.

Par ailleurs, Biello a eu des bons mots pour le jeune Cameron Porter, qui a joué durant toute la rencontre.

«Il a eu un excellent match et a causé des ennuis à leur défense. Il n’a pas cessé de travailler et de mettre de la pression pendant 90 minutes.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada