Drain­ville et Des­jar­dins sont mis à l’amende

Pu­bli­ci­té par­ti­sane dans un bu­reau de vote, dit le DGE

Le Journal de Montreal - - AC­TUA­LI­TÉS -

QUÉ­BEC | (Agence QMI) L’ex­dé­pu­té Ber­nard Drain­ville et l’ex-can­di­date pé­quiste Mar­tine Des­jar­dins ont été mis à l’amende par le Di­rec­teur gé­né­ral des élec­tions du Qué­bec (DGEQ) pour avoir fait de « la pu­bli­ci­té par­ti­sane sur les lieux d’un bu­reau de vote », lors de l’élec­tion gé­né­rale de 2014.

M. Drain­ville vi­sait alors à être ré­élu dans la cir­cons­crip­tion de Ma­rie-Vic­to­rin, à Lon­gueuil, tan­dis que Mme Des­jar­dins lor­gnait le siège de Groulx, dans les Lau­ren­tides.

Le DGEQ re­proche à M. Drain­ville d’avoir fait de la pu­bli­ci­té pour le Par­ti qué­bé­cois lors d’une ren­contre avec des étu­diants de l’Uni­ver­si­té de Sher­brooke, « le ou vers le 28 mars 2014 ». Il s’agit d’une in­frac­tion puisque le cam­pus ser­vait de bu­reau de vote.

RÉ­CI­DIVE

M. Drain­ville au­rait ré­ci­di­vé au col­lège Lio­nel-Groulx « le ou vers le 1er avril 2014 », cette fois en com­pa­gnie de l’ex-lea­der étu­diante.

M. Drain­ville s’est donc vu re­mettre deux contra­ven­tions, et Mme Des­jar­dins, une seule.

Dans les trois cas, l’amende mi­ni­male à payer est de 500 $.

Ber­nard Drain­ville, ex-mi­nistre res­pon­sable des Ins­ti­tu­tions dé­mo­cra­tiques, avait été ré­élu fa­ci­le­ment dans Ma­rie-Vic­to­rin. En ce qui concerne Mar­tine Des­jar­dins, elle était ar­ri­vée troi­sième dans Groulx au terme d’une lutte ex­trê­me­ment ser­rée.

Ber­nard Drain­ville et Mar­tine Des­jar­dins, tous deux mis à l’amende par le DGEQ.

PHO­TOS D’AR­CHIVES

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.