Autre client dif­fi­cile

Le New York Ci­ty FC ex­celle sur les ga­zons ad­verses

Le Journal de Montreal - - SPORTS - Dave Lé­vesque DLe­ves­queJDM dave.le­vesque @que­be­cor­me­dia.com

L’Im­pact a à peine eu le temps de se re­mettre de sa dé­faite à At­lan­ta qu’il doit main­te­nant ac­cueillir le New York Ci­ty FC ce soir.

« On est pas­sé à autre chose et on se concentre sur le pro­chain match. Il faut al­ler cher­cher trois points, rien de moins », as­sure An­tho­ny Jack­son-Ha­mel.

Di­sons qu’avec un re­cul de trois points sur les Red Bulls de New York et le 6e rang dans l’Est, il y a un fort sen­ti­ment d’ur­gence chez le Bleu-blanc-noir.

La soi­rée ne se­ra pas né­ces­sai­re­ment fa­cile puisque New York Ci­ty pré­sente le se­cond bi­lan de la MLS à l’étran­ger avec 18 points (5-6-3).

BONNE POS­SES­SION

Si Ci­ty fait bien les choses sur les ga­zons en­ne­mis, c’est sur­tout grâce à son tra­vail avec le bal­lon, se­lon Mau­ro Biel­lo.

« C’est une équipe qui est très forte en pos­ses­sion du bal­lon et qui trouve le moyen d’avoir des ré­sul­tats sur la route.

« C’est une équipe qui dé­fend bien, sur la route leurs matchs sont tou­jours ser­rés, sauf peut-être un à To­ron­to. »

Biel­lo est dans le vrai puisque les hommes en bleu poudre n’ont per­du que 2 de leurs 14 matchs en dé­pla­ce­ment par un écart de deux buts ou plus.

Ci­ty tra­verse tou­te­fois un cer­tain pas­sage à vide avec une seule vic­toire en cinq ren­contres (1-1-3).

GARE À VIL­LA

Qui dit New York Ci­ty FC dit in­évi­ta­ble­ment Da­vid Vil­la. L’Es­pa­gnol de 35 ans est le deuxième mar­queur de la MLS avec 19 buts, un de moins que Die­go Va­le­ri, de Port­land.

« Vil­la est leur joueur im­por­tant, a re­con­nu Mau­ro Biel­lo. Il re­vient d’une petite bles­sure, alors on va voir s’il va jouer ou non.

« Il a tou­jours des bons matchs contre nous, c’est im­por­tant qu’on le sur­veille dans la sur­face. »

Biel­lo a en­core rai­son puisque Vil­la a amas­sé cinq buts et deux passes en six ren­contres contre le Bleu-blanc-noir.

La meilleure fa­çon de contrô­ler Vil­la, c’est de s’as­su­rer qu’il n’ait pas le bal­lon et pour ce faire, il faut en­le­ver le bal­lon à New York Ci­ty.

« On veut contrô­ler le match, il va fal­loir mar­quer des buts et dic­ter l’al­lure du match », a in­sis­té Jack­son-Ha­mel.

RO­TA­TION

L’Im­pact en se­ra à un 4e match en 12 jours, de sorte que Mau­ro Biel­lo n’au­ra pas le choix de mo­di­fier un peu son ef­fec­tif.

Mau­ro Biel­lo a no­tam­ment fait sa­voir qu’on de­vrait voir le jeune Kyle Fi­sher, qui a été ab­sent en rai­son d’une bles­sure au ti­bia. Le dé­fen­seur cen­tral a ra­té les quatre der­nières par­ties de l’équipe.

« On a une bonne chance de voir Kyle. Il va y avoir une ro­ta­tion puisque c’est notre qua­trième match en 10 jours avec des voyages.

« Je dois aus­si gé­rer le match au Colorado parce qu’on part de­main et il va y avoir de la fa­tigue. »

FA­TIGUE

En pleine course aux sé­ries, l’équipe com­mence cer­tai­ne­ment à être à bout de souffle, d’au­tant qu’elle par­ti­ra de­main pour se rendre à Den­ver en vue du match de samedi contre les Ra­pids.

« Il reste de l’éner­gie, sur­tout qu’on se rap­proche de la date bu­toir. On va pous­ser pour se qua­li­fier pour les sé­ries », in­siste An­tho­ny Jack­son-Ha­mel.

Mau­ro Biel­lo re­con­naît tou­te­fois que ses hommes com­mencent à souf­frir men­ta­le­ment et phy­si­que­ment.

« Il y a de la fa­tigue quand tu mé­langes les émo­tions et les voyages. C’est pas fa­cile et c’est nor­mal. »

« IL FAUT AL­LER CHER­CHER TROIS POINTS, RIEN DE MOINS. » – An­tho­ny Jack­son-Ha­mel

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.