GROUPE TOUT POUR­RAIT SUR­VE­NIR

Le Journal de Montreal - - SPORTS -

Voi­là un groupe quelque peu énig­ma­tique, ne se­rait-ce que parce qu’on ne sait pas quoi pen­ser exac­te­ment de la Rus­sie.

Il y a une di­zaine d’an­nées, quand elle a ob­te­nu l’or­ga­ni­sa­tion de cette Coupe du monde, la pa­trie de Vla­di­mir Pou­tine sur­fait sur une belle vague. Voi­là qu’elle se re­trouve au der­nier rang du clas­se­ment des équipes ins­crites, n’ayant pu fran­chir la phase de groupe d’au­cun tour­noi de­puis 2008.

Et comme si ce n’était pas as­sez, l’en­tente ne semble pas être au beau fixe entre l’en­traî­neur et les joueurs.

Beau­coup d’es­poirs re­posent sur les épaules du gar­dien Igor Akin­feev, la seule vé­ri­table ve­dette de cette équipe en mal d’iden­ti­té.

POIDS OF­FEN­SIF

L’Uru­guay ar­rive en Rus­sie avec le cou­teau entre les dents, ayant connu une ex­cel­lente phase qua­li­fi­ca­tive en Amé­rique du Sud, n’ayant été sur­pas­sé que par le Bré­sil.

C’est le moment où ja­mais si le pe­tit pays veut sou­le­ver le tro­phée pour la pre­mière fois de­puis 1950. Ses ve­dettes of­fen­sives, Edin­son Ca­va­ni (30 ans) et Luis Sua­rez (31 ans), se font vieillis­santes.

Une at­ten­tion par­ti­cu­lière se­ra por­tée sur Ca­va­ni, qui a été im­pé­rial pen­dant la phase de qua­li­fi­ca­tion avec 10 buts en 18 ren­contres.

RE­TOUR AT­TEN­DU

L’Égypte at­ten­dait de­puis 28 ans de pou­voir jouer du coude avec les meilleurs au monde, ayant par­ti­ci­pé à la Coupe du monde pour la der­nière fois en 1990.

La for­ma­tion égyp­tienne a at­teint la fi­nale de la der­nière Coupe d’Afrique des na­tions, ce qui laisse poindre de l’es­poir.

At­ten­tion à Mo­ha­med Sa­lah (un membre de l’équipe de Li­ver­pool), avec cinq buts en six matchs pen­dant la phase de qua­li­fi­ca­tion. Il a no­tam­ment mar­qué sur un tir de pé­na­li­té qui a confir­mé le re­tour de la na­tion par­mi l’élite.

PRÉ­PA­RA­TION TRONQUÉE

On ne peut pas dire que l’Ara­bie saou­dite s’est pré­pa­rée dans les meilleures condi­tions; de­puis la qua­li­fi­ca­tion, deux sé­lec­tion­neurs ont été vi­rés.

Ed­gar­do Bau­za a été li­mo­gé neuf jours avant le ti­rage au sort et après seule­ment cinq matchs ami­caux. Il était ve­nu rem­pla­cer Bert van Mar­wijk, re­mer­cié en sep­tembre.

Juin An­to­nio Piz­zi est en poste seule­ment de­puis quelques mois et il doit faire en sorte que son équipe s’uni­fie.

Les Saou­diens de­vront se ra­battre sur les pe­tits mi­racles de l’at­ta­quant Mo­ham­mad Al-Sah­la­wi.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.