Do­nald Trump est un gé­nie

Le Journal de Montreal - - MONDE - RICHARD LATENDRESSE richard.latendresse@que­be­cor­me­dia.com

Sans le sa­voir, j’en suis per­sua­dé, les Amé­ri­cains ont ins­tal­lé un gé­nie à la Mai­son-Blanche. Do­nald Trump est un gé­nie de la di­ver­sion : re­gar­dez cette main-ci pen­dant que je cache quelque chose avec l’autre. Un gé­nie du « pouls du peuple » aus­si : quand il s’agite, Trump le sent, et avant tout le monde.

Cette po­lé­mique au­tour des joueurs de foot­ball qui s’age­nouillent ou ma­ni­festent d’une fa­çon ou d’une autre pen­dant l’hymne national avant leur match est une pièce d’an­tho­lo­gie. Co­lin Kae­per­nick, un an­cien quart-ar­rière des 49ers de San Fran­cis­co, avait lan­cé le bal pour at­ti­rer l’at­ten­tion sur la brutalité po­li­cière dont les Noirs amé­ri­cains, se­lon lui, sont trop sou­vent vic­times.

Do­nald Trump au­rait pu te­nir ça mort. Ça l’aga­çait, il l’avait dé­jà dit, mais en tant que pré­sident des États-Unis, il au­rait pu prendre la high road et cher­cher le ton, les mots pour ras­sem­bler ses com­pa­triotes. C’était sur­es­ti­mé ce pré­sident-là. Ou le sous-es­ti­mer, en fait.

LE FLAIR POUR LE BOUC ÉMISSAIRE

Il faut les re­voir ces images et la ré­en­tendre cette ha­rangue, ven­dre­di der­nier à Hunts­ville, en Ala­ba­ma, lors­qu’au cours d’un dis­cours in­ter­mi­nable, sup­po­sé­ment pour ap­puyer son can­di­dat à l’in­ves­ti­ture ré­pu­bli­caine pour un poste de sé­na­teur, il a pris les mil­lion­naires du foot­ball amé­ri­cain pour cible.

« N’ai­me­riez-vous pas voir un des pro­prié­taires d’équipe de la NFL, quand quel­qu’un manque de res­pect à l’égard de notre dra­peau, l’en­tendre dire : “Sor­tez-moi cet en­fant de chienne tout de suite ! À la porte ! À la porte ! ” »

Son deuxième « À la porte », Trump le ré­pète en criant, le vi­sage dé­for­mé. Puis, il hausse le men­ton et se tourne vers sa gauche, sa­vou­rant l’ef­fet de sa vul­ga­ri­té ; la foule, ef­fec­ti­ve­ment, est en dé­lire. Une tête à la Mus­so­li­ni.

AU RYTHME DE L’AMÉ­RIQUE PRO­FONDE

Il a tort, Do­nald Trump? Il ne parle que pour une poi­gnée de red­necks ? Pas du tout ! Les son­dages, les uns après les autres, montrent que les Amé­ri­cains sont plu­tôt d’ac­cord avec lui : le dra­peau, l’hymne national, le pays, it’s pre­cious. Et ses par­ti­sans ? 100 % dans le coup ! Il n’a ja­mais rien dit d’aus­si vrai !

Une preuve concrète? Le chan­dail d’Ale­jan­dro Villa­nue­va, un géant de 6 pieds 9 pouces des Stee­lers de Pitts­burgh, an­cien com­bat­tant qui a été le seul joueur de son équipe à sor­tir de la chambre et à se te­nir de­bout pen­dant l’hymne national d’avant-match contre les Bears de Chi­ca­go. Au cours des 24 heures qui ont sui­vi, son chan­dail a été le plus ven­du dans tous les États-Unis.

ON PASSE À AUTRE CHOSE

Entre-temps, pen­sez-vous qu’on par­lait dans les chau­mières du der­nier échec des ré­pu­bli­cains à an­nu­ler et rem­pla­cer l’Oba­ma­care tel que pro­mis en cam­pagne élec­to­rale? Pen­sez-vous qu’on s’in­quié­tait du ma­laise gran­dis­sant à Wall Street de­vant l’ab­sence ou le re­port de réa­li­sa­tions lé­gis­la­tives concrètes sous Trump : pas de nou­velle as­su­rance-ma­la­die, pas d’in­ves­tis­se­ments mas­sifs dans les in­fra­struc­tures (on l’avait aus­si pro­mis), pas en­core de ré­forme fis­cale ?

Pen­sez-vous qu’on était tour­men­té par ces mil­liers de pu­bli­ci­tés ache­tées par les Russes sur Fa­ce­book pen­dant la course à la pré­si­dence, des pu­bli­ci­tés qui cher­chaient à di­vi­ser les Amé­ri­cains ? Et fi­na­le­ment, pen­sez-vous qu’on s’ar­rête en­core, quelque part in Middle Ame­ri­ca pour se de­man­der si l’équipe de cam­pagne de Trump a été ai­dée par le Krem­lin et les sbires de Pou­tine ? Voyons donc !

Les joueurs de foot­ball, gras­se­ment payés pour se ren­trer dans le corps les uns les autres, manquent de res­pect envers ce pays si gé­né­reux à leur égard. Ça, c’est hon­teux ! Un gé­nie que je vous dis.

PHO­TO AFP

Le pré­sident amé­ri­cain Do­nald Trump est pas­sé maître dans l’art de faire di­ver­sion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.