Vivre en res­pec­tant la pla­nète

Le Journal a ren­con­tré une dou­zaine de Qué­bé­cois qui écoutent les scien­ti­fiques et ré­duisent leur consom­ma­tion

Le Journal de Montreal - - DOSSIER - Avec la col­la­bo­ra­tion de Da­vid Prince

Plu­sieurs Qué­bé­cois ont dé­ci­dé de chan­ger leur mode de vie afin de res­pec­ter l’en­vi­ron­ne­ment tout en ré­dui­sant leurs dé­penses.

Dans les der­niers mois, les scien­ti­fiques ont mul­ti­plié les aver­tis­se­ments concer­nant les dan­gers des chan­ge­ments cli­ma­tiques.

Un ré­cent rap­port du Groupe in­ter­gou­ver­ne­men­tal sur l’évo­lu­tion du cli­mat es­time qu’il fau­dra ré­duire de 45 % les émis­sions de gaz à ef­fet de serre d’ici 2030 pour res­pec­ter l’Ac­cord de Pa­ris et évi­ter un ré­chauf­fe­ment de plus de 1,5 de­gré Cel­sius.

Mal­gré tout, les émis­sions de gaz à ef­fet de serre (GES) au Qué­bec ont aug­men­té entre 2015 et 2016.

VIVRE AVEC MOINS

Pour­tant, de nom­breux Qué­bé­cois ont dé­ci­dé d’agir et ont com­plè­te­ment mo­di­fié leur fa­çon de vivre.

Leurs his­toires ins­pi­rantes montrent qu’il est pos­sible — mais pas né­ces­sai­re­ment fa­cile — de vivre avec les res­sources four­nies par la pla­nète en un an.

Le Journal en a ren­con­tré plu­sieurs au cours des der­niers mois. La plu­part au­raient les moyens de se payer des voyages, des mai­sons plus grandes ou une voi­ture plus luxueuse.

Mais ils ont fait le choix de vivre dans la so­brié­té pour ré­duire leur im­pact sur l’en­vi­ron­ne­ment. Les mé­thodes choi­sies par la dou­zaine de Qué­bé­cois ren­con­trés par Le Journal dif­fèrent gran­de­ment.

Par­mi les nom­breux té­moi­gnages que nous pu­blions au­jourd’hui et de­main :

Un tren­te­naire a choi­si de vivre sur la terre à bois de son grand-père et de de­ve­nir au­to­suf­fi­sant (en page 42).

Une jeune fa­mille rem­plit un seul sac de dé­chets aux 70 jours grâce à des sa­cri­fices quo­ti­diens (en page 44).

Deux femmes pré­fèrent fouiller les pou­belles plu­tôt que d’al­ler à l’épi­ce­rie, afin de ré­duire le gas­pillage ali­men­taire (en page 45).

Un couple in­quiet de la crise en­vi­ron­ne­men­tale a choi­si de ne pas avoir d’en­fant pour ré­duire son em­preinte éco­lo­gique (en page 46).

« Ce qui convainc les gens, c’est quand les évé­ne­ments se concré­tisent réel­le­ment. Qu’ils voient dans leur bul­le­tin de nou­velles que la Ca­li­for­nie est en train de pas­ser au feu, qu’il y a une inon­da­tion au coin de la rue ou que les zones cô­tières à Sept-Îles ou à Per­cé sont en train de se faire ar­ra­cher », rap­porte Alain Bourque, di­rec­teur gé­né­ral d’Ou­ra­nos, un or­ga­nisme qui étu­die les im­pacts des chan­ge­ments cli­ma­tiques au Qué­bec.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.