Des dé­co­ra­tions dé­ro­bées à Ver­dun

Une mère est contra­riée par ces voleurs de ma­gie de Noël et de­mande que la po­lice re­double de vi­gi­lance

Le Journal de Montreal - - POLITIQUE - JO­NA­THAN TREM­BLAY

Une mère de fa­mille de Ver­dun se dit ou­trée par des voleurs qui brisent la ma­gie de Noël des en­fants en vo­lant les dé­co­ra­tions des ré­si­dences du quar­tier.

« Je ré­ponds quoi à ma fille qui me de­mande où sont pas­sées les étoiles sur la mai­son ? se ques­tionne Ju­lie Mer­cier, 41 ans, ré­si­dant à Ver­dun. À trois ans, elle est trop jeune pour com­prendre qu’on s’est fait vo­ler ! »

Le lar­cin est sur­ve­nu au pe­tit ma­tin, mar­di, soup­çonne la femme. Le ou les mal­fai­teurs ont sub­ti­li­sé un ap­pa­reil qui pro­je­tait des fais­ceaux lu­mi­neux sur la ré­si­dence fa­mi­liale. Ces pro­jec­teurs se trouvent sur les ta­blettes pour des sommes al­lant de 30 $ à 200 $.

« Ce n’est pas tant la va­leur ma­té­rielle que le prin­cipe. On se force pour faire plai­sir à nos en­fants. », ajoute la dame, tou­jours fâ­chée.

PAS UN CAS ISO­LÉ

Après coup, la mère de fa­mille s’est tour­née vers les ré­seaux so­ciaux pour ex­pri­mer son désarroi. Un groupe Fa­ce­book dont elle fait par­tie in­clut des pa­rents de Ver­dun.

« J’ai re­çu quatre té­moi­gnages de gens qui s’étaient aus­si fait dé­ro­ber leurs dé­co­ra­tions. Une dame men­tion­nait que c’était comme ça chaque an­née », dé­plore Ju­lie Mer­cier, of­fus­quée.

STRA­TA­GÈME

Les im­pres­sions de la ré­si­dente de Ver­dun lui laissent croire qu’il s’agi­rait de voleurs or­ga­ni­sés. Ces der­niers au­raient se­lon elle re­mar­qué les lu­mières lors d’une tour­née pré­cé­dant le mé­fait.

« Le pro­jec­teur est ca­ché sous le ga­zon, de­vant la mai­son. On ne peut pas le voir de jour. Les lu­mières s’éteignent à mi­nuit, et nous sommes res­tés éveillés tard, lun­di », ex­plique-t-elle.

Ju­lie Mer­cier a contac­té la po­lice de Ver­dun. Elle a de­man­dé que les pa­trouilleurs re­doublent de vi­gi­lance, mais n’a tou­te­fois pas por­té plainte.

UNE SEULE PLAINTE

Dans le der­nier mois, le Ser­vice de po­lice de la Ville de Mon­tréal (SPVM) a ré­per­to­rié une seule dé­cla­ra­tion pour vol de dé­co­ra­tions de Noël, dans ce quar­tier.

« Comme le temps des Fêtes tire beau­coup d’éner­gie, je crois que c’est ba­na­li­sé. Les voleurs s’en sortent ain­si. Dom­mage », se dé­sole-t-elle.

« Il faut vrai­ment que les vic­times de vols se rendent à leur poste de quar­tier pour rem­plir un rap­port, même s’il s’agit de pe­tits ob­jets », rap­pelle le Ser­vice de po­lice de la Ville de Mon­tréal.

PHOTO JO­NA­THAN TREM­BLAY

Ju­lie Mer­cier montre l’en­droit où le pro­jec­teur qu’on lui a dé­ro­bé était ca­ché. La mère d’une fillette de trois ans dit avoir eu vent d’autres vols de dé­co­ra­tions à Ver­dun.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.