Les Saou­diennes sont au­to­ri­sées à conduire

Le Journal de Montreal - - ACTUALITÉS -

RIYAD | (AFP) Dé­ci­sion his­to­rique en Ara­bie saou­dite : le seul pays au monde qui in­ter­di­sait aux femmes de conduire va fi­na­le­ment les au­to­ri­ser à prendre le vo­lant, se­lon un dé­cret royal.

Le roi Sal­mane a or­don­né « de per­mettre de dé­li­vrer des per­mis in­dif­fé­rem­ment aux hommes et aux femmes », in­dique le dé­cret pu­blié hier soir par l’agence of­fi­cielle SPA.

La me­sure doit en­trer en vi­gueur à par­tir de juin 2018 dans ce royaume ul­tra­con­ser­va­teur du Golfe.

Dans le cadre d’un am­bi­tieux plan de ré­formes éco­no­miques et so­ciales pour li­mi­ter sa dé­pen­dance au pé­trole, Riyad semble as­sou­plir cer­taines des restrictions imposées aux femmes et tente pru­dem­ment de pro­mou­voir des formes de di­ver­tis­se­ment mal­gré l’op­po­si­tion des ul­tra­con­ser­va­teurs, dans un pays où la moi­tié de la po­pu­la­tion a moins de 25 ans.

CRI­TI­QUÉE

L’in­ter­dic­tion de conduire im­po­sée aux femmes était vi­ve­ment cri­ti­quée par les or­ga­ni­sa­tions de dé­fense des droits de l’Homme.

Avant de l’abo­lir, le sou­ve­rain saou­dien a pe­sé les « in­con­vé­nients de l’in­ter­dic­tion et ses avan­tages », pré­cise le dé­cret.

Se­lon lui, « la ma­jo­ri­té des grands ou­lé­mas (les doc­teurs de la foi) était en fa­veur d’une me­sure per­met­tant aux femmes de conduire », mar­quant ain­si un in­flé­chis­se­ment, ces der­niers s’y étant vi­ve­ment op­po­sés dans le pas­sé.

De nom­breuses femmes de l’élite saou­dienne qui pou­vaient conduire à Londres ou à Du­baï, mais pas à Riyad ont ten­té de bra­ver cette in­ter­dic­tion en Ara­bie saou­dite, mais ont été sys­té­ma­ti­que­ment ar­rê­tées.

TRA­DI­TION ET COU­TUMES

Les au­to­ri­tés n’avaient pas pour­sui­vi ces femmes en jus­tice, mais avaient tou­jours exi­gé qu’elles signent des do­cu­ments ga­ran­tis­sant qu’elles ne ré­ci­di­ve­raient pas.

Les mi­li­tantes af­firment que la tra­di­tion et des cou­tumes sont à l’ori­gine de l’in­ter­dic­tion, qui n’obéit à au­cun texte is­la­mique ou une dé­ci­sion ju­di­ciaire.

La dé­ci­sion de le­ver l’in­ter­dic­tion de conduire faite aux femmes sur­vient après que les Saou­diennes ont été au­to­ri­sées à cé­lé­brer la fête na­tio­nale samedi dans un stade, une pre­mière dans le pays.

Hommes et femmes ont dan­sé dans la rue au rythme de per­cus­sions et de mu­sique élec­tro­nique, des scènes in­édites dans un pays connu pour la sé­gré­ga­tion des sexes et une vi­sion aus­tère de l’is­lam.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.