LE MON­DIAL DE A À Z

Le Journal de Montreal - - SPORTS -

A

An­gle­terre : L’An­gle­terre ten­te­ra de mettre fin à une très longue di­sette, ayant rem­por­té la Coupe du monde pour la der­nière fois en 1966.

B

Ble­rim Dze­mai­li : On re­trou­ve­ra l’an­cien joueur de l’Im­pact au sein de la sé­lec­tion suisse, lui qui est un élé­ment im­por­tant du mi­lieu de ter­rain hel­vète.

C

Contro­verses : On peut no­tam­ment par­ler des soup­çons de cor­rup­tion quant à la can­di­da­ture russe, qui a été re­te­nue mal­gré un dos­sier plus ou moins so­lide. On peut aus­si s’at­tar­der aux pro­blèmes re­la­tifs aux droits de l’homme en Rus­sie.

D

Dé­cep­tions : Il y a au moins deux dé­cep­tions avec l’ab­sence éton­nante de l’Ita­lie et celle des États-Unis, puis­sance nord-amé­ri­caine. Ajou­tons à cette liste les Pays-Bas.

E

Eka­te­rin­bourg : Trop pe­tit, le stade de la ville a été ou­vert aux deux bouts pour ajou­ter des gra­dins à l’ex­té­rieur de l’en­ceinte, ce qui est d’un ri­di­cule consom­mé.

F

France : Les « Bleus » ont par­ti­ci­pé à leur der­nière fi­nale en 2006 et l’ont em­por­té pour la der­nière fois en 1998. Pour ce que ça vaut, la si­mu­la­tion d’EA Sports leur donne la vic­toire en fi­nale contre l’Al­le­magne.

G

Griez­mann et Gi­roud : An­toine Griez­mann et Oli­vier Gi­roud se­ront les deux mo­teurs of­fen­sifs de la sé­lec­tion fran­çaise. Les « Bleus » au­ront be­soin d’eux pour connaître un long par­cours.

H

Hé­ros : Il y a plu­sieurs pré­ten­dants au titre de hé­ros de cette Coupe du monde. Les noms de Mes­si, Ro­nal­do et Ney­mar viennent im­mé­dia­te­ment à l’es­prit.

I

Is­lande : Plus pe­tite na­tion de ce Mon­dial, l’Is­lande va vou­loir prou­ver que son par­cours sur­pre­nant en Coupe d’Eu­rope n’était pas le fruit du ha­sard.

J

James Ro­dri­guez : Le mo­teur of­fen­sif de la Co­lom­bie a re­çu le sou­lier d’or de la der­nière Coupe du monde avec un to­tal de six buts en cinq matchs.

K

Kane : Har­ry Kane est le plus bel es­poir of­fen­sif an­glais de­puis Wayne Roo­ney et il se­ra la lo­co­mo­tive de la sé­lec­tion an­glaise.

L

Lionel : La star argentine en est peut-être à son der­nier tour de piste à la Coupe du monde et elle vou­dra cer­tai­ne­ment ven­ger le re­vers su­bi contre l’Al­le­magne en fi­nale il y a quatre ans.

M

MLS : On re­trouve un to­tal glo­bal de 19 joueurs is­sus de la MLS qui re­pré­sen­te­ront leur pays lors du tour­noi. On dé­nombre aus­si 14 an­ciens, dont les ex-Im­pact Ble­rim Dze­mai­li (Suisse) et Jo­han Ve­ne­gas (Cos­ta Ri­ca).

N

Ney­mar : Une sé­rieuse bles­sure a mis un terme pré­ma­tu­ré­ment à son tour­noi en 2014, mais cette fois-ci, il veut re­do­rer le bla­son du Bré­sil.

O

Özil : Me­sut Özil est un élé­ment-clé de la sé­lec­tion al­le­mande, étant pro­ba­ble­ment son meilleur joueur bal­lon au pied.

P

Pou­tine : Il ne fait au­cun doute que cette Coupe du monde est une vi­trine po­li­tique pour le pré­sident russe, Vla­di­mir Pou­tine.

Q

Quarts de fi­nale : Le Mexique n’a ja­mais fait mieux que les quarts de fi­nale et il va ten­ter de pous­ser son par­cours plus loin pour la pre­mière fois.

R

Ro­nal­do : Cris­tia­no Ro­nal­do a tout ga­gné dans sa car­rière, in­cluant l’Eu­ro avec le Por­tu­gal il y a deux ans. Il ne manque qu’une Coupe du monde à son ta­bleau de chasse.

S

Soixante-quinze : Le tro­phée de la Coupe du monde est com­po­sé d’or pur à 75 %.

T

To­by Al­der­wei­reld : Il est le pi­lier de la dé­fen­sive belge et il se­ra l’un des joueurs sur qui re­po­se­ront les es­poirs des « Diables rouges ».

U

Uru­guay : Le pe­tit pays d’Amé­rique du Sud a été le pre­mier à rem­por­ter la Coupe du monde en 1930, et l’a em­por­té à nou­veau en 1950. De­puis, plus rien.

V

Vincent Kom­pa­ny : Bles­sé à l’aine, on connaî­tra le sort du dé­fen­seur belge seule­ment 24 heures avant le pre­mier match de l’équipe pré­vu le 18 juin. S’il ab­dique, Laurent Ci­man, qui est en at­tente, pren­dra sa place.

W

Will Smith : Il est au nombre des in­ter­prètes de la pièce Live It Up, chan­son of­fi­cielle de cette Coupe du monde.

X

Xa­vi : Après quatre Coupes du monde consé­cu­tives avec l’Es­pagne, Xa­vi a pas­sé le flam­beau et n’y est pas cette an­née.

Y

Yo­han Ve­ne­gas : In­ca­pable de faire sa marque en MLS, l’an­cien de l’Im­pact est pour­tant fort ef­fi­cace avec la sé­lec­tion du Cos­ta Ri­ca, ayant ins­crit 10 buts en 45 sé­lec­tions.

Z

Zla­tan : Ça se­ra une pre­mière Coupe du monde sans Zla­tan Ibrahimovic pour la Suède et c’est peut-être une bonne chose. L’équipe se­ra plus unie sans la ve­dette.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.