Des élèves re­fu­sés par manque de lo­caux

La Com­mis­sion sco­laire Mar­gue­rite-Bour­geoys à Mon­tréal a dé­ci­dé de ne plus ou­vrir de nou­velles classes

Le Journal de Montreal - - POLITIQUE - DO­MI­NIQUE SCA­LI

Une soixan­taine d’élèves pa­tientent à la mai­son de­puis des se­maines, ne pou­vant pas s’ins­crire à l’école parce que les classes d’ac­cueil de l’Ouest de Mon­tréal dé­bordent, a ap­pris Le Journal.

Aux prises avec un manque de lo­caux, la Com­mis­sion sco­laire Mar­gue­rite-Bour­geoys (CSMB) avait pré­ve­nu le gou­ver­ne­ment en oc­tobre qu’elle était prête à bra­ver la loi et à re­fu­ser d’ins­crire de nou­veaux élèves quand ses classes se­raient com­plètes. Ce mo­ment est dé­jà ar­ri­vé. La CSMB confirme que 65 jeunes du se­con­daire sont ac­tuel­le­ment « en at­tente » d’in­té­grer une classe d’ac­cueil, c’est-à-dire une classe pour élèves qui ne maî­trisent pas en­core le fran­çais.

MI-OC­TOBRE

Cer­tains pa­tientent à la mai­son de­puis la mi-oc­tobre, in­dique la porte-pa­role Gi­na Guille­mette. Ils ha­bitent dans les ar­ron­dis­se­ments de La­Salle, Saint-Laurent, La­chine, énu­mère-t-elle.

« Nous sa­vions que nous al­lions frap­per un mur et c’est la rai­son pour la­quelle nous avons lan­cé plu­sieurs cris d’alarme [au gou­ver­ne­ment] », dit Mme Guille­mette.

COURS DE SOIR

Le Journal pu­bliait en oc­tobre que la CSMB avait dé­ci­dé de ne plus ou­vrir de nou­velles classes. Chaque se­maine, une cin­quan­taine de nou­veaux élèves s’ins­crivent dans ses écoles, no­tam­ment en rai­son de l’im­mi­gra­tion.

En at­ten­dant, la CSMB songe à of­frir à ces élèves des cours de fran­ci­sa­tion le soir, quand les lo­caux se li­bèrent, ex­plique Mme Guille­mette.

Or, Mé­la­nie Hu­bert, pré­si­dente du Syn­di­cat de l’enseignement de l’Ouest de Mon­tréal, se de­mande qui sont ces profs qui iront en­sei­gner le soir dans un si court dé­lai alors que le Qué­bec vit dé­jà une pénurie de per­son­nel dans ses écoles.

De son cô­té, le mi­nistre de l’Édu­ca­tion, Jean-Fran­çois Ro­berge, est au cou­rant que des élèves pa­tientent à la mai­son, et il étu­die le dossier, in­dique son at­ta­ché de presse Fran­cis Bou­chard.

« Nous sommes en con­tact ré­gu­lier avec la CSMB à ce su­jet. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.