GROUPE LA BEL­GIQUE EST MÛRE

Le Journal de Montreal - - SPORTS -

La Bel­gique pré­sente, de­puis quelques an­nées, l’une des meilleures sé­lec­tions au monde, mais les ré­sul­tats tardent à ve­nir. Ver­ra-t-on les Diables rouges en­fin dé­blo­quer ?

À la suite de l’Eu­ro 2016, on a mon­tré la porte au sé­lec­tion­neur Marc Wil­mots, à qui on a pré­fé­ré l’Es­pa­gnol Ro­ber­to Mar­ti­nez. Ça pour­rait être le coup de fouet dont avait be­soin cette équipe.

On re­trouve énor­mé­ment de ta­lent au sein de cette for­ma­tion. Dans les buts, il y a Thi­bault Cour­tois. En dé­fense cen­trale, Vincent Kom­pa­ny de­vra peut-être cé­der sa place à Laurent Ci­man, et on peut aus­si comp­ter sur les ar­rières To­by Al­der­wei­reld et Jan Ver­ton­ghen.

À l’at­taque, les Belges se dé­marquent avec Eden Ha­zard, Ro­me­lu Lu­ka­ku et sur­tout Ke­vin De Bruyne, qui a éclos de­puis l’Eu­ro.

CRÉ­DI­BI­LI­TÉ

L’An­gle­terre n’en fi­nit plus de dé­ce­voir de­puis quelques an­nées, que ce soit lors de la der­nière Coupe du monde, en 2014, ou lors de l’Eu­ro il y a deux ans.

Pour­tant, les An­glais ont dans leur cour la ligue la plus en vue de la pla­nète. Ça ne semble pas suf­fire puisque le ta­lent ne se re­nou­velle pas as­sez vite. Les An­glais ont par­ti­ci­pé à la fi­nale pour la der­nière fois en 1966.

Ils se­ront me­nés par l’at­ta­quant Har­ry Kane, ve­dette de Tot­ten­ham. S’il marque abon­dam­ment en Pre­mier League, il a 12 buts en 23 matchs sous les cou­leurs an­glaises. Il de­vra en faire un peu plus.

TROI­SIÈME ROUE

Pauvre Tu­ni­sie, elle fait un peu of­fice de troi­sième roue du car­rosse dans ce groupe où la Bel­gique et l’An­gle­terre de­vraient ac­cé­der au tour sui­vant. Pour­tant, les Tu­ni­siens ont été in­vain­cus pen­dant la phase de qua­li­fi­ca­tion qui les amène à la Coupe du monde pour la pre­mière fois de­puis 2006.

Bâ­tie au­tour de jeunes joueurs en hausse, cette sé­lec­tion au­ra pour ob­jec­tif de rem­por­ter un match, sans doute contre le Pa­na­ma. On sur­veille­ra Wa­hib Khar­zi, qui se­ra l’at­ta­quant à qui on de­vrait faire confiance chez les Tu­ni­siens.

DES FI­GU­RANTS

Il s’agit d’une toute pre­mière qua­li­fi­ca­tion pour le Pa­na­ma, ce qui a me­né à un congé na­tio­nal !

La Coupe du monde pour les Pa­na­méens, c’est d’avoir dé­fait le Cos­ta Ri­ca 2 à 1 lors de son der­nier match de qua­li­fi­ca­tion et d’être en Rus­sie mal­gré ses quatre mil­lions d’ha­bi­tants pen­dant que les États-Unis (320 mil­lions) n’y sont pas. Le Pa­na­ma a tou­te­fois une carte ca­chée, son sé­lec­tion­neur Da­rio Go­mez. Il a qua­li­fié sa pa­trie la Co­lom­bie, en 1998, puis l’Équa­teur en 2002.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.