GROUPE UN DOU­BLÉ AL­LE­MAND ?

Le Journal de Montreal - - SPORTS -

On re­trouve les champions en titre, les Al­le­mands, dans un groupe in­té­res­sant et rien n’in­dique qu’ils aient per­du de leur aplomb de­puis quatre ans.

De fait, les Al­le­mands n’ont per­du au­cun match en 2017. Voi­là un bon in­di­ca­teur de la forme dans la­quelle se trouve cette sé­lec­tion qui a rem­por­té la Coupe des confé­dé­ra­tions en juillet 2017. Qui plus est, les Al­le­mands se sont qua­li­fiés en rem­por­tant cha­cun des dix matchs qu’ils ont disputés, tout en ins­cri­vant un to­tal re­cord de 43 buts. Les hommes à sur­veiller sont To­ni Kroos, Tho­mas Müller et Me­sut Özil, qui sont les me­neurs de cette for­ma­tion. Kroos est par­ti­cu­liè­re­ment im­por­tant parce qu’il joue le rôle de mé­tro­nome de cette sé­lec­tion.

À COURT

Les Mexi­cains sont des ha­bi­tués de la Coupe du monde, mais ils ar­rivent tou­jours un peu à court, comme en té­moigne leur in­ca­pa­ci­té à fran­chir la ronde des 16 lors des six der­niers tour­nois. Si les Mexi­cains par­ve­naient à at­teindre les quarts de fi­nale cette an­née, ce se­rait un ex­ploit puis­qu’ils y sont seule­ment par­ve­nus à deux re­prises, dont en 1986 quand le tour­noi avait lieu chez eux.

Le Mexique a connu une bonne cam­pagne de qua­li­fi­ca­tion, dou­blant les Amé­ri­cains au pas­sage. Outre les me­neurs que sont Ja­vier Her­nan­dez, Je­sus Co­ro­na et Hir­ving Lo­za­no, on sur­veille­ra aus­si les frères Gio­van­ni et Jo­na­than dos San­tos, du Ga­laxy de Los An­geles.

L’APRÈS-ZLA­TAN

Zla­tan Ibrahimovic est pas­sé à la MLS, a pris sa re­traite in­ter­na­tio­nale l’an pas­sé et pour la Suède, c’est main­te­nant le dé­but de l’ère post-Zla­tan. Évi­dem­ment, l’at­ta­quant for­mat géant a lais­sé son em­preinte sur l’équipe, mais sans lui, on voit aus­si une for­ma­tion qui semble mieux se te­nir, moins dé­pen­dante.

La pré­sence d’un joueur d’une telle ma­gni­tude peut par­fois nuire à la co­hé­sion d’une for­ma­tion. Il faut main­te­nant voir si Emil Fors­berg est en me­sure de chaus­ser les cram­pons de Zla­tan et de trans­por­ter cette équipe.

DE PAS­SAGE

Même si les Co­réens sont du tour­noi de­puis 1986, ils risquent fort de n’être que de pas­sage cette fois-ci con­si­dé­rant le groupe dans le­quel ils se re­trouvent. La qua­li­fi­ca­tion a été com­pli­quée et s’est dé­ci­dée lors de la toute der­nière jour­née de com­pé­ti­tion de la phase de groupe asia­tique. Le sort des Sud-Co­réens va lar­ge­ment dé­pendre des pres­ta­tions de Son Heung­min, Ki Sung-yeung et Lee Chung-yong.

Mais soyons hon­nête, on ac­corde peu chances aux Sud-Co­réens de pour­suivre leur par­cours au-de­là de la phase de groupe.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.