ÉTIEZ-VOUS AU COU­RANT…

… que vous de­vez pou­voir bran­cher votre voi­ture ?

Le Journal de Montreal - - LE GUIDE DE L’AUTO -

Lors­qu’on songe à pas­ser à une voi­ture élec­trique, c’est la pre­mière ques­tion qu’on doit se po­ser. Vous est-il pos­sible de bran­cher votre voi­ture à la mai­son, près de la mai­son ou au tra­vail ?

Si cette ques­tion peut sem­bler évi­dente, elle n’en de­meure pas moins in­con­tour­nable.

Pre­nons le cas d’An­nie et Carl, un jeune couple avec deux jeunes en­fants qui de­meure à Be­loeil. Ceux-ci sont les nou­veaux pro­prié­taires d’une mai­son uni­fa­mi­liale pour­vue d’un ga­rage. Dans leur cas, il se­ra fa­cile de bran­cher leur vé­hi­cule élec­trique à la mai­son grâce à une borne de re­charge de ni­veau 2 (208 ou 240 volts) qu’ils achè­te­ront, fe­ront ins­tal­ler par un élec­tri­cien cer­ti­fié et pour la­quelle ils au­ront droit à un ra­bais gou­ver­ne­men­tal al­lant jus­qu’à 600 $.

Ils pour­raient aus­si bran­cher leur vé­hi­cule élec­trique sur une simple prise de cou­rant do­mes­tique de 120 volts, aus­si ap­pe­lée borne de re­charge de ni­veau 1. Dans ce cas, le char­geur est four­ni avec le vé­hi­cule. Évi­dem­ment, lors­qu’on branche une voi­ture élec­trique sur une prise de ni­veau 1, le temps de re­charge est beau­coup plus long. On parle ici de 10 à 20 heures de temps de re­charge… et même plus dans le cas de vé­hi­cules élec­triques à grande au­to­no­mie, plu­tôt que les 4 à 10 heures que né­ces­site la re­charge sur une borne de ni­veau 2. C’est pour­quoi il est re­com­man­dé de vous pro­cu­rer une borne de re­charge de ni­veau 2 si vous son­gez à une voi­ture 100 % élec­trique.

HY­BRIDE OU HY­BRIDE RE­CHAR­GEABLE

Si vous op­tez pour un vé­hi­cule hy­bride re­char­geable, il est pos­sible de se conten­ter de bran­cher le vé­hi­cule sur la prise de cou­rant do­mes­tique, car ses bat­te­ries sont plus pe­tites. Évi­dem­ment, vous de­vez vous as­su­rer que celles-ci sont en bon état et que leur am­pé­rage est suf­fi­sant.

L’an der­nier, An­nie et Carl de­meu­raient au 5e étage d’un im­meuble ré­si­den­tiel et n’avaient ac­cès à au­cune prise de cou­rant à proxi­mi­té. Dans ce cas, ils au­raient pu de­man­der à leur em­ployeur d’ins­tal­ler une ou des bornes de re­charge de ni­veau 1 ou 2 au tra­vail. Il existe d’ailleurs un pro­gramme gou­ver­ne­men­tal nom­mé « Bran­ché au tra­vail » pour fa­ci­li­ter cette ins­tal­la­tion et qui donne droit à la re­charge gra­tuite pen­dant au moins trois ans.

Dans le cas où notre couple ne pour­rait pas bran­cher sa voi­ture à la mai­son, près de la mai­son ou au tra­vail, il lui se­rait dif­fi­cile de pas­ser à la voi­ture 100 % élec­trique ou hy­bride re­char­geable pour le mo­ment.

Dans de tels cas, un vé­hi­cule hy­bride tra­di­tion­nel ef­fi­cace, c’est-à-dire qui consomme moins de 5 L/100 km en moyenne, pour­rait être une so­lu­tion à en­vi­sa­ger.

Dans le cadre de cette nou­velle chro­nique in­ti­tu­lée Étiez-vous au cou­rant ?, Da­niel Bre­ton ten­te­ra de dé­mys­ti­fier l’élec­tri­fi­ca­tion des transports sous toutes ses formes.

Di­plô­mé en ges­tion du­rable du car­bone, Da­niel Bre­ton a été mi­nistre de l’En­vi­ron­ne­ment du Qué­bec et res­pon­sable de la stra­té­gie gou­ver­ne­men­tale d’élec­tri­fi­ca­tion des transports. Il a co­écrit trois livres sur le su­jet, dont L’au­to élec­trique… et

plus, pa­ru en 2018.

PHOTO COURTOISIE

Des bornes de re­char­ge­ment ont été ins­tal­lées près des édi­fices à bu­reaux et des im­meubles à lo­ge­ments.

Da­niel Bre­ton Le Guide de l’Au­to

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.