Conso­li­da­tion de dettes

Le Journal de Montreal - - POCHES -

AVAN­TAGES

√ Un seul paie­ment par mois et in­té­rêts moins éle­vés (en­vi­ron 13 % à 14 % com­pa­ra­ti­ve­ment à 20 % pour les cartes de cré­dit). √ Dossier de cré­dit af­fec­té (R7) moins long­temps qu’avec une pro­po­si­tion de consom­ma­teur ou une faillite.

DÉSA­VAN­TAGES

√ Les ins­ti­tu­tions fi­nan­cières n’ac­cordent gé­né­ra­le­ment de prêt que pour cou­vrir les dettes qui leur ap­par­tiennent. √ Le cau­tion­ne­ment d’une per­sonne

sol­vable est sou­vent exi­gé.

Dé­pôt volontaire

√ Lors­qu’on touche un faible re­ve­nu,

le paie­ment se­ra mi­nime. √ Si l’on est peu en­det­té, le taux d’in­té­rêt moins éle­vé (5 % à 6 %) que pour un prêt de conso­li­da­tion est avan­ta­geux.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.